N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Informations

Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Empty
Message(#) Sujet: Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] EmptyLun 16 Fév 2015 - 15:42

Quitter Konoha ainsi que le pays du feu pendant quelque temps allaient lui faire du bien, Tsukiyo n'avait pas trop encaissé la mort de son amie, Hyûga Sayuri. C'était son unique ami hors du clan Gekei même si ces derniers s'adressaient parfois à elle juste à cause de son père. La kunoichi n'était pas non plus du genre à rester cloîtrer dans un village pendant une longue période ou dans un pays également. De plus, Tsuki n'aimait pas respecter les règles qu'on le lui avait imposées, elle n'en a jamais eu auparavant et ce n'est pas maintenant que cela allait changer quelque chose. Pô n'allait pas forcément être content de savoir sa fille partit comme ça sans le dire auquel ce soit, mais ce n'est pas comme si elle était connue au sein de Konoha. Autant qu'elle en profite pour s'extirper dans d'autres environs et en plus, son père n'était pas trop présent en ce moment, c'était bien cela. Le deuil de Sayuri, habituellement, la Hebihime n'était pas du genre à s'attacher aux gens, mais à les manipuler et à se servir d'eux pour ses besoins personnels. La jeune Hyûga a été la première personne avec qui elle s'est lié d'amitié même quand elle a su que Tsuki était la fille d'un chef de clan, leurs relations n'ont pas changé pour autant. Les sujets de conversation ont toujours été dans la rigolade et elles se confiaient l'une à l'autre sans aucun tabou ou secret. Il était facile de connaître la vie de la jeune fille aux cheveux blancs et du fait que son clan l'a rejeté à cause de ses faibles performances dans les passés. Son père ne voulait pas d'elle-même à sa naissance, Tsuki avait un peu pitié de son amie et elle l'invitait de temps en temps à dormir dans sa demeure, loin de ses goujats.

La vie était difficile à présent que son unique et meilleure amie n'est plus de ce monde, personne ne pouvait la remplacer dans son cœur. Tsukiyo est une animale sauvage, elle n'a presque rien d'humain, mais seule Sayuri arrivait à lui faire ressembler à quelqu'un de normal. Si une personne pouvait arriver une telle approche, cette fois-ci, la vipère ferait de son mieux pour l'aider et être à ses côtés malgré sa personnalité plutôt sadique et malsaine. Tsuki a des défauts comme tout le monde, mais son cœur n'est pas en pierre pour autant. Aujourd'hui, la Hebihime avait passé deux jours pour se rendre à Taki, un village pas trop loin du village et où elle s'était déjà rendu avant de se rendre à Konoha avec son clan. C'est un village plutôt sympa et tranquille, malgré son jeune âge, c'est à Taki que la vipère a bu son premier saké et qu'elle a souvent fini avec des litres d'alcool dans le sang. La genin a l'habitude d'y aller seule pour ne pas se faire remarquer par ceux de son clan et surtout pas, par son père. Pour tenter d'oublier cette tristesse, la Konohajin est parti dans son bar habituel afin de penser à autre chose. Évidemment, elle allait encore faire dû rendre dedans et draguer tout ce qui bouge sous l'effet de l'alcool. Un mauvais côté qui serait bien de le corriger un jour si elle ne veut pas qu'elle aille trop loin dans sa drague et se retrouver dans un lit. Ce qui est bien et qu'elle ne risque pas de se retrouver enceinte vu qu'elle aime s'attarder sur les femmes quand elle est bourrée au niveau drague.

Dans le bar, Tsukiyo ne cacha pas l'insigne de Konoha accrocher à son bras gauche et elle n'avait pas trop peur de rien à vrai dire. La kunoichi savait que Taki était en territoire du Shukai et que c'était risqué pour elle en tant que ninja de la Feuille d'être ici. Par chance, le patron du bar connaissait très bien la kunoichi et il allait la protéger en cas de problème avec la justice ninja. Bien sûr, il n'avait jamais eu de Shinobi du Shukai dans ce bar et c'était avantageux pour venir passer du bon temps. Quoiqu'il connaissait l'âge exact de sa cliente favorite, le barman lui servait tout de même du saké en ne voulant pas se faire tuer par cette dernière. Assise sur le comptoir, elle buvait tranquillement ses deux voir trois verres avant d'avoir les joues un peu rougeâtres. Au loin, il y avait une magnifique femme assise et c'était bien la première fois qu'elle la voyait dans cet endroit. Pour marquer le coup, la Konohajin allait faire un geste plutôt sympathique même si c'était bien la première fois qu'elle faisait ce genre d'action envers une personne. La Gekei faisait signe assez discrètement au barman pour lui dire de venir la voir. L'homme arriva tranquillement en essuyant un verre, la kunoichi lui demanda de s'abaisser pour mettre son oreille près de ses lèvres.

« Peux-tu servir un saké à cette charmante femme assise à mon opposé au comptoir, s'il te plaît mon chou ? »

« Bien, Tsukiyo. »

L'homme savait très bien que c'était pour aller la draguer plus tard, mais bon, ce n'était pas interdit d'agir ainsi. La Hebi admira la femme et vit le barman apporté le verre de saké à la belle brune. À présent, Tsukiyo allait attendre de savoir si la belle inconnue allait accepter cette avance ou la refuser. Dans tous les cas, la vipère allait se lever pour aller la voir afin de taper discussion et aller plus loin si possible. Cette fois-ci, la genin était bien motivé à profiter de sa vie pour s'éclater et faire quelques galipettes si possible. Alors mystérieuse fleur, allais-tu accepter le verre de la vipère ?

Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] EmptyJeu 5 Mar 2015 - 23:45

Elle s’était séparée de Yuki quelques jours plus tôt, chacune d’entre elle poursuivant sa route, elle en direction d’Ame où elle avait décidé de faire un passage pour être au point des dernières nouvelles à Konoha et la jeune fille en direction de Ki no Kuni… En espérant qu’elle retrouve rapidement son fiancé. Une drôle d’histoire tout ça. En tout cas, le cataplasme était toujours en place et lui faisait un bien fou. Son voyage avait été payant bien que frigorifique au pays de la Neige.

Accoudée comme ces derniers temps au comptoir d’un bar, -ici Taki-, l’Aburame commanda un deuxième verre. L’établissement était correct et les prix bas. Mais sa bourse commençait à nouveau à diminuer. Ses fonds acquis grâce au Shoraizen commençaient à s’amenuiser. Elle devait en fin de compte compter à nouveau que sur elle. La main sur laquelle était tatouée le signe de l’organisation se saisit du verre que le tavernier venait de lui apporter. Reconnaissante, elle regarda le reste de l’assemblée. L’envie de s’allumer une cigarette plus en voyant les autres le faire qu’en inhalant la fumée la saisit. Mais est-ce que ça valait vraiment la peine ? À quoi bon recommencer à gaspiller son argent en fumant clope sur clope alors qu’elle commençait à nouveau à être en manque d’argent ?

    De la part de la demoiselle là-bas.


Regardant le tavernier puis le verre puis la demoiselle en question, Miko haussa élégamment l’un de ses sourcils. Hmm ? Pardon ?

    Hmm … Merci mais je ne suis pas intéressée par les petites filles.


Poussant légèrement le verre en direction du tavernier, elle se ravisa in extremis.

    Finalement, laissez-ça là.


Rapprochant le verre, elle poussa le sien alors vide en direction du barman avant de prendre celui qu’on lui avait donné tout en regardant intensément l’expéditrice de ce cadeau plus que bienvenu. Un détail attira son regard : son bandeau. Outre ses traits finement taillés … Reniflant le liquide, elle s’autorisa à goûter la boisson, son expertise en poisons à l’affût. Rien … Et la liqueur était meilleure que celle qu’elle avait prise jusqu’à maintenant. Une bonne découverte. Peut-être pas la seule de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] EmptyVen 20 Mar 2015 - 16:36

Assise dans un bar où elle avait l'habitude d'y aller à chaque déplacement dans ce pays, Tsukiyo n'était pas inconnu pour ses hommes ou femmes. La Gekei aimait venir ici pour boire de l'alcool et cela, malgré son si jeune âge. À vrai dire, d'après eux, l'adolescente semblait bien plus mature à ce qu'elle pourrait laisser penser au vu de son physique. Tsuki n'a jamais réagi comme une enfant ni même montrer un zeste de gentillesse, au contraire, elle savait se montrer méchante. Beaucoup d'hommes dans ce bar avaient déjà eu à faire à la kunoichi et beaucoup sont reparti en pleurant. Acceptez parmi eux, la bleutée s'amusait beaucoup et prenait du plaisir à boire ou à chanter leur chanson stupide. Cela lui permettait d'oublier ses combats, ses rencontres chiantes ou de ses journées emmerdantes sans intérêt. La Hebihime n'avait jamais été dans un village dans le passé que ce soit à Kiri ou ailleurs, elle vagabondait énormément. Cet endroit est comme un refuge pour la vipère et impossible que quelqu'un balance à l'autorité de sa présence dans ces lieux. Ce n'est pas un endroit rempli de mercenaire ni de Shinobi, elle n'était pas réellement en sécurité, mais c'était mieux que rien.

Au loin, Tsukiyo avait remarqué une présence des plus délicieuses, une belle femme seule assise au comptoir. Elle était magnifique et Tsukiyo avait envie de faire connaissance voir usieurs affinités. La Gekei avait déjà deux-trois verres dans le nez, ses joues rougissaient légèrement. La soirée allait faire que commencer et la Hebihime avait vraiment envie de passer son temps avec quelqu'un, elle avait choisi cette femme. Un petit penchant pour les femmes enfin voire un gros, elle aimait les femmes et elle s'en moqua des remarques des autres. La kunoichi avait demandé au barman d'offrir un verre de saké à cette magnifique humaine et à son nom. Maintenant, elle attendait de voir la réaction de cette dernière à propos de cette approche. Un soupire, apparemment, elle avait refusé son verre et la Gekei était déçue par ce refus. Encore une soirée à être seule et en compagnie d'homme malheureusement. En regardant à nouveau, l'inconnue avait finalement gardé le verre et un sourire s'afficha sur le visage de Tsukiyo. Difficile de savoir si la jeune adolescente rougissait à cause du regard intense de la femme ou si c'était à cause de l'alcool. N'osant pas trop la regarder, la vipère se sentit un peu gêner et timide sur le coup, elle réfléchit à ce qu'elle allait devoir faire.

« Heu...faut que j'aille la voir...go ! »

Tsukiyo prit alors son verre et se leva hors de son tabouret afin de se diriger vers la ravissante femme. La vipère prit un peu confiance en elle, après tout, elle avait déjà connu des situations un peu plus délicates. La Gekei arriva en face d'elle avec un sourire et pris appuie sur le comptoir. Elle espérait que cette personne n'allait pas la rejeter ni même l'insulter pour être venue la voir, elle avait vraiment envie de la connaître. À vrai dire, Tsuki était un peu impressionné, la femme était vraiment très belle et semblait plutôt posée. En tout cas, la soirée pourrait se montrer intéressante si elles pouvaient discuter tranquillement. La vipère se mit alors à lui adresser la parole sans attendre trop longtemps

« Ohayo ! Ça ne vous dérange pas si je m'assieds à vos côtés ? J'espère que le verre que je vous ai offert est à votre goût. Je m'appelle Gekei Tsukiyo et vous ?»

Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] EmptyJeu 2 Avr 2015 - 1:16

    Bonsoir.


Dévisageant les traits fins de la jeune fille, l’Aburame quelque peu amusée et à peine enivrée désigna le tabouret en guise d’invitation. Gekei ? Elle se demandait bien quel était son animal totem. Elle lui trouvait un petit quelque chose félin du moins dans sa souplesse, sa grâce.

    Bien sûr Tsukiyo. Appelle-moi Miko.


Sirotant le verre, l’Aburame s’interrogeait, hésitant elle lâcha finalement la phrase qui lui brûlait les lèvres.

    J’avoue être curieuse. Pourquoi me l’avoir offert ? Très bon soi dit en passant, tu as bon goût en matière d’alcool mais … pourquoi une fillette m’offrirait-elle un verre ?


La savait-elle en manque d’argent ? Essayait-elle de la bourrer peut-être ?

    Une envie de me rendre joyeuse, pompette ?


C’était direct. Mais si vraiment la gamine lui avait fait du rentre dedans, elle voulait en avoir le cœur net et surtout savoir si elle assumerait une fois en face d’elle. Elle avait rencontré peu de temps avant un gamin, Demon, qui lui aussi semblait enclin à lui faire des avances malgré le fait qu’il transpirait la malhonnêteté dans son discours d’ermite inoffensif. Mais bon il l’avait invité à dîner sur la fin, chose qu’elle avait trouvée adorable et flatteuse mais terriblement triste. Se faire draguer par un gamin qui devait avoir la moitié de son âge. Marrant mais bon, c’était un rappel en fanfare du néant où elle en était avec sa vie sentimentale et sa vie tout court.

Quoique non. Néant n’était pas le bon mot ? Ç’aurait peut-être été mieux si elle n’avait jamais avancé sur ce chemin sinueux et glissant. Mais bon elle avait chuté bien trop durement pour se relever sans problème. Et le poids des années ne l’avait pas épargné dans sa décision de ne plus penser à aucun homme. Mais là elle n’avait pas un homme en face d’elle. Mais une gamine. Et une gamine mignonne. Mais cette petite, que voulait-elle vraiment ?

    Dans quel but ?


C’était méchant. Et terriblement présomptueux de sa part. Elle ne s’était jamais considérée comme une poupée. Mais elle avait peu à peu tiré profit de cette beauté sauvage qu’elle avait gardé pour elle tout ce temps. Livrée à elle-même, une femme devait se mettre de tous les moyens possibles, elle finissait enfin par le comprendre, ses complexes, sa pudeur et sa froideur s’effaçant au fur et à mesure qu’elle devenait autonome, indépendante.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Hebi to Mushi [Pv : Aburame Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-