N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [Flashback A-14] Les pertes de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Nishouri Emishi
Informations
Grade : Genin
Messages : 56
Rang : C

[Flashback A-14] Les pertes de guerre Empty
Message(#) Sujet: [Flashback A-14] Les pertes de guerre [Flashback A-14] Les pertes de guerre EmptyMar 24 Fév 2015 - 9:24

La forêt est un endroit dangereux pour les nomades que nous étions. Je regardais le soleil qui nous parvenait faiblement à travers ces arbres d’une hauteur impressionnante tandis que mes deux sœurs me rappelaient à l’ordre. Elles étaient souriantes malgré notre situation. Pourtant je pouvais lire dans leurs yeux la peine qu’elles avaient alors que leurs regards se posaient sur mes atouts de ninjas ensanglantés. Père était encore en mission et moi je devais polir mes armes et celle de réserve avec un groupe de camarades. Les lamentations des âmes errantes résonnaient dans cette nature sauvage. Déjà un de nos shinobis senseurs nous alerta de la venue d’un nouveau groupe. Déjà nous prirent nos armes et devions aller de l’avant. Nos pas étaient lourds et craquelant sur ce sol décomposé où nos amis et notre famille tombait. A cette époque je n’avais pas encore perdu mes deux sœurs et nous n’avions pas découvert la maladie de ma mère qui ne ressemblait qu’à une quinte de toux. La tribu guerrière face à nous n’était à nos yeux que les sauvages du pays des forêts qui tentaient sans cesse de reconquérir ce territoire que nous leur avions pris semblait-il. Déjà le combat commençait lorsqu’un de nos frère tomba à terre le cou ensanglanté alors qu’un kunaÏ l’avait atteint avec précision mais révélant dès lors la position de notre premier ennemi. Malheureusement le poursuivre fut impossible car déjà ses compagnons se positionnèrent face à nous. Dans leurs regards je ressentais la haine qu’ils avaient pour nous et le désespoir dans leurs yeux mais pourtant aucune animosité réelle et dédié à notre peuple, ce n’était qu’une haine vaste et une colère d’un pantin manipulé. C’est lorsque je vis leur corps couvert de parchemins explosifs que je compris. Nous pûmes sauver à temps nos hommes mais nous en perdions un tout de même, un de plus, un nouveau kunaï planté dans cette nouvelle chaire. 2 morts parmi notre agrégation de clan était à recenser avant le retour du groupe de mon père. Il n’était qu’un shinobis parmi les autres mais il avait tenu bien plus longtemps que la moyenne. Les hommes de son âge se faisaient rares à cette époque car la mortalité des mâles étaient très élevés en cette ère sombre. Il n’y avait alors rien qui ne sembla nous permettre de penser que nous pourrions alors trouver la paix si ces sauvages n’étaient pas exterminés jusqu’au dernier. La guerre semblait être notre seule option en ces lieux. En ces temps je ne pensais pas à la paix mais au jour le jour. Je pensais à ma famille et mes fonctions de shinobis. Il ne m’était pas encore possible d’imaginer un lieu comme les villages shinobis et bien que des pays se soulèvent avec leur daimyo il n’en était pas de même pour nous les shinobis qui continuent nos guerres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nishouri Emishi
Informations
Grade : Genin
Messages : 56
Rang : C

[Flashback A-14] Les pertes de guerre Empty
Message(#) Sujet: Re: [Flashback A-14] Les pertes de guerre [Flashback A-14] Les pertes de guerre EmptyMar 24 Fév 2015 - 10:25

J'aurais préféré que tous vivent mais le destin a frappé ces pauvres êtres. Victimes de genjutsu et d'un sort de métamorphose voilà que nous avions retourné nos compagnons contre nous. Les stratagèmes étaient tous plus vicieux les uns que les autres. Rien en ce monde n'aurait dû permettre la naissance de la race humaine. Qu'Est-ce qui nous permettrait d'avancer si ce n'est le sang couler ? Nous étions une race maudite par Chronos. Nous pouvons vivre longtemps si nous le désirons mais en ce monde seul l'enfer attends le shinobis. La voie du ninja est celles d'un dieu de la mort qui sème les graines de sa propre survie. Nous tuons pour survivre et nous ne sommes ainsi pas différents des bêtes qui nous obsèdent. Au final nous n'avons rien compris à la vie et abandonnons nos corps et nos esprits pour une perception plus accrue du combat. Les sentiments sont relâchés et seul l'objectif compte. Nous avancions ainsi jusqu'au bout de nos idéaux. Dans cet amas notre tribu composé de multiples familles et clans mineures sans pouvoir héréditaire n'avait rien pour elle. Pourtant l'ancien nous parlait souvent de l'histoire du monde et que nous en étions les garants. Ainsi à la mort de l'ancien l'un d'entre nous seraient au courant des évènements du passé. Pourtant il ne tenta vainement pas à nous convaincre par ses berceuses et ses contes à nous arrêter dans notre folie. Je comprends maintenant pourquoi, c'était le cours du destin et il avait choisi de ne pas intervenir. Peu m'importait je serai bientôt en âge d'être un homme et je devrais choisir une épouse une fois mes 12ans arrivés si je survivais encore trois années. Peut-être par esprit perverti mais aussi par envie de fonder une famille c'était une motivation pour certains d'entre nous. De toutes les manières à cet âge là je ne connaissais encore rien de l'amour mais le fait de pouvoir donner une descendance à notre tribut était un devoir de mémoire pour que peut-être l'un de ces enfants héritent de la mémoire du monde. Je ne savais rien de cela très concrètement si ce n'est que nous étions les descendant d'un clan inexistant appelé Jouvence et qui n'était pas lié par le sang.

En cette période je me battais juste pour la survie de ma tribut et rien ne m'importait. Je me rappelles encore des cheveux d'un blond platine de mes sœurs. Je n'avais pas encore coloré mes cheveux et ce genre de lubbie n'existait pas après tout. Il n'y avait rien qui ne me vaille. Demain soir j'aurais été de garde et les évènements se dérouleraient ainsi jusqu'à l'extermination de nos assaillant et la conquête de nos territoire. J'avancerais dans ce désespoir sanglant des années durant, peut-être même toute ma vie mais un évènement survînt six mois plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nishouri Emishi
Informations
Grade : Genin
Messages : 56
Rang : C

[Flashback A-14] Les pertes de guerre Empty
Message(#) Sujet: Re: [Flashback A-14] Les pertes de guerre [Flashback A-14] Les pertes de guerre EmptyLun 2 Mar 2015 - 14:59

Rien ne laissait présager tant de couardise de la part de nos assaillants. Nous n'avions plus que quelques vivres et le clan jadis fière que nous formions et bien que doté d'une longévité sans pareille nous nous perdîmes au loin. Nous étions une centaine devant l'armée qui nous faisait face. Le daimyo de Ki no Kuni nous chasserait de ses troupes et de son alliance avec les ninjas présents en ces terres avant nous. Nous n'avions nul part où fuir si ce n'est les terres arides de Kaze no Kuni. Nos chances étaient mince mais nous nous devions de nous battre et, lorsque l'alerte sonna chacun prit les armes. Les femmes et les enfants s'enfuyaient et l'ancien était introuvable. Les troupes avançaient avec force et vigueur malgré la densité de la foret. Les uns comme les autres nous connaissions ces terres et nous savions nous battre dans ces circonstances. Le combat s'engagea très vite et les pas lourds de nos guerriers résonnaient dans l'enceinte de la mort. Ce pays seraient notre tombeau et peu d'entre nous survivraient.

Je ne me souvenais pas de grand chose si ce n'est les cris. Cette bataille ne fut pas mémorable. Il n'y avait rien à dire si ce n'est que le surnombre nous écrasa. La retraite fut sonné mais trop tard. J'emportais mon père sur mes épaules tandis que déjà mes compagnons mourraient derrière moi. Nous n'étions pas nombreux à avoir réussi à fuir. Nous ne réfléchissions plus. Nous n'étions que des bêtes qui s'enfuyaient pour vivre. C'est ainsi que je retrouvais notre cache où femmes et enfants s'amoncelaient; auraient dû s'amonceler.

Il n'y avait personne, rien... Seuls des corps de femmes âgées étaient présents, décrépis et leurs vêtements imbibées de sang. Je n'étais pas très doué pour l'iroujutsu et je me devais de prendre des décisions. Si nos ennemis étaient déjà passé alors je me devais de rester en cette position en espérant qu'il n'y revienne. Je m'occupais ainsi des premiers soins sur les jambes de mon père. Le pauvre homme criait si fort et je ne savais pas trop quoi faire. Je déchirais des lambeaux de tissus de mes vêtements et je tentais d'arrêter les saignement. Sa peau avait été lacéré et il n'en restait plus rien.

De ce vide n'acquit ma crainte pour mes sœurs, je me devais de les retrouver maintenant que mon père était en sureté. Déjà d'autres personnes me rejoignait. Notre chef était mort dans l'assaut et il semblerait que nos femmes avaient été enlevé par la même occasion. On nous avait tout pris. Dans ces terres fertiles et remplies de végétations la vie n'était plus présente si ce n'est le petit groupe que nous formions. Emplie du désespoir nous tentions de reprendre la trace de ce qui nous avait été arraché tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nishouri Emishi
Informations
Grade : Genin
Messages : 56
Rang : C

[Flashback A-14] Les pertes de guerre Empty
Message(#) Sujet: Re: [Flashback A-14] Les pertes de guerre [Flashback A-14] Les pertes de guerre EmptyLun 2 Mar 2015 - 15:08

Il nous aura fallu plus de trois jours pour rattraper le convoi. Le chariot de l'esclavagisme contenait nos femmes et enfants. Revenu à nos esprits et soucieux de préserver au moins la liberté de ces gens notre nouveau "chef" ou, tout du moins celui qui nous dirigeait car nous ne l'avions élu que trois jours plus tôt, ordonnait l'assaut. Ce fut la dernière bataille à laquelle je participais. Inconscients que nous étions ce fut l'opportunité qu'attendaient nos ennemis pour éliminer le reste des troupes qui nous restaient. Nous ne pûmes rien faire lorsque les flèches trop nombreuses s'abattaient mais pourtant nous continuions de courir jusqu'au chariot. je voyais au loin mes sœurs crier, débattant leur mains à travers les barreaux comme pour attraper mon corps. C'est aussi la dernière fois que j'apercevais mes sœurs. J'avais huit ans à cette époque. La grande guerre shinobis continuait et notre clan fut décimé avant même la fin des hostilités.

Je récupérais mon père tandis que mon oncle et ma tante partait de leur côté. Les quelques survivants à l'échec de notre mission ne se retrouveraient surement jamais. Il n'y avait plus rien à y faire en ces lieux. Ce fut un long chemin d'exil jusqu'à Suna Gakure no Sato qui nous attendait. La route fut longue et continua ainsi des jours durant. Je transportais mon père sur mes épaules chaque jours durant, forgeant mon corps et ne l'abandonnant jamais. Je le détestais, je le maudissais chaque jour durant. A cet âge là, ma rancœur envers lui et mon incapacité à le sauver complètement étaient bien plus élevés encore. Il le savait pertinemment et m'entendais rouspéter et pleurer tous les jours durant. Je continuais ainsi encore et encore. A partir d'un moment nous ne pûmes plus continuer ainsi et au bout de quelques mois je m'allongeais sur le sable chaud avec le corps de mon patterne m'écrasant de tout son poids. Les larmes, la fatigue et le soleil avaient eu raisons de nous.

Fin du Flashback.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

[Flashback A-14] Les pertes de guerre Empty
Message(#) Sujet: Re: [Flashback A-14] Les pertes de guerre [Flashback A-14] Les pertes de guerre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback A-14] Les pertes de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-