N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Groupe #8 : Cibler les chefs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Nukenin
Otsutsuki K. Nikkou
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Groupe #8 : Cibler les chefs ! - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Cibler les chefs ! Groupe #8 : Cibler les chefs ! - Page 2 EmptyMar 14 Juil 2015 - 1:42

En plus d’être un fidèle allié, le Monjara était un combattant assez intéressant. Il savait se débrouiller. La preuve étant, il avait réussi à esquiver le coup fatidique que Michiki avait tenté de lui porter pour lui ôter un bras. Un sacrifice nécessaire et suffisant pour justifier son investissement auprès de sa nation. Mais au-delà de ça, il avait maintenant une nouvelle idée. Plus que celle de le blesser gravement. La capture serait un excellent moyen de protéger sa couverture. De plus, elle pourrait justifier un échange de prisonniers s’il y avait des malheureux pris au piège dans leurs rangs.

Mais pour l’instant, Michiki dû se démener avec les créatures infernales de son opposant. L’une avait immobilisé son bras au moment où il avait tenté de frapper tandis que l’autre se mit à lui balancer plusieurs fils destinés à lui infliger des dégâts directs. Instinctivement, il leva une main pour se protéger. Un pan de terre se dressa alors. Il se nourrissait du peu de chakra qui restait au nécromancien. Ce qui fait que sa résistance fut très limitée et qu’il céda presque deux secondes après l’impact. Michiki fut donc touché par certains des projectiles et des cicatrices jaillonèrent ses bras et ses mains.

Toujours le bras immobilisé, il fixa la créature à ses côtés. Son sort fut vite réglé. Heureusement qu’elle n’était pas très résistante. Il lui administra un coup de la faux qu’il tenait en main. Il l’avait juste jeté dans sa main valide pour pouvoir atteindre le monstre composé de fils et ainsi se libérer. Ceci fait, il ne fit de même avec celle qui l’avait attaquée. Leur sort était donc réglé et il ne lui manquait pas plus qu’à s’occuper de leur auteur.

Mais il était déjà aux prises avec l’Epéiste. Etant donné son état actuel, Michiki jugea inutile de se joindre à l’affrontement. Il décida donc de retourner auprès du corps du Nukenin touché par le poison plus tôt. Sa démarche était lente et un peu claudicante alors qu’il se tenait l’épaule, là où une blessure causée par les fils était plus importante que les autres. Il serrait de toutes ses forces, aussi infimes soient-elles, pour empêcher le sang de s’échapper en abondance. Il ne lui fallut que quelques mètres pour arriver au colosse resté à terre, assommé par la toxine. La concentration du poison, et surtout l’exposition auquel il avait eu le droit était très importante. Il allait mettre un moment à s’en remettre. Le plus important maintenant était surtout de savoir comment il allait faire pour le manipuler et surtout l’emmener loin d’ici.

Encore heureux que les renforts arrivèrent à ce moment-là. L’affrontement touchait à sa fin et quelques médecins commençaient à arriver de part et d’autre. Les supérieurs étaient les premiers approchés, raison pour laquelle le nécromancien fut épaulé par deux hommes à qui il désigna le corps inanimé du géant :

- Prenez soin de cet homme. Il a subi une forte exposition à un poison de ma composition. Difficile d’estimer quand il reprendra connaissance. Je vous apporterais mon aide pour le remède. Et je tiens à être informé de son état le plus rapidement possible et aussi régulièrement que faire se peut. A vrai dire c'est un ordre.

Mais à peine eut-il donné ses instructions qu’il observa alors le combat entre Setsuna et Shinji. Vu leurs niveaux, ils ne devraient pas tarder à en finir chacun. De plus, le cri d'Apollon avait fendu l'air tout à l'heure. Et avec raison puisqu'il venait de perdre un bras dans cette bataille. Un excellent moyen de prouver sa fidélité envers son village qui devrait certainement traquer un potentiel traître suite à cette escarmouche. Est-ce que Michiki regrettait ? Pas le moins du monde. Il avait agi dans l'intérêt de son projet et de son organisation. Et le Monjara comprendrait certainement cet acte.

Il était trop tard pour lui pour intervenir. Et même s’il en avait l’occasion, ses ressources s’étaient beaucoup trop amoindries pour qu’il participe encore à un combat. Toujours en se tenant le bras, il resta ainsi en retrait, attendant que son acolyte n’accomplisse sa mission pour laquelle il était en meilleure forme que lui. S’il pouvait faire prisonnier celui-là, ils bénéficieraient d’une pièce de choix pour la suite des évènements.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seiei Kira
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1109
Rang : S

Groupe #8 : Cibler les chefs ! - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Cibler les chefs ! Groupe #8 : Cibler les chefs ! - Page 2 EmptyMar 14 Juil 2015 - 17:28

La lame noire pénètre l’épiderme de la victime, lacérant les fibres musculaires sur son chemin. Déjà, le fluide incarnat s’échappe en flot de la blessure. Puis, une sensation légèrement différente, quasi imperceptible, survient lors de la frappe. Le sabre obscur a atteint la surface de l’os, nommé l’humérus. Le squelette est réputé pour être la substance la plus résistante de l’organisme humain, mais même les os ne savent parer la plus affûtée des épées. La matrice osseuse se fait aisément traversée par l’instrument électrifié, avant de poursuivre sa tâche et de finalement retrouver l’air libre une fois le triceps ayant connu le même sort que le reste du membre supérieur. Une coupe précise et parfaite. Le bras de l’adversaire a été sectionné sans faute et son hurlement de souffrance accompagnant l’acte de boucherie témoigne sa réussite. Malgré la mine pénible apparente du Conseiller de la Foudre, l’Épéiste de la Brume Sanglante a imposé le châtiment sans hésitation. Bien qu’handicaper un allié n’est pas un idéal qu’il soutient, les conditions actuelles appellent à appliquer des mesures drastiques, et ce, sous la supervision d’un jugement objectif. Poussé par ce même esprit impartial depuis le début de sa création, c’est pour le plus grand bien que cette action fut commise.

Avec un bras en moins, le commun des mortels tomberaient rapidement inconscient, le mental ne pouvant supporter le degré extrême de douleur que les nerfs sensoriels réceptifs envoient au cortex. Dès lors, les instincts de survie deviennent spontané, l’humain cherchera à se maintenir en vie à tout prix – fuir le danger, cesser la perte de sang. En suivant ces principes primitifs auxquels les Homonculus ne font pas exception malgré leur plus forte résilience à la douleur, le Kumojin est, en théorie, vaincu. Pourtant, quelle grande surprise de percevoir la flamme du combat toujours scintillante dans ses prunelles. Croyant à la fin de cet affrontement, le scarifié est resté immobile suite à l’assaut, un mouvement brusque du sabre sur le côté pour que le fluide sanguin s’échappe de la surface de Kuragiri, nettoyant ainsi l’épée. Un instant fut suffisant pour le Monjara. De sa blessure, des ficelles émergèrent pour attraper la dextre de l’assassin. Il s’est fait prendre pas surprise, il ne croyait pas que le Kumojin avait toujours la volonté de se battre malgré le handicap qu’il venait de lui infliger. Ce traumatisme physique est suffisant pour neutraliser qui que ce soit et amplement satisfaisante pour maintenir sa couverture. Ce dénouement le prend de revers.

En vain, le Yuuki tenta de se libérer de l’emprise de son opposant. Il ne pouvait guère bouger les doigts, encore moins manipuler son sabre. Son sens d’alerte cria avant même qu’il perçoive Shinji effectuer des signes à l’aide de sa seule main valide. Il ne peut s’échapper en tentant un bond vers l’arrière ou sur les côté, il est en quelque sorte figé sur place, l’ennemi le maintenant sur cette même position en lui privant l’utilité de son bras. Kuragiri prisonnière et s’attendant à une offensive Ninjutsu de plein fouet, l’Ombre du Kamui n’eut d’autre choix que de faire appel à ses gênes artificiels lui permettant la manipulation de la roche en fusion. De sa peau se généra une couche de magma. Avant même que des pics s’échappent des cicatrices du Jônin, la protection de lave fut complète et elle encaissa parfaitement les dégâts pour lui avant de se désintégrer aussi rapidement qu’elle est apparue. Quelle attaque meurtrière. Sans défense, une telle technique l’aurait tué. Shinji ne lésine pas sur les moyens. Avait-il confiance en son compagnon pour contrer cette attaque ou bien un simple réflex poussé par l’instinct de survie ? Quoi qu’il en soit, il est hors de question de laisser ce combat perdurer. Il est l’heure de mettre fin à cet engagement.

Son membre supérieur droit gonfla par le flot sanguin dans les veines, traversant tous les muscles de sa dextre et bientôt de tout son corps. La chimère chercha toute la puissance physique résident dans son corps et il allait l’employer. L’armure plutôt a endommagé les fils emprisonnant son bras, mais pas assez pour lui offrir la liberté de nouveau. Qu’importe, il compte l’utiliser à son avantage. Prenant appui sur sa jambe gauche, son pied se renfonça dans le sol. Le Kirijin tira son bras captif, obligeant celui l’emprisonnant de suivre son mouvement, le prenant certainement par surprise ainsi. Sa senestre libre, son poing se renferma et il focalisa toute la force qu’il a pu emmagasiner pendant ce court laps de temps avant que son membre fuse en direction de la tête du Conseiller, plus précisément sa tempe. Peut-être lui voulait poursuivre ce combat pour prouver sa valeur ou autre, un acte admirable aux yeux du Chef des Épéistes. Néanmoins, aux yeux de l’Ombre, cela reste des termes superflus et le meilleur reste à signer la fin de cet affrontement. Il ne le tuera pas, non. Apollon est une pièce trop importante pour le Fumetsu. Tout comme le Shinda l’a fait pour le titan, lui prendra l’ennemi et le fera prisonnier. Ainsi, si les deux camps n’arrivent pas à une entente d’ici les prochaines heures et qu’un nouveau conflit fait rage, Kumo sera privé de deux de ses pions les plus important. Il y a, certes, une autre raison derrière ceci...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gogyou Jotaro
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 2094
Rang : S

Groupe #8 : Cibler les chefs ! - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Cibler les chefs ! Groupe #8 : Cibler les chefs ! - Page 2 EmptyMar 14 Juil 2015 - 20:05

Du sang… Trop de sang. Mon regard n’était focalisé que sur une seule et unique chose, mon bras. Je regardai ce dernier se faire déchiqueter, rapidement aux yeux du spadassin, lentement à mes yeux. Je sentais la lame s’enfoncer dans la chair, tranchant tout ce qui se trouvait sur sa route. Mes muscles, mes tendons, mes fils, ma peau, rien ne résistaient à ce sabre rempli d’énergie électrique. Le temps semblait s’écouler au ralenti et la douleur ne faisait qu’augmenter. Le pic de cette dernière s’effectua lors de la rupture nette et chirurgicale de l’os. Le mouvement du sabreur n’a pas diminué, même en rencontrant la structure osseuse. Pour terminer, Setsuna découpa le reste de mon bras qui ne tenait déjà presque plus.

La douleur était immense et insoutenable. Le sang giclait dans tous les sens. Je ne pus m’empêcher de pousser un cri de douleur reflétant ma condition actuelle. L’emplacement de mon bras était devenu une fontaine de sang. Un spectacle très macabre qui ne me laissa pas de marbre. Ma main se mit à trembler, tous comme mes jambes. Mes yeux devenaient lourds et ma vue s’altérait. La fin était proche pour moi, mais je n'allais pas quitter ce combat sans me battre jusqu’au bout. Dans un moment de lucidité. J’activai une technique sournoise me permettant d’entraver la lame et le bras de l’ancien chef des épéistes de Kiri. Dans la foulée, j’exécutai une technique permettant de transpercer mon adversaire en sortant à une très grande vitesse, de nombreux fils de mon corps. Je comptais surprendre mon opposant qui ne devait pas s’attendre à tant de combativité.

Une fois la technique lancée, je mis un genou à terre. Peu à peu, je sentais mes forces disparaître. Ma tête tournait et mes yeux devenaient trop lourds pour moi. Cependant, ma détermination était toujours présente. Impossible pour moi d'arrêter ce combat tant que je respire encore. Cet affrontement représentait tout pour moi. Je dois continuer cette bataille pour protéger ma couverture, assurer ma place au Fumetsu et de ce fait, compléter mon objectif à savoir la protection de Kumo. Bien entendu, pour faire cela, tout le monde devait faire des sacrifices. Kumo devait renoncer à Mizu no Kuni et moi, je devais renoncer à mon bras. Personne n'est encore capable de comprendre l'ampleur des objectifs de l'organisation. Nous serons vus comme des parias, des hommes sans honneur. Si c'est ainsi que l'on me voit, alors qu'il en soit ainsi. Pour ma part, mon objectif reste clair dans mon esprit et je ne laisserais personne interférer l'accomplissement de ce dernier.

Mes yeux s'allégeaient peu à peu et je relevai la tête doucement pour regarder de nouveau le combat. Mes fils s'arrêtaient net sur la peau de spadassin. En y regardant de plus près, le sabreur s'était protégé de l'impact de ma technique grâce à une amure de lave qui recouvrait la peau et les vêtements de mon opposant. La protection de lave tomba en morceau suite à l'impact de mes filaments. Ces derniers retournèrent dans mon corps et j'observai en silence le Yuuki. Mes possibilités offensives étaient grandement réduites et même si j'avais un sursaut d'adrénaline, celui-ci n'allait pas durer éternellement. Le moment fatidique était arrivé. Devais-je prendre les devants et attaquer Setsuna ? Où devais-je attendre son attaque pour réagir en fonction et contre-attaquer ? Que faire face un puissant combattant lorsque je suis gravement blessé ?

Je n'avais pas le temps de me poser plus de questions. Le spadassin concentra sa puissance dans tout son corps. Ses muscles avaient pris un volume bien plus important et ce, n'inaugurait rien de bon pour moi. Ayant toujours un genou à terre, je tentais désespérément de deviner les futurs mouvements de mon adversaire afin de comprendre sa stratégie. Les fils entravaient toujours le bretteur et c'était sûrement, mon unique salut. Du moins, c'est ce que je pensais. Rapidement, mon opposant ancra ses appuis et tira avec son bras captif les fils afin de m'amener à lui. En temps normal, j'aurais simplement étendu les fils de mon piège pour ainsi ne pas me faire avoir par ce genre de technique, mais j'étais bien trop faible pour anticiper quoi que ce soit. Je me dirigeai donc vers le Yuuki qui était fin prêt à m'accueillir. Le poing du Shukaijin se serra ardemment avant d'être enfoncé dans ma tempe avec toute la force qu'il avait accumulée juste avant. Dans un dernier réflexe de survie, pendant, l'attraction, j'avais activé une armure de fils afin de me protéger d'un potentiel assaut. Cette armure filandreuse provenait des cicatrices de mon bras restant. Ainsi, le coup entra en contact avec l'armure qu'il détruisit en quelques secondes. La force du poing de Setsuna dépassait la résistance de mon armure et celle-ci se brisa sous le choc. Dans la continuité du coup, les phalanges proximales entrèrent en contact avec ma tempe. Je fus violemment projeté à quelques mètres de mon opposant. Pour finir, je glissai sur quelques mètres en me prenant différents cailloux. Les fils entravant le bretteur s'étaient déroulés et revenaient doucement à leur propriétaire. Mon visage était en sang et mon corps semblait lourd… Trop lourd. Je ne pouvais pas vraiment bouger et encore moins me relever. Profitant de mes derniers moments conscients, je contrôlais mes fils afin de recoudre ma blessure. Celle-ci n'était pas totalement recousue, mais cela allait au moins limiter la perte de sang. Mon visage était de profil, contre le sol poussiéreux et dur. J'apercevais les pieds de mon opposant et peu à peu, je sombrai dans une zone d'ombre. Mes yeux se fermèrent et j'étais maintenant inconscient.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Groupe #8 : Cibler les chefs ! - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Cibler les chefs ! Groupe #8 : Cibler les chefs ! - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe #8 : Cibler les chefs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Conquêtes :: Mizu no Kuni : Éveil des Guerriers-