N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [Mission B] La disparition [Eiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Informations

[Mission B] La disparition [Eiko] Empty
Message(#) Sujet: [Mission B] La disparition [Eiko] [Mission B] La disparition [Eiko] EmptySam 30 Mai 2015 - 23:09

Ordre de mission:
 
L’heure du repas est arrivée et les cavaliers du Nord ne sont toujours pas là. Voilà déjà dix minutes que j’attends entourés des hommes de Musashi à cette table modeste. Nous allons accueillir les hommes du clan Mutetsu pour finalement discuter de cette affaire qui s’est déroulée avec Kongoh. Je sens, de temps à autres, le regard de mes nouveaux compagnons, des membres de mon clan, des Kira, qui se tournent et m’observent, cherchant une faille, une raison de m’insulter ou de me rabaisser. Je sais que Musashi, derrière son masque de froideur, est quelque de bienveillant, mais ce n’est pas le cas pour tous les membres de sa grande famille.

La porte s’ouvre subitement. Je lève un sourcil et regarde l’ouverture où se tient le civil. Il agite ses bras pendant deux ou trois secondes avant de prendre finalement la parole.

« Messires! Messires! Il y a un problème! »

Le Bugyô se lève très lentement, le visage toujours de marbre. Ses mains se déposent aux bords de la table et il pénètre son regard dans celui de l’intrus qui se met automatiquement à arrêter de bouger et, même, à se calmer.

« Jeune homme, que ce passe-t-il? »

Le résident des contrés du Fer replace ses vêtements, prend une longue inspiration et explique la situation sans artifices additionnels. Son père, Utika Onorae, est un marchand très reconnu de Tsuyoisuifou. Il fait dans la vente d’armes, de matériel de guerre et d’autres outils. Sa franchise a pignon sur rue dans toutes les cités de la nation. Des discussions présentement en cours avec les cités près de l’expansion de ce qui se nomme maintenant l’Empire allait lui ouvrir la voie pour vendre à l’International. Cependant, alors que les représentants de ces nations sont arrivés sur place et qu’Onorae leur a ouvert son atelier, il a découvert que tout lui a été volé! Les représentants demandent une explication sur le champ! Ils repartiront d’ici quelques heures si personne n’arrive à comprendre ce qui s’est passé.

Mon mentor baisse la tête et pense pendant une minute, dans le silence.

« Zento, allez-y. Laissez votre cheval ici, c’est une affaire qui demande de s’y rendre promptement. »

Je me lève et hoche de la tête.


« Où se trouve la rencontre? »


L’homme se met à sourire.

« C’est présentement à la frontière prêt du temple Suzaku, mais ils devrait passer la nuit à Tekken! »

Je souris à l’intrus.


« Parfait. Je m’en charge, maintenant. »


Je replace mes fourreaux et marche jusqu’à l’extérieur sans un regard additionnel pour les gens.


*C’est diplomatique. J’aurai besoin d’un officiel d’une autre nation.*


Une fois à l’extérieur, je siffle la chanson de Chokushi. Il arrive et se dépose sur mon épaule. J’écris en vitesse un message qui requiert l’aide d’un Kumojin au plus vite en notant les détails de la mission. Je murmure à mon hibou de chercher n’importe qui avec un bandeau de la cité des Nuages avant de l’envoyer.

Finalement, je fais craquer ma nuque, souffle et me mets à la course.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Seki Aosawa
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

[Mission B] La disparition [Eiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission B] La disparition [Eiko] [Mission B] La disparition [Eiko] EmptyMer 3 Juin 2015 - 21:07

[Mission B] La disparition [Eiko] Tumblr_ml0ep1k3eN1rkmepyo1_r1_500
Je vous regarde du haut de mon siège de Divin. La miséricorde sera pour toi ton unique salut ♫


Je suis Yukita Eiko. Fière membre du village caché de la foudre, né dans le pays du fer. Je me suis auto-proclamé fils de Dieu. Moi en temps que Divin, ferais régner l'ordre et la justice dans le monde. Mon rôle est celui de juge et de bourreau. Je ne suis pas un simple humain, je suis l'humain qui fera raviver la flamme des samurais dans leurs coeur. Oh toi le très haut, le tout puissant, toi le dieu saint, accorde la miséricorde au personne n'aillant aucune idée de la vie. N'oublie pas le nom du Saint. Kami. Le divin !


Au petit matin, dans le village de Kumo, Eiko, ou plutôt Kami maintenant était posé chez lui rêvassant dans son lit. Il était à mille lieu de ce douter de la journée qu'il allait passer. En quelque sorte, je n'avais pas vraiment l'intention de bouger aujourd'hui de mon plumard. Vêtu de mon kimono noir et de ma veste blanche, je regardais de mon lit la fenêtre qui donné sur le village. Tout était calme, tranqu'il, serein. Le village était si paisible, les gens commençaient à partir en direction de leurs travail pour certains, d'autre profité du beau temps pour ce balader. A quoi bon, il faisait si chaud dehors, transpirer, suer dans les vêtements, laissant apparaître des traces de transpiration. C'était pas du tout le jour pour moi d'aller vadrouiller avec un temps pareil, et pourtant, je m'ennuyais profondément.

Alors dans un regain d'énergie j'enfilais ma veste noir ainsi que ma capuche pour ne pas trop subir les rayons du soleil. La chaleur n'était pas chose dont j'étais le plus fan, en faite, je ne supportais pas du tout me faire toucher par cette boule de feu dans le ciel. Encore une chose qui ne m'enchanté pas de voir tout les jours. Ma combinaison sur le dos, mon katana ainsi que mon bâton. Il valait mieux sortir couvert, par les temps qui cours, rien n'est sur de nos jours. Ouvrant ma porte en bois de mon appartement, j'avançais dans les rues du village. Saluant en hochant la tête les villageois passant devant moi. J'étais dans un bon jour, aucune prise de tête et je me sentais bien mentalement. J'étais comme re devenu normal durant mon sommeil. Durant ma petite patrouille dans le village, deux hommes en uniformes de Juunin venaient à ma rencontre. Me tendant un papier, fin une sorte d'enveloppe avec en cachet celui du village du fer. Tetsu no kuni avait besoin d'un ninja pour aider un autre compatriote. D'après les dires de l'ordre de mission, un marchant semblait avoir tout perdu.

Etrange ? Alors que celui ci semblait régler une affaire lui permettant de mettre à l'abris sa famille, il semblerait que le partenariat tombé à l'eau. Il fallait donc enquêter avec l'aide du ninja déjà sur place pour trouver le problème à la conclusion de cette affaire de transaction. Les deux juunins disparu très rapidement après que j'ai pris conscience de ma nouvelle mission. Une technique de déplacement instantané. Bien, il fallait donc que je me rende au point de rendez vous le plus rapidement possible.

Direction le temple du Suzaku, pour éclaircir le point soulevé dans la notice de la mission. Aucun mot par contre concernant la personne que je devais rejoindre dans une petite auberge tout près du lieu dit. Sans perdre de temps, j'enfourchais un cheval du pays de la foudre pour atteindre le messager le plus vite possible. Galopant dans les alentours du village, je pouvais sentir l'air frais taper mon visage grâce à la vitesse du canasson. Un étalon noir, haut de deux mettre, une bête magnifique, et pourtant je n'étais pas amoureux des animaux, mais lui il me plaisait bien. Spirit courrait rapidement à travers champ, soulevant les brindilles sur le sol et quelque petit nuage de poussière.

Deux heures plus tard, j'atteignais enfin l'espèce de bâtisse laissant pour objet le point de rendez vous. Tekken, le nom de la petite auberge ou je rangeais mon cheval. Lui caressant le visage pour le félicité de sa rapidité, j'entrais à l'intérieur rapidement. Capuche sur la tête, armes camouflé sous mon manteau, j'avançais essayant de rechercher un regard familier quand mes yeux se posaient sur un homme. Taku ? serait il celui dont j'avais autorisé l'accès au village il y a quelque temps. Il était accompagné à des jours d'intervalle de deux de ses disciples. Drôle de rencontre. Il serait donc la personne qui avait envoyé la lettre de recourt de force kumojin pour lui prêter main forte. M'avançant vers lui, je retirais ma capuche lentement avant d'arriver à sa hauteur.


    " Bien, je suis un Ninja du pays de la foudre. Vous m'avez fait venir sur mes terres. Dois je comprendre que l'ordre de mission est aussi dorénavant le miens mon chère Taku ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

[Mission B] La disparition [Eiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission B] La disparition [Eiko] [Mission B] La disparition [Eiko] EmptyVen 3 Juil 2015 - 18:56

Lorsque je termine ma course, j’arrive finalement à Tekken. Situé tout près du temple éponyme, l’établissement monte sur trois étages et est accompagné non seulement d’une étable, mais aussi de bains et même de plusieurs petites échoppes. Le tout n’est qu’à quelques centaines de mètres de la grande forêt de givres nommé San’Rin Hanagumoririn, mais surnommé Hanagu’ par les résidents.

Selon les informations que j’ai obtenues quelques heures auparavant, l’échange est supposé avoir lieu à la frontière, mais, en ce moment, les officiels devraient se retrouver dans ici.

Je prends quelques minutes, comme souvent, à replacer mes cheveux et épousseter mes vêtements. Je me dois d’être parfait, je représente les Kira, je représente la nation, présentement. Montrant une certainement fierté, ma main pousse la porte pour me laisser finalement pénétrer dans l’établissement.

J’observe les voyageurs et civils s’y trouvant sans, pour autant, remarquer qui que ce soit qui ne sorte largement de la moyenne. Je ne vois pas, du premier regard, qui serait l’envoyé de Kumo ou bien le marchand en question ni ceux avec qui il voulait faire affaire.

Une voix m’interpelle.

Je me retourne.

Devant moi, il y a un homme à l’allure familière. Je dois froncer les sourcils et chercher pendant quelques secondes avant de découvrir de qui il s’agit.


« Monsieur Yukita? »


C’est l’homme qui m’avait aidé à entrer dans l’enceinte de Kumo, dans le village lui-même. C’est grâce à lui si j’ai finalement pu rencontrer Zennosuke. Je reconnais ses traits, mais il dégage quelque chose de nouveau. C’est un peu comme s’il était encore plus fier qu’il ne l’était avant.


« Je suis réellement surpris de vous voir ici, mais je suis content que vous y soyez! »


Je hoche rapidement de la tête.


« Oui, effectivement, j’ai besoin d’un officiel de la Foudre puisque la situation ne concerne pas que Tetsu no Kuni. »


Offrant une consommation au résident de Kumo, je prends place à une des tables vacantes et commande un café, comme à mon habitude. J’explique la situation à mon partenaire en prenant soin de lui signifier qu’il faut la régler rapidement.


« Je crois que la priorité serait de trouver Utika Onorae ou les hommes d’affaires pour en apprendre plus. Ensuite, je suppose que visiter l’atelier qui s’est fait voler serait une bonne idée aussi. Vous avez d’autres propositions? »


Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Seki Aosawa
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

[Mission B] La disparition [Eiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission B] La disparition [Eiko] [Mission B] La disparition [Eiko] EmptyVen 3 Juil 2015 - 19:58

[Mission B] La disparition [Eiko] Tumblr_ml0ep1k3eN1rkmepyo1_r1_500
Je vous regarde du haut de mon siège de Divin. La miséricorde sera pour toi ton unique salut ♫


Je suis Yukita Eiko. Fière membre du village caché de la foudre, né dans le pays du fer. Je me suis auto-proclamé fils de Dieu. Moi en temps que Divin, ferais régner l'ordre et la justice dans le monde. Mon rôle est celui de juge et de bourreau. Je ne suis pas un simple humain, je suis l'humain qui fera raviver la flamme des samurais dans leurs coeur. Oh toi le très haut, le tout puissant, toi le dieu saint, accorde la miséricorde au personne n'aillant aucune idée de la vie. N'oublie pas le nom du Saint. Kami. Le divin !



Bien, j'étais dans cette sorte d'auberge, assez rustique d'ailleurs. Les gens à l'intérieur ne semblaient pas vraiment inspirer la sureté, quelque ivrogne, ainsi que deux trois mecs chelou vers le fond. Taku, se retournant vers moi en fronçant les yeux pour me fixer. Perdait-il déjà la vue à son âge ? Ou alors il est bien entamé par l'alcool. Fallait dire que l'endroit du rendez-vous été légèrement compliqué à trouver. Donc durant tout ce temps, il aurait très bien pu, et que peux le comprendre, boire quelque pinte, histoire de ce rafraichir. Personnellement, j'aurai fait exactement pareil.

- Mr Taku.

Dit ais je, pour lui répondre poliment. Il marquait une courte pause avant de me dire qu'il était ravi de me voir ici. Il faut dire que depuis notre rencontre aux portes du village, je n'étais plus tombé sur lui. Dans mes souvenirs, il m'avait parlé d'une sorte de Dojo, ou il entraînait gratuitement qu'importe voulant apprendre. Me complimentant donc, sur ma venu, je ochais la tête pour lui répondre sans forcément dire un mot. Il m'expliquait par la suite, qu'il avait besoin d'un officiel de kumo pour une mission particulière ne concernant pas que Tetsu. Acceptant la consommation offerte, je me posais là où il était, croisant les bras pour écouter la suite.

- Je vous écoute.

Focalisé sur les paroles de Taku, j'absorbais tout ce qu'il pouvait me dire pour ne pas faire échouer la mission. Toute information dite de la bouche de cet homme, serait sans doute utile. Plusieurs choix. Trouver un dénommé Utika, ou les hommes d'affaires. Homme d'affaires ici ? Sérieusement, à part vendre du riz ou bien des enfants, il y avait aucune affaire rentable à faire ici. Quelque chose de véreux, ou bien une sorte de mafia locale voulant essayer de prendre le contrôle d'un petit territoire.

- Des hommes d'affaires ici ? Vous trouvez pas ça trop étrange ? Ou je suis le seul qui percute ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

[Mission B] La disparition [Eiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission B] La disparition [Eiko] [Mission B] La disparition [Eiko] EmptyLun 13 Juil 2015 - 18:17

Je secoue doucement ma tête tout en prenant, entre mes doigts, le bout de bois que j’avais caché dans la pochette intérieure de mon veston. Bougeant quelques mèches de mon visage, mes yeux se lèvent et fixent avec intensité le jeune homme devant moi. Eiko, l’homme qui m’a permis de faire alliance avec Kumo du temps où je dirigeais le Zen’Ryou, il a décidément beaucoup changé.


*Quoi qu’au final, je ne le connaissais pas vraiment. Peut-être qu'il n'a rien derrière la tête. Ou, j'ai peut-être tort et il veut tenter quelque chose.*


Je souris.


« Non, je ne trouve pas cela étrange. »


Le breuvage que j’avais préalablement commandé arrive à ce même moment. Je quitte le regard du Kumojin et paie le serveur à l’attitude très enjouée. Il est heureux de découvrir les quelques billets en trop que j’ai laissé. L’homme me remercie plusieurs fois avant de retourner s’occuper de ses autres clients.

Je savoure une gorgée du bout des lèvres.


« Ce ne sont pas tous les habitants qui désirent cultiver du ris ou travailler dans les mines. Plusieurs d’entre eux tentent de faire fortune dans le commerce et notre gouvernement le permet tant et aussi longtemps que les taxes sont payés. Disons que c’est donnant-donnant pour la nation, de permettre à notre Fer de quitter les lieux en échange d’argent ou d’autres biens. »


J’hoche très lentement la tête et, d’un mouvement, glisse quelques gouttes de café dans ma bouche par la suite.


« Au final, je ne connais pas tous les détails et, si jamais quelque chose de louche s’y trame, nous agirons, mais je préfère penser que le marchandage était en bonne et due forme. Je vérifierai moi-même les papiers, pour m’en assurer. »


Laissant de côté ma tasse pour lui donner une petite chance de refroidir, je détache la boucle qui maintient ma tresse avant d’y inclure les mèches rebelles pour, finalement, remettre le tout en place. Le cure-dent est entre mes lèvres, se baladant de haut en bas au gré de mes paroles.


« Mais, si vous voulez investiguer directement les hommes d’affaires, soit! Nous pouvons aussi nous séparer pour couvrir plus de terrain. L’important est d’en finir rapidement avec cette histoire. »


Mes cheveux enfin convenablement replacé, mes doigts entourent le contenant chaud une nouvelle fois.


« Si jamais la situation excède les frontières de Tetsu no Kuni, ça sera un incident potentiellement diplomatique nécessitant votre implication et, par extension, celle de Kumo. »


Je caresse rapidement l’arrière de ma nuque.


« Mais, si ce n’est qu’un vol fait par des brigands ou, qui sait, un concurrent commercial malhonnête, je pourrai gérer la situation comme n’était qu’intérieur au pays et, donc, je n’aurai pas besoin de votre présence. »

Soufflant sur le café, je rajoute :


« Alors, comment désirez-vous procéder? Nous n’avons pas beaucoup de temps, je crois. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

[Mission B] La disparition [Eiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission B] La disparition [Eiko] [Mission B] La disparition [Eiko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission B] La disparition [Eiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-