N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyJeu 5 Fév 2015 - 22:02

Voilà. Elle venait de poster sa dernière lettre. Ou comment se compliquer la vie. Se rendre jusqu’à Taki no Kuni pour du simple courrier … Mais bon tant que le système postal se résumerait à l’envoi d’oiseaux messagers, nul doute qu’elle aurait à effectuer ce genre de leurre encore longtemps. Après tout elle n’était qu’une vulgaire vagabonde maintenant. Et ce depuis qu’elle était partie. Elle réalisait le poids que portait tout déserteur de son village. Mais ce poids elle avait accepté de le porter.

Était-ce vraiment la peine de partir si loin pour poster ses lettres ? Bah on n’aurait rien à lui reprocher ainsi, en espérant que personne ne l’avait suivi pour intercepter son courrier. À vrai dire après sa rencontre avec l’Inu avant le kidnapping d’Obli, elle ne se serait pas étonnée à voir ce Matawa continuer à tout prix à tenter de la faire tomber. Mais il ne trouverait rien dans ces lettres. Elle s’en était assurée.

    N’importe quoi tant que c’est suffisamment fort.


S’asseyant au comptoir du bar dans lequel elle était rentrée, l’Aburame enleva son manteau et le posa sur le dossier de la chaise haute. Elle avait fait le trajet d’une traite ou presque pour ne pas perdre plus de temps inutilement, autant profiter de la grande ville depuis laquelle elle avait envoyé ses correspondances. Après tout, elle ne manquerait à personne au Shoraizen, elle le savait. Et puis l’organisation se voulait apporter la liberté à chacun et permettre à ses membres d’accomplir leurs objectifs personnels non ?

Le barman revenant vers elle avec un verre d’un liquide ambré, la kunoichi le fit tourner quelque peu avant de faire un cul sec.

    Un autre.


Posant quelques pièces sur le comptoir pour repasser commande et régler la précédente, l’Aburame jeta un coup d’œil au reste de la salle. Une jolie bande de ploucs dans ce taudis bien glauque. Bah … sortant une clope de son paquet, elle fouilla ses poches à la recherche de son briquet avant de ressortir son manteau. Bordel l’avait-elle perdu ? À moins qu’elle l’avait laissé dans le paquet vide qu’elle avait jeté en rachetant celui-ci quelques minutes avant. ‘tin … Maintenant qu’elle avait enfin des rentrées d’argent, voilà qu’elle ne pouvait même pas retomber dans son vice.

    Hey barman, t’as du feu ?


Demanda-t-elle alors qu’il revenait avec sa commande. Regardant le verre, elle se décida à le boire plus tranquillement celui-là. Le but n’était pas de finir morte dans un caniveau mais d’évacuer toute cette pression qu’elle avait accumulée. Bon et sinon, du feu il en avait ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Ayato
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyDim 8 Fév 2015 - 20:25

Après son voyage a Tori no Kuni, le manieur de temps continua sa route jusqu’à Taki no Kuni bien décidé a en apprendre plus sur la raison de la disparition de Yusuke… Quand a Goren, qu’est-qui avait bien pu lui arrivé ?... Après tout, qu’importe le sort du Golem de pierre, le Jisetsu sentait qu’il s’était passé quelque chose… Et il compter bien enfin en savoir plus…

L’alliance des pays du Shukai n’était pas un endroit très recommandé pour le démon de Kirigakure no Satô, il devait s’arranger pour resté discret, tout en trouvant des susceptibles indics… Un seul endroit pour se genre d’endroit… Les bars… En y pensant, le jeune homme repensa a cette nuit avec fille… Aru…

Enfin, c’est sans exprimé la moindre émotion qu’il fini par entré dans un bar, alors qu’il se posa au comptoir, a ses côtes se trouver une brune, mais il n’y prêta par vraiment d’attention, hormis que celle-ci semblait avoir soif… Le jeune homme eu une petite pensé pour cette époque ou il faisait le tour des bars, qu’il été devenu un amateur de Sake, en compagnie de Tenzö… Ca faisait un moment qu’il n’avait pas touché une gouttes d’alcool d’ailleurs… Le dernier était en compagnie d’Aoji, avant son départ de Kirigakure no Satô…

Tout en pensant, tout en restant inexpressif… L’homme aux yeux dorés été concentré… A voir si quelque ‘un avait l’air d’être un informateur… Mais, ca ne semblait pas brillant… Le pays de Taki n’avait pas l’air d’être une bonne source… Du moins, pas a première vu… Demon n’été venu qu’une seul fois avant… Pour braquer une banque… Pour une mission… Pour Kirigakure no Satô… Une longue histoire…

Enfin, peu importe… La brune a côté du manieur, commença a demander du feu… Alors qu’il caqua des doigts face a la cigarette, afin de produire une étincelle.. Oui, le manieur de temps avait fait son acte citoyen du jour…

Le manieur de temps termina enfin son verre… Il n’y avais plus qu’a voir ce qui allait suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyMar 10 Fév 2015 - 23:46

Hmm le barman n’avait pas de feu, mais en revanche … Savourant la première bouffée de tabac qui s’infiltrait dans ses poumons, elle ôta la cigarette de sa bouche pour souffler la fumée au visage de ce qui semblait être un shinobi vu son utilisation de chakra salvatrice en guise de remerciement. Des étincelles hein ? Il en avait de la chance, parmi ses affinités aucune n’était capable d’allumer une clope …

    Merci gamin.


Tournant du doigt à l’adresse du barman, elle finit son verre, sa cigarette entre le doigt avant de la reprendre au bec. Pas très bavard hein ? Il comptait la jouer propre sur lui alors qu’il traînait dans ce genre d’endroits ? Ou peut-être aimait-il la jouer mystérieux.

    Et alors c’est quoi ton nom mon p’tit ? Qu’est-ce qui a pu te pousser à venir traîner par ici ?


Marmonnant le début clope au bec, elle la retira pour la fin de sa phrase afin d’être davantage compréhensible. Le tavernier revenant avec un autre verre, il le déposa à quelques centimètres d’elle. Il l’avait loupé ou quoi ? À moins que …

    Faut pas rêver hein, il m’a juste offert du feu. Enfin, du « feu ».


Mimant les guillemets de sa main gauche, elle rapprocha le verre de sa personne, peu envieuse qu’il se sente comme chez lui. Fallait pas non plus déconner, elle aurait obtenu le même effet que son utilisation ridicule de chakra en frottant deux cailloux l’un contre l’autre.

    J’veux dire pour un shinobi … C’est pas la mort cet endroit ? Quoique ça semble pile poil être le genre de lieu un peu glauque où on pourrait venir pour chercher des renseignements auprès des locaux. Pas vrai barman ?


Croisant les jambes, elle regarda le jeunot, ses lunettes de soleil relevées sur son front, tout en dégustant ses deux péchés mignons. Prochaine étape elle volerait une moto auprès d’un Saibogu et se lancerait dans un gang de bikers avec sa veste en cuir qui ne la quittait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Ayato
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyMer 11 Fév 2015 - 14:19

Un remerciement, est une remarque sur l'âge du jeune homme dans la même phrase... Fallait y pensé, enfin... le manieur de temps ne releva pas vraiment vraiment, hormis qu'une remarque vint immédiatement dans l'esprit du manieur de temps qui répondit simplement a cette remarque:

-Je suis un gamin?... Peut-être, en tout ça le gamin te trouve encore bien roulé pour ton grand âge supposer...


Oui, une petite piqûre gentille... S'il était un gamin, elle était une vieillarde... Mais, c'est vrai qu'elle était bien roulé malgré tout, enfin, peut importe après tout, alors que la "vielle" commença a parler au jeune homme qu'il été, en lui demandant son nom... Et ce qu'il faisait ici, bah... Le démon de Kirigakure était lancé, donc pourquoi ne pas aller jusqu'au bout... :

-Je me nomme Jisetsu Demon, et toi?... Qu'est-ce qui m'a poussé?... J'en envie de dire que je t'ai vu entré, ca serais charmeur... Mais faux, malheureusement... On va dire que je suis venu boire un coup, et toi?


Ensuite, elle se fit servir un verre, alors qu'elle laissa entendre que le manieur de temps ne lui offrirais pas, alors qu'il souffla et qu'il expliqua au barman:


-... C'est bon... Je suppose que c'est un plaisir d'offrir un rêve a une jolie dame...


Ensuite, la femme rentra dans toute une explication... Elle avait peut-être raison, a un seul détail près... Alors que e Jisetsu expliqua simplement:


-Ne te méprend pas... Je connais quelques tours, mais je ne suis pas un Shinobi, je ne dépens d'aucun village... Et je ne suis pas non plus un Nukenin... On va dire que je suis... Errant?... Oui, je pense qu'on peux dire ça...


Une bien curieuse dame... Mais, pour le moment, le démon de Kirigakure no Satô avait le sentiment que la rencontre de cette femme risqué d'être forte intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyLun 16 Fév 2015 - 23:32

Grimaçant alors qu’elle portait le verre à ses lèvres comme si la sensation d’alcool la dérangeait alors qu’en réalité elle venait de tiquer au compliment du jeune homme sur ses formes, l’Aburame reposa le verre. Il n’y allait pas de main morte et devait être bien désespéré pour viser une femme comme elle surtout dans son état. Après tout elle voyageait depuis un bon moment et même si elle avait réussi à garder une certaine hygiène de vie … Elle n’avait probablement rien de plaisant à regarder, sa féminité tout sauf mise en avant. Peut-être était-elle son genre : masculine et plus âgée.

Bah chacun ses goûts … Et il n’était pas très inhabituel de croiser des personnes étranges dans ce genre de taudis. On pouvait dire qu’il était venu boire un coup ? Hmmm ça sentait tout sauf l’honnêteté tout ça. Le regardant payer en disant qu’il se faisait un plaisir de lui offrir un rêve tout en la complimentant, la kunoichi tiqua à nouveau. S’il pensait parvenir à quoique ce soit en la bourrant, il pouvait attendre un bon moment. Elle avait déjà essayé de finir ivre morte mais sa constitution et les insectes dans son organisme qui éliminaient quelque peu malgré elle les toxines l’obligeaient à boire comme une ogresse ce qui avait la fâcheuse tendance de devenir assez cher si elle souhaitait oublier tous ses soucis. Elle aurait pu demander à son essaim de sortir le temps de sa pause mais … Elle n’avait pas non plus très envie d’attirer trop l’attention.

    Un Jisetsu non shinobi hein ? Tu dois être une honte pour ton clan à n’en pas douter … Pourquoi ne pas avoir rejoint le Shukai comme la plupart des membres de ton clan ?


Qu’on se le dise, un bon nombre de Kirijins avaient trouvé refuge chez cette nouvelle faction. Faisant tournoyer le liquide dans son verre, elle tira à nouveau sur sa cigarette, jaugeant l’homme assis à côté d’elle dans la faible luminosité de la pièce.

    Nukenin … Errant … Il me semblait qu’Errant était une sous-classe de Nukenin … Deux termes employés uniquement pour qualifier les ninjas d’ailleurs … Mais bon si tu veux t’en tenir à ton histoire soit … Je suppose que si j’évaluais ton niveau de chakra je ne trouverai rien qui contredirait ta version des faits n’est-ce pas garçon ? Ou peut-être manques-tu de vocabulaire : un ninja étant un shinobi et inversement.


Nouvelle bouffée de fumée.

    Tu peux m’appeler Miko si ça te chante …


Attendant qu’il réagisse elle continua de l’observer pas non plus mécontente qu’il continue à la flatter. C’était toujours agréable même quand c’était l’hypocrisie qui parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Ayato
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyMar 17 Fév 2015 - 13:09

Le manieur de temps entendit quelque chose, qui a vrai dire était assez marrant... Lui, la honte de son village?... Pourquoi n'avait-il pas rejoint le Shukai?... Une question qui semblait tellement stupide pour lui, mais qui pouvait paraître intéressante pour la femme, alors qu'il répondit:

-... Tu a surement raison... Je suis surement la honte de mon clan, et je ne le vis pas plus mal... Pourquoi ne pas avoir rejoins le Shukai?... Tu veux vraiment le savoir?... Pourquoi devient t'on des Shinobis errant?... Pourquoi prendre une vie de nomade d'après toi?...


Alors que le manieur de temps marqua un temps d'arrêt, alors qu'il poursuivit enfin:


-... Pour la liberté, rien de plus compliquer... Je ne veux pas voué ma vie pour un village, je n'ai pas cette grandeur d'âme... Je préfère vivre ma vie pour moi, qu'importe d'être considérais comme une honte, ou encore une larve... Je suis certainement la larve la plus libre qui soit, je vis ou bon me semble... Et je pense que ça n'a pas de prix... Ne trouve tu pas?...

La belle se lança ensuite dans une drôle d’explication, alors que le manieur de temps répondit simplement:


-Ou peut-être... N'a t-on pas la même vision des choses... Pour moi, un Errant est un Nomade... Un Nukenin est un criminel rechercher par les chasseurs de déserteur de son ancien village... De plus, je n'ai rien a cacher, tu peux évaluer mon Chakra... Mais, tu n'en apprendra pas plus sur mon statut, si je puis me permettre... De plus, la quantité de chakra est une chose... Savoir quel dose je suis capable de déployer, et a quel puissance... En est une autre...

Le manieur de temps resta ensuite a écoute le nom de la dame, alors qu'il entendit un nom... Miko... Le manieur de temps but son verre, puis il expliqua:


-Miko... Jolie nom..


Non pas que son but était de charmer la dame... Il ne chercher pas vraiment ce genre de chose... Mais, parfois... On peut très bien parler... Du moment que ça ne reste que des mots... De plus.. Elle le piquer avec sa jeunesse... Alors, il n'y avait pas de mal a lui rendre l'appareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyJeu 19 Fév 2015 - 13:08

Tout un speech pour pas grand-chose. Juste dire qu’il était libre et ne voulait pas s’affilier à un village. Son baratin sur le chakra ? Sa réserve serait un indice déterminant sur son niveau et ce qu’il le croit ou non. Elle poussait sa sensorialité depuis des années et même si la capacité de déploiement du chakra était un indice difficilement évaluable à première vue, la réserve de chakra grandissait au fur et à mesure de son utilisation et donc du talent de la personne.

    Susceptible le garçon. Disons donc que d’après ta définition je suis une Nukenin pour ma part. Mercenariat en tout genre…


Écrasant sa cigarette dans le cendrier, l’Aburame se tourna d’avantage vers le bar pour siroter ce qui restait de son verre.

    Et toi coco ? Que viens-tu faire ici alors ? Juste voyager ? La beauté des paysages ? Ou peut-être est-ce que mes questions empiètent à nouveau sur ce statut que tu te refuses à révéler ?


Marquant un temps d’arrêt, elle arqua un sourcil d’une manière plus que convaincante toujours accoudée. Bah … Pourquoi ne pas lui poser une question à laquelle il aurait sans doute plus envie de répondre … Il n’y gagnerait peut-être pas grand-chose à répondre sauf s’il creusait un peu, mais elle si … Enfin pas si la réponse était négative.

    J’y pense j’ai croisé récemment un bonhomme de ton clan sur la fameuse île aux Furyous … Arekushi je crois, une connaissance à toi ?


Peut-être ainsi pourrait-elle en apprendre d’avantage sur ce bonhomme qu’elle n’avait pas réellement côtoyé conscient. Peut-être lors de leur prochaine rencontre resterait-il éveillé suffisamment longtemps pour qu’ils puissent se parler réellement. Si troisième rencontre il y avait bien sûr. On était sûrs de rien et le monde était bien trop vaste. Mais bon … Qui sait … Le hasard jouant son rôle … Elle pourrait peut-être croiser prochainement sa route si elle s’attardait dans ce pays ou un autre pays membre de l’Alliance du Shukai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Ayato
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyJeu 19 Fév 2015 - 13:54

Une Nukenin... Étrange... Ca faisait un bon moment que le manieur de temps était lui-même dans ce milieu la... Pourtant, depuis tout ce temps, il n'avait encore jamais rencontrer quelqu'un qui explique aussi facilement qu'elle est une Nukenin... Un déserteur d'un village, cette femme n'étais pas commune... Une bien drôle de personne, alors qu'il sentait qu'il y avais quelque de pas clair derrière cette dame... Mais qu'importe au final, il n'était pas la pour ça... t il n'avait pas vraiment de temps a perdre a tenter de cerner ce que semblait vouloir caché la femme, en criant sur tout les toits son activité de mercenaire, alors qu'il expliqua:

-... Oui, je comprend mieux ce que tu peux faire dans ce genre d'endroit, je suppose que ca doit être le lieu idéal pour trouver un nouveau contrat...

Mais, cette femme ne semblait pas vouloir quoi le manieur de temps sur son statut de nomade... Assez étrange, étant donné que cela était pourtant la pure vérité, alors qu'il répondit de manière simple:


-... Je suis un nomade, donc un voyageur de base... Tu semble douté de la véracité de mes propos n'est-ce pas?... t'ai-je donné une raison de croire que je suis autre chose qu'un simple nomade?...


Alors que le manieur que le manieur de temps fut pour le moins surpris, lorsqu'il entendit le nom de Arekushi sortir de la bouche de cette dame... A cette question, il n'eu qu'une seul réponse a donner, il se doutait bien que ca n'était pas au hasard qu'elle en était venu a cité ce nom... Ca n'est jamais au hasard, ca n'est pas a un loup qu'on apprendre a hurler a la lune n'est-ce pas?... Il ouvrit finalement la bouche, afin d'expliquer:

-... Je ne connais que très peu de Jisetsu hormis feu mes parents... Arekushi tu dis?... Son nom ne m'évoque pas grand chose.

Si cette femme avait des capacités sensoriel, il allait avoir intérêt a ce méfier de se qu'il allait dire... L'île des furyou hein?... Qu'est-ce que cet abruti était parti foutre la-bas?... Et dans quel coup fumant s'est-il encore mit?... Enfin, qu'importe... C'était non pas pour défendre le cas de ce boulet, mais surtout par méfiance envers cette femme qu'il décida de ne rien dire... Quelle rapport a t'elle avec les Furyou?... Voila une bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyMar 24 Fév 2015 - 17:24

L’écoutant, l’Aburame décida d’une chose. Elle s’arrêterait là. Peut-être pas pour la journée mais au moins pour ce bar et cette conversation. Elle avait plus l’impression de déranger qu’autre chose et puis l’alcool n’était pas très folichon non plus ici. Cette ville si ce n’était ce pays devait bien receler d’endroits plus agréables et bons marchés pour se changer les idées … Et même si parler avec le garçon au prénom qui ressemblait plus à un surnom qu’autre chose remplissait très bien ce rôle, elle avait compris depuis le début qu’elle l’embêtait plus qu’autre chose. Bah il lui avait payé un verre, elle avait gagné à être plus bavarde que d’habitude finalement.

    Hmmm pas vraiment. Je suis plus là pour la détente qu’autre chose après avoir accompli ce que j’avais à faire …


Clin d’œil au garçon, elle finit son verre cul sec, le reposant sur le comptoir.

    Mais non, allez je n’doute pas de tes propos, cependant tu sais les nomades ont également des objectifs, je te demandais seulement si tu étais ici pour admirer le paysage … T’es bien sur la défensive pour quelqu’un qui ne devrait rien avoir à se reprocher … Mais va pour ton histoire. Après tout pourquoi cacher ce qu’on est vraiment ? Ma confession sur mon statut ? C’est simple, je suis suffisamment confiante en mes capacités.


Souriante, elle descendit du tabouret et remit sa veste en cuir.

    Bah tant pis pour cet Arekushi, bon sur ce je ne vais pas te tenir la jambe plus longtemps, à la revoyure petit démon …


Se dirigeant vers la porte à nouveau alors qu’elle parlait, elle se retourna pour la fin, adressant un dernier clin d’œil au gamin qui lui avait offert un verre. Peut-être qu’elle le reverrait. Dans un rôle et un contexte différent ? Qui sait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Ayato
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyMar 24 Fév 2015 - 18:16

La Miko n'avais pas l'air d'être la pour trouver un contrat d'après ses propres dires... Elle était plus la pour se détendre après avoir accompli un contrat justement... Ca semblait logique d'un certain sens, même les Nukenins ont le droit de vouloir se détendre, alors qu'il répondit:

- Oui... Après l'effort le réconfort comme on dis...


Ensuite, la belle femme prit sur elle d'expliqué qu'elle trouver le jeune homme sur la défensive... Mais, mais qu'elle accepter de croire a son histoire, soit... Au final, peut-être que le Jisetsu avait été un peu agressif dans ses propos, alors que le manieur de temps expliqua avec une voix d'un calme étonnant:


-Je suis désolé si je t'ai sembler sur la défensive... C'est peut-être le côté insistant de la chose qui m'a peut-être rendu un peut plus sur la défensive... Mais oublions ça.


En revanche, le manieur de temps tiqua sur quelques choses... La jeune femme semblait sur d'elle d'après ses propres propos, alors que la manieur de temps trouva ça assez amusant... Cette femme était peut-être intéressante, peut-être qu'il serais intéressant de plus la connaitre...


Alors que la jeune femme expliqua qu'elle voulait s'en aller, le manieur de temps ne sut pas trop quoi répondre, alors qu'il l'a vit s'éloigné, le jeune homme après une légère réflexion avec lui-même eu une idée qui semblait être assez amusante... Une cette semblait intéressante, de plus... Il voulait savoir ce qui la lié avec Arekushi, alors qu'il sorti a son tours de la gargote, et qu'il expliqua en la voyant de dos:


-Miko... Je me doute bien que ça ne dois pas trop être ton style... Mais, tu laisserais un petit démon t'invité a dîné ce soir dans un endroit un peu plus adapter?...


Oui... Une invitation dans un atmosphère peut-être plus adapter pour faire connaissance... Une chose peut-être un peu stupide... Mais, d'un certain sens, il semblait convaincu que cette femme pouvait-être intéressante pour le peu qu'il s'attarde un peu plus a la connaitre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyMer 25 Fév 2015 - 2:21

Interpellée par la voix du jeunot qu’elle avait laissé derrière elle –enfin plus par le bruit de ses pas avant sa voix-, l’Aburame se retourna à moitié. Un diner ? Souriant quelque peu plus pour elle que pour lui, Miko passa sa main dans ses cheveux afin de les ébouriffer. Quelle blague. Vraiment. C’était autre chose qu’offrir un simple verre. Qu’il était mignon … Mais bon il ne fallait pas trop pousser non plus. Il y avait une limite pour chaque chose et elle ne la dépasserait certainement pas avec lui. Du moins pas aujourd’hui. Beaucoup trop fatiguée et pas encore prête à faire la cougar.

    Ahah … Non. Bien sûr que non … Mais une prochaine fois peut-être.


Se détournant et commençant à partir, elle lui fit un geste d’adieu de la main sans un regard en arrière avant d’ajouter à son attention.

    N’hésites pas à me recontacter un jour si l’envie t’en prend garçon. Demande Miko Aburame au Marcassin Agité d’Ame no Kuni, c’est une auberge assez connue par là-bas.


Elle avait après tout été une kunoichi de la Racine de Konoha pendant plusieurs années et savait pouvoir faire confiance à quelques personnes pour délivrer un message ou au contraire le relayer au cas où le garçon aurait en tête de la revoir ou de lui proposer par écrit un autre dîner aux chandelles. Qu’espérait-il réellement ? Danser un slow avec elle ? À d’autres, ce genre d’individu à traîner dans les bars n’avait qu’une attente de la part de la gente féminine.

Et elle ? Qu’espérait-elle à s’enivrer dans un lieu rempli de bonhommes de ce genre ? Oui … Qu’espérait-elle vraiment ? Le tabac … l’alcool … Un nouveau vice peut-être cette fois ? Un vice dans lequel elle aurait du mal à tomber tant ses dernières amourettes s’étaient terminées en fiasco. Elle avait retenu la leçon à l’époque : l’amour n’était pas pour elle ou du moins plus pour elle. Mais qui parlait d’amour ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Ayato
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] EmptyMer 25 Fév 2015 - 12:37

HE BIM, DANS TA GUEULE DEMON, COMMENT TU A PRIS CHER LA! POPOPO, comment ça m'aurais pas plus a moi, HAHA! Hum... Bon, revenons un peu au sérieux, je vais me faire viré de mon poste de narrateur sinon... Finalement, ca fut sans réel surprise que la femme refusa l'invitation du jeune homme.

Alors qu'il n'eu pas de réel réaction... Peut-être une légère déception... Enfin... La femme laissa tout de même entendre que ça serait surement pour une prochaine fois, elle lui laissa même un moyen de la contacté si jamais l'envie lui en prenait, alors que le manieur de temps fini enfin par répondre avec beaucoup de calme et de sang froid:


-... Je n'y manquerais pas...

Au fond... Le jeune homme n'avait pas encore renoncé a son envie de connaitre peut-être un peu plus cette femme... Elle avait quelque chose d'assez intriguant, et l'ancien Chunin voulait savoir ce que c'était, et aussi ce qu'elle avait avoir avec Jisetsu Arekushi... Et puis qui sais... Peut-être que dansé un slow avec une femme un peu plus agé que lui serait très instructif, le manieur de temps ne connaissait pas vraiment l'âge de la demoiselle, mais pour le peu qu'elle se rende un peu plus féminine, elle devait avoir un charme certain.

Non pas que le manieur de temps n'étais intéresser que par le physique... Mais, apprendre a connaitre quelqu'un est toujours intéressant, et le fait qu'il s'agisse d'une belle femme ne déranger pas plus que ça le jeune homme... Enfin, alors que le manieur de temps était néanmoins satisfait de cette journée.. Il ne manquerait pas de tenter a nouveau sa chance avec la belle, quand il aura a nouveau le temps de se consacré a un dîné en charmante compagnie.

Pour l’heure, le Jisetsu allait devoir reprendre ses recherches… Mais, ce fut avec plus d’amusement qu’il reprendrait ses cherches… Au fond, il s’était prit un semi râteau… Amusant, vivement sa prochaine rencontre avec la Aburame.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand mon verre est vide, je le plains, quand mon verre est plein, je le vide [Demon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-