N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptySam 17 Jan 2015 - 19:10

Je croulais sous la paperasse, être membre de l'Oda était intéressant en soi, mais je devais régler des affaires et en attendant mon boulot d'archiviste n'avançait pas. Kakeshuou était absent pour des raisons personnelles, il était peut-être allé se reposer à cause de ses pertes de mémoire trop fréquentes et Aokiji était plus occupé à jouer les jolis cœurs avec Setsuna que de s'occuper des affaires en attente de jugement. Du coup, je faisais le boulot, mais je n'avais pas droit à leurs salaires... Des fois, je me disais que j'étais dans une dictature et non dans une alliance démocratique. Bref, je continuais ma classification par ordre de priorité. Je décidais de prendre une courte pause pour me désaltérer et j'observe par la fenêtre du bureau de Kakeshuou, oui j'avais pris la liberté de m'y installer car il n'était pas là, il avait la plus belle vue et surtout le plus d'espace vu la tonne de dossier qu'il y avait.

Je soufflais un coup avant de me réinstaller dans son fauteuil, en ayant pris le soin de dégager son petit coussin et j'avais pris la liberté de rafraîchir un peu la pièce qui sentait l'eau de cologne à en faire fuir le plus coquet du Shukai... Maintenant, ce bureau avait une autre aura, mais qui serait de courte durée, pour la faute... J'avais prévu mon coup et il me suffisait de dire que j'avais eu l'autorisation d'Aokiji, comme il était Samui, c'était plausible. On frappait alors à la porte du bureau et une femme y entrer avec un ordre de mission spéciale... Elle me disait qu'il était au nom de Kakeshuou et que je devais le mettre dans le bac à son nom... J'attendais son départ et j'ouvrais alors l'ordre de mission. Le message venait de la part du Seigneur du Pays des Cascades. Il a besoin d'aide concernant de récentes arrestations, et a besoin d'un juge qui l'aide à expédier les affaires courantes.

Je mettais l'ordre de mission, il demandait d'envoyer quelqu'un... Un petit tour ne me ferait pas de mal. Je quittais alors rapidement le bureau afin de me diriger vers l'entrée du Shukai. Je quittais les lieux en précisant que je partais pour Taki no Kuni. Je préférais le signaler au cas où on me cherchait. C'était encore une mission d'ordre administrative, mais au moins, je voyais du pays et c'était bien mieux que de rester au Triumvirat. Je me mettais alors en route pour rencontrer se Seigneur. Le voyage se passait bien, mis à part la pluie, il n'y avait rien eu de bien particulier, c'était même limite trop calme. J'arrivais alors dans la cité et je me présentais directement à la demeure du Seigneur... Un magnifique domaine avec des jardins et des cascades à en perdre la vue, il ne manquait pas d'argent ce type et j'avais l'impression qu'il avait reconstituer le pays dans son antre... Une excentricité de plus pour un riche Seigneur qui vivait dans son monde doré sans se soucier du reste.

Je frappais alors à la porte et un majordome m'accueillait, j'expliquais alors la raison de ma venue et il semblait heureux que j'arrive aussi vite. Il me demandait de patienter dans une pièce annexe où je pouvais voir plusieurs tableau mettant en valeur le Seigneur de ces lieux... J'étais sur qu'il n'avait pas fait un millième de ce que je pouvais voir... Batailles, chasses, amours, et j'en passe, il représentait sa vie en tableau... J'espérais que ce type était sympa, sinon je pense que la diplomatie risquait d'en prendre un coup car je n'hésiterais pas à être des plus désagréables. J'observais les autres tableaux et le majordome arrivait, il me disait qu'il était prêt à me recevoir pour discuter de ses affaires. Je le suivais donc vers l'étage et il m'ouvrait la porte sur un immense bureau avec diverses trophées et un homme se tenait en face de moi, en train de regarder par la fenêtre... Il semblait assez jeune et costaud, mais je ne pouvais pas réellement distinguer son physique.

« Je suis Jisetsu Arekushi, chuunin de l'Oda, j'ai été envoyé pour vous aider... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyDim 18 Jan 2015 - 3:25




Sa Seigneurie avait fait appel à une aide extérieure, mais s’était finalement avisée à partir à la chasse ! Voilà bien un comportement futile et inconscient ! Confiant cette charge administrative à son fidèle Serviteur, ce dernier devait donc attendre et accueillir le soutien envoyé pour des questions juridiques.

Une récente opération menée par les soins du Capitaine de l’Ôda avait amené à un nombre important d’arrestations ; à tel point que les geôles ne disposaient pas d’assez de places dans les prisons d’Etat, et il fallait expédier ces affaires au plus vite. D’où l’appel à un juriste. Et pour le coup, il avait droit à du cador ! Après tout, on l’avait informé qu’on lui envoyait l’Archiviste en personne du Shozaïchi ! Une bonne démonstration de fidélité de la part de cette ville-Ninja, où les troupes de l’Ombre n’avaient jusqu’à maintenant jamais failli à leur mission. Lorsque cette principauté était attaquée par des adversaires inconnues au lendemain de sa création, des défenseurs avaient été envoyés aux Seigneurs féodaux pour garantir leur sécurité … . Un beau travail !

Présent dans le bureau de travail, le lunettard releva la tête lorsqu’il perçut la présence du militaire. Son regard, qui espérait accueillir un ancien à barbe drue et aux traits forcés par les âges et le Devoir, fut rapidement dépité de voir un gringalet venir proposer son aide dans une tâche aussi complexe. On lui avait annoncé l’Archiviste, et il trouvait un marmot ! C’était … une blague ?

| Vous êtes l’Archiviste du Shukaï ?! Je vous voyais … plus sage … |

Ce n’était sans doute pas la meilleure façon de commencer les choses ! Mais le secrétaire du Daimyo n’était pas forcément des plus doux et des plus amicales avec les mots … . Un comble de tous les côtés, visiblement !

Réajustant ses lunettes, il n’en restait pas pour autant impoli. Se redressant alors que son invité s’approchait, il présentait d’une main les sièges libres, et la paperasse qu’il fallait trier pour la matinée. Autant dire quelque chose de massif ! Ce n’était plus quelques affaires de justice ! C’était dresser un procès pour la population de tout un pays !!

| Mon Maître est absent, il est parti à la chasse. Il m’a chargé de vous aider et de vous présenter les affaires en cours, pour vous faciliter les choses … . Il s’agissait d’une affaire de trafic de stupéfiants, où nos troupes ont pu démanteler l’organisation entière. On a donc des clients, des vendeurs, des fabriquants, des passeurs, des prostituées, des coursiers, des financiers, des idiots, des femmes, des hommes, des adolescents ; toute la misère humaine, dans sa passion la plus idiote et la plus futile … . On a à peu près cinquante dossiers, sans trop savoir comment les sélectionner et les trier … . Si vous avez l’idée d’une première approche … |


.


Dernière édition par Narrateur le Mar 20 Jan 2015 - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyDim 18 Jan 2015 - 14:41

J'observais alors le type à lunettes qui relevait la tête, il n'avait pas la tête du seigneur féodal que j'avais pu voir sur les tableaux. Un bête secrétaire, je sentais que cette mission allait être d'un ennui quasi parfait. Je soupirais à sa vue et il semblait tout aussi dépité quand il me voyait. Il devait s'attendre à recevoir quelqu'un d'autre de plus âgée, mais cela me faisait bien rire intérieurement. Il me demandait alors si j'étais l'archiviste du Shukai et qu'il me voyait plus sage... Je ne relevais pas cette petite pique. Il redressait alors ses lunettes et se relevait m'invitant à m'installer dans un siège et je voyais par la même occasion la masse de paperasses qu'il y avait... Ils étaient plus que déborder, mais pas autant qu'au Shukai.

« Je vois que ça ne travaille pas beaucoup... Et oui, je suis l'archiviste du Shukaï et mon apparence jeune ne doit en rien vous orienter vers une quelconque incompétence. Les Jisetsu sont des encyclopédie du savoir depuis bien longtemps, c'est un peu quelque chose d'inné chez nous. »

Il m'expliquait alors que son maître était absent pour une partie de chasse. Il était là pour m'aider dans ses dossiers, ils avaient démantelé un réseau de trafic de stupéfiant complet. Il m'expliquait la pyramide criminelle, c'était assez intéressant et tellement logique. Il ne savait pas comment trier les dossiers et je ne pouvais m’empêcher de rire quand j'entendais cela. Je visualisais rapidement quelques dossiers. Je voyais des dossiers sur des vendeurs, des clients... la liste qu'ils m'avaient énumérée, mais je ne voyais en rien un dossier concernant le gros patron de tout cela... Je regardais alors les dossiers de nouveau et je relevais mon regard vers ce type.

« Allons à la priorité. Les clients et les prostituées constituent le bas de l'échelle. On va d'abord s'attaquer aux vendeurs, passeurs et fabriquant... »

Je m'attardais un petit moment avant de continuer.

« Les dossiers sur les coursiers, les filles de joie et des clients patienteront... Mais je ne vois en rien concernant les chefs de ce bussness ? Vous n'avez rien sur eux ? »

J'attendais alors un petit instant avant de me relever.

« Vos prisons sont surpeuplées, vous ne verront donc aucun inconvénient à ce que je les vide rapidement, sans pour autant discuter sur la manière de le faire ? De même pour ces criminels, je ne compte pas les envoyer en prison... On pourrait s'arranger pour les faire disparaître, après tout ce ne sont que des parasites qui recommenceront une fois dehors et on ne va pas s'amuser à les mettre en prison pour rien, vous ne croyez pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyMar 20 Jan 2015 - 16:51

J'avais tenté de voir un peu la mentalité du daimyo à travers le secrétaire. Je lui laissais alors un temps de réflexion sur ma proposition que me semblait la plus simple pour tous. Je n'avais aucun remords ni aucune sensibilité, nous n'étions que de la chair que l'on pouvait charcuter en tous sens, il suffisait de trouver le bon moyen et d'essayer d'être le plus discret possible. Je le voyais déplacer plusieurs dossiers, ma méthode basique semblait lui plaire... C'était déjà un très bon point, il continuait tout en me disant que de faire disparaître tout le monde était quelque chose de totalement impossible, que cela poserait des problèmes... Bizarre, je n'y voyais que des solutions pourtant et il me montrait alors un dossier en me demandant ce que je ferais de celui-là.

Je regardais brièvement alors qu'il me disait qu'il s'agissait du fils d'un banquier qui consommait et qui s'est mis à vendre en profitant de certains coffres de son père. Bref, si on envoyait le gamin à la potence, il semblerait que le père poserait des problèmes au niveau de l'argent et des paies des shinobis du Shukai et sûrement d'autres affaires tout aussi importantes. Il ne voulait pas prendre le moindre risque et cela m'ennuyait, mais il y avait une solution que j'allais émettre directement, en fait il n'y avait pas énormément de choix et il fallait prendre le plus radical.

« Je ne vois que deux solutions... »

Je remettais le dossier à sa place.

« Vous détruisez certains dossiers gênant et vous laissez ce genre de petit merdeux continuer à gangrener l'alliance des Pays Neutre ou... »

J'appuyais mon regard dans le sien.

« Engendrer un criminel devrait être punissable... Tuons le père et le fils, voir toute la famille et mettez quelques de confiances et de manipulable à ce poste. On sera donc débarrassé d'un parasite et on y gagnera des marionnettes. »

Je pointais du doigt les piles de dossiers.

« Je suppose qu'il doit y avoir d'autres affaires du même genre, faisons de même avec eux, après tout, un renouvellement des troupes ne seraient pas une chose si mauvaise après tout non ? »

Je me remettais dans le fond de mon siège.

« Sauf si cela ferait foirer certaines de vos affaires, je ne vois aucun problème à supprimer ces gens... Au pire, on peut coller ça sur le dos d'un autre village ou des ennemis du Shukai, on s'en laverait les mains et tout ira bien... héhé »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyMer 21 Jan 2015 - 19:24


[HRP://]
En raison d'une mauvaise manipulation, j'ai supprimé le RP fait par le Narrateur. Or, je suis exténué, je n'ai pas le temps de le refaire, et j'ai déjà mangé la moitié de mon clavier de rage ... . Je résume donc les actions ci-dessous ; en espérant avoir la foi de refaire ce RP et de remettre les choses au propre à l'occasion ... .

    Le secrétaire fait clairement comprendre à notre ami Arekushi Jisetsu que, même si le Devoir et l'Expérience du Ninja peut justifier des choix radicaux, gérer des situations politiques est le rôle des Seigneurs. Et qu'en l'occurrence, un Ninja doit conseiller, mais en aucun cas faire pression. Il brûle donc le dossier d'un des principaux responsables du trafic de drogue intercepté il y a peu de temps ... .
    C'est dans ce climat tendu que le Daimyo de Taki no Kuni entre en scène [profil en spoiler]. A son entrée, le secrétaire met genou à terre, pour le saluer comme il se doit, et ne dit plus un mot. Il s'amuse de la situation, et fait comprendre qu'il aime les têtes brûlées. Il va même jusqu'à proposer à Arekushi de travailler personnellement pour lui ... sans pour autant délaisser sa situation au Shukaï ! mais de mettre les missions que lui confie ce Seigneur en priorité.

    Pour Arekushi Jisetsu, deux choix s'imposent. Mais c'est une décision délicate. S'il répond positivement, il ne faudra pas que cela s'ébruite au Shozaïchi. S'il refuse ... sa progression pourrait se trouver gêné par l'influence politique du Seigneur par la suite ... .


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyMer 21 Jan 2015 - 20:14

Après avoir émis mes deux options, je laissais de nouveau un temps de réflexion à cet esprit lent qui n'osait prendre aucune initiative et qui ne pensait qu'à bien faire les choses. Des fois, il valait mieux oublier le bon sens et sombrer d'un côté que peu de personnes pouvaient apprécier. Il me fixait alors un instant et prenait les dossiers pour les classer... Aurait-il fait le bon choix ? J'avais des doutes là-dessus, c'était un administratif qui ne devait en rien connaître le monde dans lequel nous vivions, il était sans doute tout le temps plongé dans ses papiers à servir son maître du mieux qu'il pouvait. Avec surprise, il me donnait raison, mais je ne le sentais pas pour autant... Son intonation en disait long.

Il s'était relevé tout en tournant autour de la table pour faire face à la cheminée luxueuse du bureau et je le voyais lancer les feuilles dans le feu mangeant le pauvre menu qu'on venait de lui offrir. Je soupirais tout en fermant les yeux, ce type avait fait le plus mauvais choix que l'on pouvait imaginer de faire. Il me parlait de politique et il me remettait à ma place alors que je me redressais à mon tour en ne le lâchant pas du regard... Je savais que notre discussion aurait pu durée un long moment et j'avais une idée d'y mettre fin, tout comme sa misérable vie quand j'entendais un rire gras et la porte qui s'ouvrait doucement.

Je voyais alors un homme, noble vu la richesse qu'il exposait et ce qui me frappait le plus était la panthère qui l'accompagnait. J'en déduisais qu'il s'agissait du Seigneur des lieux, mais le rire ne venait pas de lui...un bien étrange personnage qui se tenait la face à nous, il disait une phrase qui me faisait rire quelque peu, mais je ne préférais pas enchérir pour ne pas créer plus de tension, mais semblait-il que je pourrais au mieux discuter avec ce type qu'avec son larbin. Je me remettais sur mon siège à nouveau.

Il me nommait alors par mon nom, il semblait avoir entendu parler de moi ou alors on lui avait communiqué mon arrivée. Il était content de mon franc-parler, mais il ne voulait pas d'un autre sous fifre, faisant référence au binoclard. Il y allait tout aussi cash, en me proposant de travailler pour son compte avec des missions plus intéressantes, par cela j'entendais divers meurtres. Je le toisais de mon regard Je me mettais debout et je me dirigeais alors vers la cheminée qui avait avalé son repas rapidement.

« C'est une belle offre, mais je n'ai pas trop confiance... »

Je me tournais vers le binoclard.

« Ce que vous me proposez ne sera pas un boulot d'escorte ou de ramener le chat de la voisine et de faire en sorte que tout le monde soit heureux dans le meilleur des mondes... »

Je m'avançais vers le noble seigneur.

« Mais j'ai bien peur d'une chose, c'est que de cet entretien une langue se délie. Votre secrétaire semble préférer la politique, supprimer les dossiers dérangeant par le feu et les oublier, pour laisser des pourritures continuer à faire leurs sales affaires... »

Mon visage changeait alors totalement pour prendre un ton grave et sadique.

« Supprimons les oreilles de trop et j'accepterais votre offre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyJeu 22 Jan 2015 - 22:29





| Hahahahaha ! Voilà encore une belle démonstration de ta fougue ! J’aime ça ! Et bien soit, … partons sur cet accord ! |

Avançant lentement vers son secrétaire particulier, le Seigneur Féodal allait-il lui-même se charger de l’odieuse tâche ? Décidément, ces hommes étaient vraiment à part ! Ils étaient détenteurs d’immenses richesses, capables de tout et ayant les moyens de tout ! Qui sait : d’un simple claquement des doigts, cet homme à barbiche parviendrait-il à mater les Capitaines du Triumvirat, malgré leur puissance et leur influence ? D’après la Loi, c’était effectivement leur pouvoir … .

Arrivé devant son aide de camp qui conservait tête baissée et genou à terre, le Daimyo posa un regard supérieur sur son serviteur. Normal, étant donné la nature de leur relation ! Se contentant de tendre la main paume ouverte, le Supérieur attendait, impassible, que son homme de main s’exécute. Plaçant son menton proche de la paume, le binoclard finit par tendre la langue. Prise entre deux doigts, le Seigneur de Taki no Kuni se décalait, suivi du grognement de sa panthère domestique … .

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... 606879ScneSceaudelangue

|Vois par toi-même ! Je me suis assuré depuis longtemps de la fidélité de ceux qui me servent ! je n’ai donc pas besoin d’éliminer qui que ce soit pour garantir le silence de toute conversation. Il faut savoir économiser le personnel compétent ! |

Le sceau présent sur la langue montrait un scellement à quatre radients. Il faudrait un sacré Manipulateur de Fuuinjutsu pour enlever ce sceau-là ! Le Seigneur Féodal du Pays des Cascades avait donc pleinement profité des services délivrés par les Ninjas de l’Alliance. Un fûté, cet homme ! Il savait que, malgré sa puissance, il ne pouvait se fier à personne. C’était déjà un bon point ! Maintenant, restait à savoir ce qu’il comptait faire pour la suite. Après tout, vouloir engager un Ninja sous couvert d’en prévenir le reste de l’Alliance n’était pas vraiment chose tolérée … en raison d’une crainte de traîtrise !

Mais cela ne semblait pas inquiéter le Seigneur féodal. Il avait assez de moyens, et restait l’un des Seigneurs majeurs du Pays des Cascades ! Il pourrait tout à fait s’arranger avec les supérieurs du Triumvirat pour torpiller le jeune combattant … voire même le placer en première ligne. La parole d’un Soldat de l’Ombre n’était que poussière à côté de la voix des Seigneurs féodaux. Aucune raison de s’en faire.

Le Dirigeant du Pays refaisait quelques pas en direction de son nouvel objet d’usage. Il espérait bien régler un problème qui le préoccupait récemment … . Ce Ninja, si compétent d’après les rapports, parviendrait peut-être à trouver une solution ?

|Passons aux choses sérieuses. Je suspecte un rival encore inconnu de m’espionner dans ma propre demeure … . J’ai fais appel à deux autres Ninja, que je laisse à tes soins. Trouvez quelque chose. Je veux le nom du chien qui m’épie dans la soirée. Tous les lieux vous seront accessibles. Fais moi tes preuves … . Je me reposerais dans mes appartements … .|


Sur cette simple déclaration, le Maître des lieux quittait la pièce, suivi de son animal de compagnie. Toujours genou à terre, le secrétaire attendait que la porte claque pour se redresser. Il avait l’air mauvais ; il n’aimait décidément pas cet individu louche. Mais Sa Seigneurie avait donné les ordres. Il ne pouvait pas se permettre d’aller à leur encontre.

|Vos comparses seront devant la grande porte, par laquelle vous êtes arrivés … .|

Inutile d’en dire plus. Le secrétaire vidait les lieux par une porte dérobée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptySam 24 Jan 2015 - 13:56

Ce noble me seigneur me semblait tout de suite bien plus sympathique, j'aurais pensé à quelques de fiers, hautain, prônant la justice, mais il semblait vouloir prendre des risques et jouer dans le grand échiquier de ce monde, il aimait ma fougue, j'aimais sa vision des choses. Je le regardais intrigué, se diriger vers son serviteur et d'un geste, je voyais sur la langue de celui-ci un sceau... Ce type était malin et il avait déjà pris toute les précautions pour éviter des fuites...Il me disait de voir par moi-même qu'il s'assurait la fidélité de ses serviteurs et qu'il n'avait pas besoin d'éliminer pour conserver du personnel compétent. Je m'approchais un peu plus du secrétaire par curiosité avant de sourire tout en regardant le Seigneur.

« Je vois là une grande finesse, asservir des hommes pour mieux s'en servir et éviter une rébellion, une forme d'esclavagisme caché... Je suis agréablement surpris et c'est assez rare chez moi. »

Je n'avais pas grande connaissance dans les sceaux, mais je suppose qu'il devait s'agir de quelques choses d'assez violent si ceux-ci se mettaient à parler de quelques indiscrétions... Il fallait mieux que tout cela reste secret, le dirigeant de ce pays se diriger vers moi et il me donnait directement une mission, celle de découvrir qui l'espionne et dans sa propre demeure, vu le personnel, il pourrait y avoir beaucoup de suspect, mais la panthère m'intriguait pourtant... On avait libre accès et il voulait quelque chose dans la soirée... Il partait alors se reposer dans ses appartements avec la panthère qui le suivait comme son ombre.

Le secrétaire me disait alors que mes compagnons pour cette missions seront devant la grand porte par où j'étais arrivé... D'autres ninjas pour m'accompagner cela ne serait pas de trop. Je me dirigeais vers celle-ci et je l'ouvrais... En voyant qui se tenait devant la porte je me mettais à soupirer et je les invitais directement à rentre sans leurs dire un mot. Je me mettais alors face à eux.

« Fuusho, Hiko... vous ici, je suis surpris, je suppose que vous savez pourquoi on est là et dans quoi on s'engage, où vous êtes venu sous ordre du triumvirat pour m'espionner ? »

Je tournais autour d'eux comme ci ils étaient ma proie, je n'avais pas confiance, même si il s'agissait de mes élèves, c'était tellement facile de trahir, j'en étais la preuve vivante, je devais donc m'assurer qu'ils étaient fidèles ou non.

« J'attends une réponse, j'espère pour vous que la réponse sera bonne, sinon je n'hésiterais pas un instant à m'occuper de vous deux, je n'ai pas de temps à perdre, je n'ai que quelques heures devant moi. »

Je me posais tout en les fixant et attendant une réponse rapide et brève sur ce que j'avais demandé afin de commencer tout de suite mon ou notre investigation, il se doutait bien que je ne plaisantais pas et que je n'avais aucune pitié ni aucun remord à supprimer quelqu'un, il devait bien s'en douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yuuryo Fuusho
Informations
Grade : Taichou
Messages : 246
Rang : B+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptySam 24 Jan 2015 - 16:10

Un petit clin d’œil et une simple phrase précèdent leur arrivé aux portes du domaine. « Joue le jeu ! » Avait ainsi demandé le trentenaire à Hiko, avant de le laisser en compagnie d’un clone.

L’original ? Il bifurque pour accéder aux terres du Daimyo par un chemin détourné. Après tout, la mission consiste à confirmer la totale impunité du Seigneur des Cascades dans sa propre demeure, alors autant emprunter la voie de l’espion présumé. Moins d’une journée pour déjouer ce que d’autres ont mis très certainement plus d’une année à mettre en place, le challenge est de taille. Raison de plus pour ne pas perdre de temps en présentations futiles aux portes et investiguer dès maintenant.

Passant par un jardin reculé du domaine, il aperçoit la richesse des Grands Noms. Parterres, petites pièces d’eau, pont de bassin, rochers, mousses puis graviers. Le tout s’alliant dans une harmonie reposante, grandiose. Et au plus profond de lui, il espère que son propriétaire ne se suffit pas d’aimer les jardins ni d’en avoir ; mais qu’il profite de ses yeux pour les regarder comme de ses jambes pour s’y promener. Qu’il soit un homme de goûts avant d’être un homme de profit. Un homme de paix à l’image de ce jardin avant d’être un homme de pouvoir qu’impose son rang. Progressant à travers cette composition scénique et miniature, il observe par-delà les limites des buissons la pointe d’un Daitō, une pagode à deux niveaux, puis s’y rend.

* * *
* * * *

Pendant ce temps, son clone ne comprend pas l’acharnement de leur sensei. La confiance lui fait-il ainsi défaut au point qu’il ne l’accorde pas à ses propres élèves ? Qu’a-t-il donc à se reprocher pour les menacer à longueur de temps d’une mort atroce.
- « C’est le Daimyo qui nous a demandé. Il ne t’a rien dit ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptySam 24 Jan 2015 - 16:47

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... K10

« Salut Fuusho ! Alors toi aussi… »

Hiko avait dit ces quelques mots avec un sourire franc. Il était quelque peu rassuré de ne pas se rendre tout seul dans la demeure d’un des Daimyo du pays. Après tout, ils étaient ceux qui dirigeaient réellement le pays. Leur opinion était nécessaire pour l’élection des Capitaines de la Capitale et ils s’occupaient de tout ce qui était logistique, financement et de plein d’autres choses dont Hiko n’avait pas encore eu connaissance.

Il avait appris toutes ces informations lors de cours théoriques à l’académie, alors imaginez sa surprise lorsqu’un émissaire d’un de ces Daimyos était venu le voir pour lui notifier que sa présence était requise. Mais le jeune garçon fut content d’y croiser Fuusho, lui aussi semblait avoir été convié. Cependant, alors qu’ils étaient encore à quelques minutes de l’endroit où ils devaient rejoindre leur senseï, Fuusho fit un clone et l’original partit par un chemin dérobé. Qu’avait-il en tête ? Le jeune garçon, ne voulant pas attirer d’ennuis ne dit rien de la petite manœuvre de Fuusho. Il aurait bien aimé faire pareil, mais sa maîtrise du clonage était encore loin d’être assez satisfaisante pour faire ce genre de petite blague. Car oui, pour le jeune Sairyo, cette action du barbu n’était qu’une simple blague qu’il faisait à Arekushi.

Le jeune garçon aux cheveux argentés arriva donc au niveau de la porte d’entrée de cette magnifique résidence. Il n’avait jamais vu une habitation aussi grande et luxueuse, tout semblait vraiment démesuré et il se demandait bien comment on pouvait se payer une telle maison… Il devait vraiment être fortuné celui là. C’est donc tout émerveillé et un sourire béat sur son visage que le jeune garçon franchit le pas de la porte, emboîtant le pas de Fuusho. Hiko et le clone tombèrent alors nez à nez avec leur senseï qui ne semblait pas être de très bon poil aujourd’hui. Après les avoir invités à rentrer, non sans un soupir délibéré, il leur posa alors une question sur un ton plutôt agressif. Ouhlala, il était vraiment de mauvais poil dis donc, le jeune garçon lui répondit alors avec un sourire et une voix qui laissait transpirer son innocence.


« Bah non Are-senseï, on vient pas vous espionner ! De toute façon vous faites rien de mal si vous travaillez avec le Daimyo ! On vient juste vous aider à enquêter comme on nous l’a demandé. »

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Af10

Hiko était tellement innocent. Il n’avait pas relevé le fait qu’Arekushi soit méfiant au point de soupçonner que le Triumvirat l’espionne. Pour lui, ils ne faisaient rien de mal aujourd’hui et ils devaient simplement aider un des seigneurs locaux à gérer un soucis d’espionnage. Dans l’esprit de l’enfant, Triumvirat et Daimyos marchaient main dans la main… Mais qu’en était-il vraiment ?!

Toujours étant qu’il fallait se mettre au travail. Ils n’avaient que quelques heures devant eux. Le jeune garçon commença alors à se détendre, respirant profondément, lentement… Il évacuait de sa tête toutes les pensées qui ne lui servaient pas. Ouvrant lentement les yeux, il se rendit compte que quelque chose avait changé. En effet, il venait de se concentrer en faisant le vide en lui. Désormais il pouvait ressentir tous les chakras des personnes qui l’entouraient, à commencer par celui d’Arekushi. Il sentit aussi le faible chakra du clone de Fuusho qui se trouvait non loin d’eux.

Mais ce n’était pas ce qu’il recherchait. Non, il recherchait autre chose. Si on faisait appel à des ninjas pour une affaire d’espionnage, cela signifiait que la maison avait déjà été fouillée auparavant… Et que, malheureusement, aucun appareil d’espionnage n’avait été trouvé. C’est donc pourquoi le jeune garçon avait pensé à regarder autour s’il n’y avait pas des traces de chakra. En effet, chaque technique laisse des traces. Dans l’air, sur les murs… Le chakra reste imprégné un certain temps. Au niveau du jeune Sairyo, c’était un peu difficile de repérer ces infimes traces de chakra, mais il y arrivait en maintenant une concentration optimale. Et c’est là qu’il vit des traces de chakra, sur une porte située au fond de la pièce… Ne connaissant pas les lieux, et présumant qu’Arekushi devait les connaître car il était là avant eux, le jeune garçon lui fit alors part de sa découverte.


« Are-senseï… Chaque technique ou chaque personne laisse derrière lui des traces de chakra… Et il y a un chakra que je ne connais pas accroché à cette porte là bas. C’est la seule porte qui contient du chakra… Vous savez vers quelle partie de la résidence elle mène… ? »

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyDim 25 Jan 2015 - 18:36




Les jeunes Shinobis envoyés sur place étaient enfin arrivés, et certains avaient même déjà commencé à se déployer. Il fallait croire qu’ils avaient hâte d’avancer dans cette délicate mission. Après tout, pour ceux qui n’ont pas compris, il allait s’agir d’être très prudent ! Car n’importe qui ne pouvait pas toujours avoir accès aux Appartements du Château. De plus, il s’agissait de se glisser dans les Ombres et de repérer l’ennemi, tandis que ce dernier pouvait remarquer la présence d’étrangers et décider de se cacher – voire !! – de quitter les lieux ! Autant dire que, malgré les renforts, cette mission ne serait pas de tout repos !

Avec les trois hommes réunis, et la paranoïa du Chûnin potentiellement évacuée, le trio du Shozaichi pourrait enfin se lancer dans cette mystérieuse traque. A supposer qu’il y ait quelque chose à traquer ! N’oublions pas que nos hommes n’avaient jusque là que les soupçons d’un homme de pouvoir qui ne pouvait tolérer d’être espionné dans sa maison. Aussi, si la team voulait se dévouer à cette tâche, elle devrait avant tout donner valeur aux prétentions et inquiétudes du Seigneur … .

Le jeune Hiko, sentant un chakra étranger, semblait troublé par cette porte qui se dressait dans le dos de son Sempaï. Une menace qui se profilerait derrière ? Un danger, qu’il fallait mettre en alerte ?
Coup de chance ! La Porte s’ouvrait soudainement, et laissait une troupe nombreuse pénétrer dans cette salle d’entrée. Bien que l’équipe ne s’intéressat pas aux Ninjas présents, elle dégageait malgré tout une aura étouffante, écrasante même ! Ce n’était pas des guerriers, ni même des monstres. C’était l’aura de bêtes presque inconnues par les Ninjas de jeune âge : c’était des hommes politiques ! Si le guerrier construit son aura sur son expérience, sa force et sa brutalité, l’homme politique construit cette même aura sur sa détermination, son ambition et un entourage nombreux dégageant cette même sensation. En tête, le Seigneur du Pays des Cascades avançait fièrement, sa panthère à ses côtés, prêtant attention aux dires de ses conseillers. En fin de queue, un homme se distinguait parmi les autres … . Arc dans son dos, c’était un soldat de toute évidence … . Un Samouraï Archer, sans doute ? En tout cas, cette forte sensation et ce chakra émanait certainement de lui. Alors que la Cour se dirigeait vers la gauche et changeait de pièce, cette sensation de chakra disparaissait peu à peu. Au moins, cette pièce était maintenant ouverte et libre de toute visite.

* * *

La pagode était encore tranquille en cette matinée. A vrai dire, tous les jardins l’étaient. Le Seigneur ne venait s’y détendre qu’en début d’après-midi, alors que le Soleil était encore haut pour rendre toute sa beauté à la nature, même lorsque celle-ci était apprivoisée par l’Homme. En résultat, ce petit temple mis de côté – certainement un sanctuaire familial – restait paisible et inviolable. Il n’y avait trace de personne, et on n’aurait pu croire que quelqu’un s’y trouvait.

Pourtant, toute personne s’approchant des lieux aurait remarqué que le sceau avait été « grignotté » et que la Porte était faiblement ouverte. Passé cette porte, le sang du prêtre, éliminé dans l’Ombre, indiquait clairement que ces lieux sacrés avaient été violés par un impudent ou autre. Les affaires étaient saccagées, certaines tombes ouvertes ! Une véritable profanation … . Fuusho devait-il prendre le risque d’y rentrer ? ou avertir son Capitaine de mission pour qu’ils puissent sécuriser et analyser les lieux ?


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyMar 27 Jan 2015 - 21:53

Je regardais le clone de maigre qualité de Fuusho, il n'était jamais à bien faire et je me demandais ce qu'il pouvait bien encore manigancer pour ne pas apparaître, il devait sûrement fouiller à gauche ou à droite, mais ce n'était pas vraiment le moment pour cela, du moins sans mes ordres. Il me disait cependant, que c'était le Daimyo qui les avaient demandé, étrange il ne m'en avait pas parlé... Je ne prenais pas la peine de répondre à un bête clone et d'un coup ferme je le dissipais, il m'énervait et je comptais bien lui dire une fois que je l'aurais retrouvé, il ne devait pas être bien loin, il suffisait d'attendre une catastrophe pour le repérer.

« M'énerve lui... »

J'écoutais le jeune Hiko, qui me disait qu'ils n'étaient pas là pour m'espionner. Il disait bien que je ne faisais rien de mal, si seulement il savait la vérité, il changerait vite d'avis. En tout cas, ils étaient là pour m'aider et il fallait dans un premier temps retrouver Fuusho. Le jeune Hiko me disait alors qu'il y avait un chakra qu'il ne connaissait pas accrocher à la porte, je la regardais, elle semblait mener au salon de la demeure... Je regardais un instant et je voyais une troupe débarquer, rien de bien grave...hommes politiques... rien qui puisse m'intéressait, sauf les tuer. Je repérais tout de même un type étrange aux allures de samourai, le chakra étrange devait venir de lui, c'était un garde du corps à la solde de ses politiciens sans doute.

« Le problème est réglé, passons au suivant. »

Je m'approchais alors de Hiko tout en sortant de la demeure.

« J'aimerais que tu ailles à l'étage, le Seigneur à une panthère qui la suit partout, va un peu voir si il ne s'agit pas d'un de ces ninjas du clan Gekei... des anciens de Kiri, c'est tout à fait probable, ils ont la capacité de prendre forme animal. Pendant, ce temps, je vais aller voir dehors si je ne trouve pas l'autre barbu. »

Je prenais le chemin des jardins et je me dirigeais dehors, je me plaçais alors au milieu de la cours et je me mettais à hurler.

« Fuusho, tu as 10 secondes pour te montrer, sinon je ne donne pas cher de ta peau et je n'ai pas envie de me fatiguer à te chercher ! On est là pour une mission bien précise.»


Je me mettais alors à compter tout haut...

« 10...9...8...7... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyMer 28 Jan 2015 - 9:33

Oups. Il avait grillé la supercherie. Bon en même temps, il fallait dire que le clone que Fuusho avait produit était loin d’être une réplique convaincante. Mais bon, Hiko s’en sortait bien, Arekushi ne l’avait pas sermonné une nouvelle fois. Au pire, il prétendrait n’avoir aucune information sur le fait que ce n’était pas le Fuusho original. Héhé, il était futé le petit ! Enfin bref, son impression de chakra étranger venait de se confirmer, car la porte qu’il suspectait venait tout juste de s’ouvrir. Y étaient sorties nombre de personnes avec à leur tête, le seigneur du pays. Enfin, Hiko imagina que c’était lui. Il ne l’avait jamais rencontré. Cependant, tous semblaient le suivre. Avides de donner leurs opinions sur tel ou tel sujet. Lui, avait un air suffisant affiché sur le visage, il les dominait par sa prestance. Pourtant, Hiko ne sentait pas de chakra jaillir en lui, il n’était donc en aucun cas doué pour les pratiques shinobi. Le jeune garçon se demanda alors ce qu’il pouvait bien avoir de spécial. En tout cas, une magnifique panthère trônait à ses côtés. Un animal magnifique, gracieux. Cela eut pour effet d’attirer la curiosité du jeune garçon, il était fasciné par cet animal splendide ! Faisant un grand sourire niais en le voyant, il reprit cependant vite ses esprits.

Un fort chakra venait d’entrer dans la pièce. L’attention d’Hiko se porta alors directement vers la source de ce chakra. Un homme, pas plus grand que ceux qui entouraient le Daimyo, se tenant en bout de queue. Il portait un arc dans son dos, et son attitude n’avait rien de comparable aux autres. Il semblait complètement désintéressé des dires de chacun, du Daimyo lui-même. Mais qui pouvait-il être ? En tout cas, une forte sensation de chakra dégageait de ce dernier, il était shinobi ! Enfin, ce fut la conclusion du jeune garçon. Ce dernier, guettant les différentes personnes sans leur adresser un regard, se rendit compte que l’homme à l’arc avait l’air sur ses gardes. Peut-être voyait-il d’un mauvais œil que le Daimyo ait requis l’aide des trois shinobis ? Cependant, il ne s’attarda pas, leur lançant simplement un regard, il suivit la foule dans une pièce se trouvant à gauche du sensei et de son élève. D’ailleurs, ce fut le moment où Arekushi choisit de prendre de la parole. Il allait rejoindre le vrai Fuusho et il lui demandait d’enquêter tout seul. Hum… Pas de soucis, Hiko était venu pour ça de toute façon.


« Pas de soucis. Par contre, je vais vous faire accompagner par un de mes clones, car une fois que je me serais caché pour les épier, vous n’aurez aucun moyen de me contacter sensei. Si vous voulez me donner une quelconque information comme un lieu de rendez-vous, faites en sorte que mon clone disparaisse d’acc’ ? »

C’était Fuusho qui lui avait donné l’idée. Bien que les trois shukaijins soient autorisés à se balader librement dans toute la demeure, ils n’étaient pas forcément les bienvenus. C’est pourquoi Hiko avait décidé de se cacher des regards pour épier la panthère, comme le lui avait demandé Arekushi. Faisant quelques mudras avec agilité, Hiko créa un clone de faible niveau. Il ne pouvait pas faire mieux pour le moment alors il faudra s’en contenter. Puis le clone suivit Arekushi dehors, à la recherche de Fuusho.

Le jeune garçon, quant à lui, devait agir. Il commença donc à se mettre en mouvement. Plus personne ne se trouvait dans le hall d’entrée, il pouvait donc agir à sa guise… Se déplaçant sans bruit jusqu’à la porte que venaient de traverser le groupe d’hommes, il passa furtivement la tête pour essayer de discerner si les hommes étaient encore là. Apparemment non… Le jeune garçon continua alors sa route à travers la pièce, puis il décida de se laisser guider par ses sens. Ils n’étaient pas là visiblement, cette demeure était vraiment immense et ils pouvaient avoir trouvé place dans de nombreux endroits. Hiko se décida alors qu’il était temps d’arrêter de gaspiller son temps, et il se concentra sur ce qui était beaucoup plus facile à suivre… Le chakra.

Il reconnut immédiatement le chakra de l’archer et cela ne fut pas bien difficile de suivre leur trace. Cependant, il fallait être discret, ne pas faire de bruit et surtout ne pas se faire voir. Par personne ! Pour le bruit, pas de soucis. Hiko avait appris depuis quelques temps déjà à se déplacer de la manière la plus furtive possible. Ses pas étaient légers, aucun son n’était produit lorsque la plante de son pied touchait le sol. Il était donc facile pour lui de se déplacer sans bruit. Cependant, concernant la visibilité, c’était pas encore ça. Il fallait donc ruser, être sur ses gardes. Ne pas hésiter à se cacher quelques secondes dans un coin de mur, ou derrière un gros objet. Bah ouais, c’était l’avantage d’avoir un physique relativement frêle et petit !

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Ac12

Suivant dans l’empreinte chakratique de l’archer, le jeune garçon arriva près de l’endroit où ils se trouvaient maintenant. Collant son dos au mur se trouvant juste à côté de la porte, il vit alors une grosse armure devant lui. D’un métal brillant de mille feux ! Il n’y avait pas à dire, le maître de cette demeure aimait les belles choses. Mais passons la phase d’admiration, cette armure allait être utile. Hiko, en regardant à l’intérieur, vit alors la disposition de la salle. Les conseillers étaient assis sur des sièges, le Daimyo leur faisant face. Le Daimyo était seul face à eux, seule sa panthère l’accompagnait. Si Hiko rentrait dans la pièce, il se ferait sûrement remarqué par le seigneur. Il ne vit cependant pas l’archer, mais il savait que ce dernier était adossé à un mur, non loin du seigneur. Cependant, ce n’était pas lui qui intéressait le jeune garçon à la chevelure grisâtre. Non, il voulait analyser la panthère.

Attendant patiemment son heure, Hiko sentit que c’était le moment de se faufiler. Les conseillers et le Daimyo s’étaient engagés dans une discussion des plus virulentes concernant un sujet d’argent. Leur attention était donc au minimum. Hiko se faufila avec beaucoup de discrétion par la porte entrouverte et alla se cacher derrière une sculpture se trouvant près de la porte qu’il venait de passer. Sondant le chakra de la pièce une nouvelle fois, rien ne semblait avoir bougé du côté de l’archer. Ouf, il ne l’avait donc pas vu. Il était maintenant l’heure d’observer. Restant tapis dans l’ombre de la statue, Hiko porta alors une grande partie de son attention sur la panthère se trouvant aux côtés du seigneur…


* Voyons un peu ce que tu nous caches toi… *

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yuuryo Fuusho
Informations
Grade : Taichou
Messages : 246
Rang : B+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyMer 28 Jan 2015 - 19:50

Proche des portes de la pagode, Fuusho ressent la détresse de son clone comme sa dernière vision : le poing d’Arekushi. Ça, c’est fait.

Face au vrai Fuusho, un liquide carmin traverse lentement l’entrebâillement des portes et le fait hésiter. Tout comme l’absence de continuité sur le sceau de protection encadrant le chambranle. Il souhaite appeler, s’assurer qu’une âme vit encore à l’intérieur mais s’en empêche, une main plaquée sur la bouche. Mais la peur d’entrer laisse la place à la curiosité, à l’envi farouche et profonde d’apprendre des détails qu’il y trouvera. Car il est seul face au sanctuaire. Lui, un adepte du Fuin. Un shinobi. Un étranger. Le coupable idéal. Alors quitte à jouer ce rôle, autant savoir pourquoi.

Décidé, il se faufile par l’ouverture et entre dans l’interdit.

Le prêtre gît au sol. Se penchant alors au-dessus du cadavre, tout en évitant de mettre les pieds dans le sang, à défaut de les avoir déjà mis dans la merde d’un complot, il remarque trois grosses entailles, parallèles entre elles, lui balafrant le visage. Des griffes ? Un coup de tegaki ? Balayant la pièce du regard, il constate avec une certaine amertume le manque de respect dont a fait preuve l’assassin. Un lieu sacré, profané par le sang et la fouille des tombeaux. Mais pas de corps ici, uniquement les cendres des ancêtres disparus, à jamais honorés en ce lieu, à l’image des rites funéraires traditionnels.

Lisant les noms de quelques défunts sur les sotoba, il distingue un titre peu courant pour pareille famille d’hommes politiques reconnus. * Saikō-komon du Kunimasu *. Une sorte de conseiller suprême pour une organisation peu recommandable.

Un bruissement dans la charpente lui fait lever la tête…

* * *
* * * *

La grandeur du domaine empêche les cris d’Arekushi d’atteindre les oreilles de son élève. Et le décompte ne s’est toujours pas terminé lorsque quatre gardes le dépassent à toute vitesse. « Plus vite. Un salaud à profané la pagode du maître ! »

Assis en seiza, le trentenaire patiente au centre de la pièce. Calme face à la possible justice expéditive qui risque de s’abattre sur lui. Car dans un monde sensé, l’innocence ne devrait pas avoir à se défendre.

Dans un monde sensé seulement… . Alors il espère que la raison guide leur jugement et les pousse à l’écoute de son sensei et de son camarade. Seuls personnes en ces lieux aptes à le décrire comme incapable d’un pareil acte morbide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyJeu 29 Jan 2015 - 16:15





Posé, le Conseil tenait une séance ordinaire, sous la domination du Daimyo qui s'intéressait à des problèmes sur la frontière et à de nouveaux soucis concernant des affaires judiciaires sur d'importantes personnalité politiques ; et l'oeil attentif et éveillé du Samouraï-Archer qui assurait la sécurité des lieux. Bien évidemment, la présence du Ninja ne lui avait pas échappé. Mais il restait concentré sur sa mission, et tâchait de ne pas se prendre la tête avec la présence d'étrangers en ces lieux. Si l'un d'eux venaient à inquiéter la sécurité de Sa Seigneurie, il pourrait s'en charger en temps et en heure.

Pendant ce temps, les affaires et échanges allaient bon train. Il faut imaginer une scène qui ressemble plus à une dispute qu'autre chose. De chaque côté, les hommes politiques et conseillers de tout poil suggérait une solution ou une autre, qui rivalisait avec la proposition précédente. Ce n'était pas un travail d'équipe, mais une véritable engueulade ou jurons et moqueries pouvaient parfois fuser ! Observant ces faits, savourant ce spectacle, le Seigneur du Pays des Cascades appréciait de voir ses sujets à l'oeuvre avec une telle témérité. C'était un plaisir de voir que les Siens étaient capables de se dévouer à leur tâche, malgré un renforcement évident de la sécurité ces dernières semaines … . Sa main alla caresser la tête du félin à fourrure sombre, qui ronronna devant ce geste de bonté.

Et la créature se redressa ! Elle avait repéré quelque chose de louche … . Tournant d'abord autour de son Maître, elle quitta sa position surélevée pour traverser les rangs des conseillers en débat – qui ne prêtaient plus attention à l'animal domestique depuis le temps – et se dirigeait … vers la position du Genin ! Ses pupilles dorées brillèrent en repérant l'homme, et son jeu d'épaules et d'animal à nature sauvage marquait son avancée vers le Soldat de l'Ombre. Humant l'air, elle toisait le combattant du regard … . Mais l'odeur suspect ne venait pas de là. Subitement, tournant la tête vers la droite, la panthère bondit et se précipita pour disparaître derrière un pilier. Le grognement accompagné de petits cris aigus prit rapidement fin, et l'animal tout fier réapparut, tenant un rat entre ses dents ! La chasse avait été bonne !

A la vue de ce spectacle de chasse, le Seigneur perdit tout sens et tout intérêt pour la discussion politique.

| Hahaaa ma Chéga ! Tu en as attrapé un nouveau, c'est très bien ! Débarrasse moi de toutes ces infections qui pullulent chez nous ! … |

Une nouvelle petite taptap sur la tête. Ch'est un bon chat, chà, Madame !
Mais une seule question subsiste : pourquoi ce rat est-il enveloppé de cette ombre mauve, pourtant invisible à l'œil nu ... ?

* * *


Les sentinelles n'avaient pas prêtés attention à la présence d'Arekushi Jisetsu, et s'étaient contentées de se précipiter vers la pagode. Ce qui avait pu les mettre sur cette piste ? Aucune idée. Ce qui était sûr, c'est qu'ils avaient eu une alerte, et s'étaient dès lors jetés dans la direction du bâtiment. Celui-ci avait une importance assez grande pour le Maître des Lieux pour qu'il soit sous surveillance accentuée par la garde !
Aussi, lorsque la petite troupe arrivait, elle découvrait les atrocités de cette scène, avec un maccabée de prêtre, une salle dépouillée de son luxe et de sa respectabilité, et un petit con présent sur les lieux, attendant patiemment les bras croisés.

Vous pouvez deviner la réaction de simples gardes, se contentant des évènements sous leurs yeux pour tisser toute sorte de conclusion, qu'elle soit exacte ou non … .

| NANDA TEMEE !! Tu t'en prends aux tombes des Seigneurs du Pays des Cascades ?! Qui t'envoie ! On va te le faire payer yarooooooooooooo !! |

Une scène annonçant de toute évidence une rixe des plus violentes … . Quelle serait la carte à jouer pour se tirer de ce guépier ? La diplomatie des mots, ou la force des poings ? Comme seul témoin des évènements, ce rat perché sur les poutres de la bâtisse quelques mètres plus haut pourrait faire un rapport des choses et des faits. Ses yeux globuleux ne perdaient pas une miette, alors qu'il tirait avec lui un morceau de parchemin encore non grignoté.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyJeu 29 Jan 2015 - 21:20

Je finissais le décompte mais Fuusho n'apparaissait pas, par contre, il y avait des sentinelles qui semblaient se diriger vers la pagode sans même me prêter attention à moi et au clone de Hiko. Il devait y avoir quelques choses pour qu'ils s'y précipitent aussi vite, je me dirigeais vers la pagode en compagnie du clone de Hiko, il avait bien pensé, il était bien plus simple de passer un message si il y avait une urgence. On arrivait rapidement et on pénétrait dans les lieux en suivant les sentinelles d'assez près. Je disais à son clone d'attendre là, je sentais une odeur familière et je ne tenais pas à ce que le gamin voit ce que je pense qui s'était produit. Je pénétrais dans cette drôle de pièce et je voyais la scène... Un petit massacre d'un homme et des lieux, rien de bien horrible tout compte fait et je voyais Fuusho qui était là à attendre les bras croisés.

J'observais alors le cadavre de ce qui semblait être un homme de religion, facile à tuer... L’œuvre d'un bête bandit, je n'y croyais pas trop vu la surveillance de la zone. J'écoutais alors une des sentinelles s'alarmait sur le pauvre Fuusho, il était clair que l'on pouvait l'accusé, mais pas sans preuve et je doutais fort que le barbu était capable de faire cela à un pauvre innocent, il avait déjà du mal à tuer un pauvre rat...Je me dirigeais alors vers les sentinelles afin de m'identifier auprès d'eux.

« Du calme, je suis Jisetsu Arekushi, Juge de l'Oda... Mon équipe et moi sommes là pour enquêter pour votre Seigneur et le barbu face à vous et mon élève. »

Je m'avançais alors calmement vers lui, il n'avait pas une goutte de sang, c'était une très bonne chose.

« Il est un peu bêta, c'est un bon guerrier mais il a du mal à tenir droit à cause de l'alcool, il a du prendre cette endroit pour une cave à vin... Classique chez lui. »

Je me dirigeais vite fait vers l'entrée et je criais au clone de Hiko.

« On a besoin de toi ici en urgence ! »

Bien, maintenant, il me fallait analyser la scène du crime.

« Messieurs, l'idéal serait de collaborer afin de résoudre ce problème non ? »

J'observais alors attentivement les lieux... J'avais l'impression qu'on voulait faire passer cela pour un vol qui aurait mal tourné... Bref, si il ne voulait pas coopérer, j'étais près à tout simplement les supprimer...

« Fuusho, tu es en état de nous expliquer ce que tu fais là, tu as vu quelque chose?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yuuryo Fuusho
Informations
Grade : Taichou
Messages : 246
Rang : B+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyVen 30 Jan 2015 - 0:12

Spoiler:
 

Toujours assis, Fuusho reste calme face à la rage grondant dans le cœur des gardes. La colère les aveugle, alors toute explication de sa part ne serait que perte de temps. L’arrivée d’Arekushi et d’Hiko le décrivant comme incapable représente sa porte de sortie. Bien qu’il ne soit pas obligé de l’affubler d’un rôle d’ivrogne… m’enfin, sa vie vaut bien un petit mensonge, ou semi mensonge.

Conscient des risques qu’il encourt –bien plus grands que la seule animosité de quatre gardes–, le trentenaire profite de sa position pour faire passer un message à son sensei. Discrètement, il lève son index, gardant toujours ses bras croisés puis hausse par deux fois les yeux.

- « Je me ressasse le passé Arekushi-sensei et y distingue le présent. » Une énigme voulue, un mystère consciemment placé là pour éviter les soupçons de l’intrus. Et la clef de ce code va être fournie au Jisetsu par le souvenir d’une mission commune. « Je nous vois porter des sacs de pierres jusqu’à un grenier. » Mais les gardes s’impatientent, à juste titre face à toute cette nébuleuse insensée.

- « Arrête ton charabia, baka. Et sois très clair quant à ta présence en ce lieu sacré ! » De nouveau, il pointe les hauteurs du doigt et indique du regard la direction à suivre. Le plan est simple : de sa discrétion il souhaite que la petite chose qui les épie depuis tout à l’heure soit détectée. Mais l’incompréhension persiste et l’un des gardes détruit ses espoirs.

- « Mais qu’est-ce qu’il a à pointer son doigt vers le haut cet abruti… » Les regards se lèvent et croisent celui d’un rat, conscient d’avoir été localisé.

- « Putain les cons. Arekushi ! Le même rat que ceux du grenier. On le tient notre espion. » Mais avant de lancer la poursuite, son sensei frappe Hiko au visage. D’abord effrayé par cette violence gratuite, Fuusho en comprend la signification lorsque l’enfant disparaît dans un nuage de fumée. Une transmission de l’info brutale, mais efficace. « Attrapez-le ! » Hurle-t-il aux gardes, tandis qu’il s’élance vers le rongeur, déjà en fuite sur les poutres de la charpente.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyVen 30 Jan 2015 - 11:33

Alors qu’une certaine agitation semblait troubler le calme de cette gigantesque résidence, Arekushi ordonna au clone du jeune garçon de rester à l’extérieur. Ce dernier lui obéit, et resta donc planté au beau milieu du magnifique jardin du seigneur des cascades. Ceci n’était qu’un simple clone, il ne pouvait donc pas être utile pour tout ce qui relevait du combat. Sa seule utilité offensive, s’il y en avait une, pouvait être une sorte d’intimidation. Si jamais combat il y avait, avoir une personne de plus dans les rangs n’étaient pas une mauvaise idée. Bref, le jeune garçon attendit dehors. Il ne se doutait absolument pas de ce qui pouvait se tramer à l’intérieur car son clone n’avait aucune capacité. Il ne bougea donc, que quand Arekushi lui demanda de se ramener.

Franchissant la porte, dont le sceau semblait avoir été forcé, Hiko vit alors la scène d’un œil tout à fait extérieur. Tout d’abord, il vit Fuusho entouré de quelques gardes. Que se passait-il donc ? Puis, il vit le corps d’un homme de religion, étendu sur le sol, baignant dans son propre sang. Cette vision eut pour effet d’arracher un rictus de terreur au jeune garçon. Mais l’idée que ce meurtre ait été effectué par Fuusho ne lui effleura même pas l’esprit. Il le connaissait, Fuusho n’était pas quelqu’un qui tuait pour le plaisir, ni pour autre chose d’ailleurs. Dans l’esprit du jeune garçon, Fuusho n’était pas un tueur. Puis, pour se justifier, Fuusho commença par parler d’une voix calme. Ses mots n’avaient ni queue ni tête. Ses premiers mots furent accompagnés par un langage corporel de la part du barbu. Il avait discrètement levé un de ses index, puis ses yeux avaient roulé dans la même direction par deux fois.

C’était comme s’il voulait être discret, mais quel était donc le message qu’il pouvait transmettre ?! Puis, il lâcha une dernière phrase… Et là, le déclic se fit dans l’esprit du jeune homme. Il ne se souvenait que trop cette mission où Arekushi l’avait tout d’abord frappé, puis forcé à porter un sac remplis de pierre jusqu’à un vieux grenier de la Capitale… Et il se trouve que dans ce grenier… Se trouvaient des rats !


* J’ai compris ! *

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Captur45

Le clone du jeune garçon venait de saisir la situation. Enfin il espérait se tromper, car si c’était le cas, ils iraient au-devant de graves dangers… Cependant, l’intervention d’un des gardes, qui semblait véritablement perdre patience, fit que la scène s’accéléra ! Inutile d’être discret maintenant qu’il avait exposé au grand jour la révélation de Fuusho. Le clone de Hiko leva alors les yeux et vit un petit rongeur, semblable à tous ceux qu’ils avaient vu dans le grenier l’autre jour. Il commença alors sa course pour suivre le petit rongeur. Mais là, tout disparut, il fut stoppé net par Arekushi !

***

Au même moment dans la demeure…

Le vrai Hiko venait tout juste d’assister à une scène improbable. La panthère qu’Arekushi soupçonnait venait tout juste d’attraper un autre rat. Mais là, le jeune garçon en fut certain. Ce rat était spécial. Une aura s’en dégageait, le rat était imprégné de chakra ! Alors qu’il fit rapidement le rapprochement entre le rat qui venait de se faire dévorer, le rat épiant Fuusho et les dizaines de rats qui les avaient attaqués dans le grenier, le jeune garçon entendit alors le seigneur de ce pays féliciter sa panthère pour sa prise… Et apparemment ce n’était pas la première fois. Le jeune garçon prit alors conscience de la situation dans laquelle il se trouvait, il devait agir… et vite ! Sortant de sa cachette, il révéla alors son existence aux multiples politiques se trouvant la salle… Le seigneur y compris. Puis, il s’approcha rapidement du seigneur avant de s’arrêter à bonne distance pour que ni la panthère, ni le garde de ce dernier ne croient qu’il venait de manière hostile. Restant donc à bonne distance, le jeune Hiko dit ces quelques mots de façon à ce que seul le seigneur ne puisse les entendre.


« Hiko, shukaijin… J’enquête sur votre espion. Les rats semblent être les espions que vous cherchiez. Un homme les contrôle. Il ne doit pas être très loin et nous devons faire vite. Un religieux a été tué dans la pagode situé au bout du jardin récemment, vos gardes sont déjà sur place. Je vous demande de bien vouloir rester auprès de votre garde pendant que nous partons à sa recherche. Il n’est pas impossible qu’il cherche à vous nuire… »

Puis le jeune garçon fit quelques mudras simples, et un second clone se créa. Toujours aussi inconsistant, il servirait de relais d’informations pour le jeune garçon si quelque chose arrivait au seigneur. Il expliqua donc la situation en donnant un kunai au seigneur. Il devrait s’en servir pour transpercer le clone si quoi que ce soit arrivait. Le jeune garçon doutait fortement du garde qui suivait le seigneur comme son ombre… C’est donc pourquoi il prit cette résolution. De plus, si jamais ils se faisaient attaquer, le jeune Sairyo serait rapidement au courant et pourrait essayer d’agir en conséquence.

Hiko, l’original, commença à courir pour rejoindre le hall d’entrée. Le temps était compté ! Finies les recherches de traces de chakra. L’intrus était bien là, il fallait donc procéder à une recherche de zone de plus grande envergure. Le jeune garçon se concentra pendant un certain temps. Il expira, inspira profondément de nombreuses fois. Sentant progressivement de nouvelles sensations envahir son corps et son esprit. Cette technique, qu’il avait tant perfectionnée, allait être très utile. Il ressentait maintenant tous les chakras présents dans le domaine. Il avait étendu son aura sur un diamètre de près de 50 mètres. Sa bonne condition physique ainsi que son état mental stable le lui permettait. En situation de combat, cette zone serait sûrement restreinte de moitié au moins. Bref, il ressentait tout maintenant. Même si les rats n’avaient qu’une faible aura de chakra autour d’eux, il se souvenait parfaitement à quoi elle correspondait. Discerner cette aura sera donc un jeu d’enfants pour le gamin…

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyJeu 5 Fév 2015 - 1:04




La situation était assez étrange comme ça. Les gardes se trouvaient contraints de prendre une décision, entre croire deux étrangers – tout Ninja qu’ils étaient – et les faits qu’ils avaient sous les yeux ! Autant le dire : avoir un homme inconnu posé calmement devant un cadavre, ça n’avait rien de normal ! Pour cette seule raison, ils auraient pu foncer dans le tas et tout réduire en charpie ! Or, le cas appelait à la prudence ; tout d’abord parce que la réputation des Ninjas faisait d’eux des assassins hors pair, mais certainement pas pour rester dans les parages à ne rien faire. Quant à la découverte, s’ils étaient les vrais responsables de ce crime, ils ne tenteraient pas de négocier aussi soudainement et sans raison … .

Le doigt pointé en l’air attira l’attention de l’un des gardes. Quoi, la cible serait au plafond … ? Un rat ?! Alors c’était ça votre excuse ? Votre explication à ce carnage et à ce viol d’un lieu aussi sacré ? Là, c’était trop ! Ce n’était plus la recherche d’une explication, et un véritable foutage de gueule !!
Et pourtant, la bestiole qui lui tomba sur le visage lui coupa tout lien avec la réalité pendant un temps … jusqu’à ce qu’il se mette à crier de dégoût ! Ce porteur de Peste, ce rongeur des égouts, cette voleur de miettes et de saloperies en tout genre ! Ne se laissant pas prier par tant d’amour, la petite bête sautait déjà au sol et se faufilait entre les jambes et lattes de plancher pour s’enfuir, maladroitement poursuivi par un Fuusho trébuchant et empoté.

Le rat semble déjà loin lorsque les premières armes de jet fusent. Devant la menace, la petite créature s’était soudainement scindée en deux ! Voilà qu’elle se multipliait à n’en savoir quoi expliquer, pendant que les javelots des gardes se plantaient aléatoirement sur la trajectoire de sa course. Continueraient-ils leur course encore longtemps ? Et qu’allait-il advenir des renforts ? Le troisième membre de l’équipe d’investigation comptait-il intervenir sur les lieux rapidement ?

Ce n’est que le lancer purement chanceux d’un garde au regard biaiseux qui finit par directement menacer l’ambition du souriceau. Cette fois-ci, l’acier risquait bien de transpercer l’animal de part en part ! Ce dernier avait intérêt à avoir un sacré tour dans sa manche pour s’en sortir !
Vous pouvez donc imaginer la surprise quand, se métamorphosant en un éclair, l’Ombre mystérieuse ne laissa qu’un bout de tissu être happé par l’arme de jet fatidique, et effectuer une roulade pour terminer sa course. Se retournant à la vitesse de l’éclair, il envoyait dans les herbes des objets mystère afin d’accueillir ses poursuivants. Des makibishis ! Seul un Ninja pouvait pratiquer ce genre de tactique, qui consistait à percer la voute plantaire des poursuivants pour réduire leur vitesse de déplacement ! Continuant dans sa folle course, l’homme parcourait toujours les jardins et se préparait à disparaître de nouveau. Il devait absolument s’échapper et reprendre sa métamorphose.

Il lançait un kunaï sur sa gauche, et déclenchait un nouveau piège ! Quelque chose s’agita dans le fourré à côté de la troupe de poursuivants. Un nouveau stratégème ?! Quelque chose qui les prendrait à revers ?? Justement pas ! c’était d’ailleurs tout l’inverse !! Par cette simple distraction, le mystérieux combattant en avait profité pour reprendre son apparence et se mêler à une foultitude de rongeurs qui courraient maintenant dans tous les sens ! Comment comptaient-ils faire pour le retrouver et lui soutirer des informations ?!

* * *

Après avoir laissé le Seigneur des lieux dubitatif et ronchonné sur cette nouvelle qu’il n’appréciait guère, le jeune combattant était retourné dans le hall, et avait tenté de sonder les lieux. Il y avait certes des rats ; et il était même nombreux ! Mais tous s’identifiaient pas cette légère touche pourpre dans leur identité. Certainement des invocations ! Pour l’espionnage, quoi de plus parfait que des rats tapissés dans la bâtisse … .

Et cette situation était certainement idéale ! Car pour se débarrasser d’une invocation, il n’y avait rien de plus simple, que de se débarrasser de l’invocateur lui-même ! Ce serait donc une pierre deux coups pour neutraliser cette menace, et réussir la mission confiée par le Seigneur du Pays des Cascades !
Triple chance : Jackpot ! Car dans sa détection, notre jeune combattant pouvait bel et bien ressentir la masse invoquée pour fuir les environs dans les jardins proches, et échapper à la traque de ses deux partenaires … .


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyJeu 5 Fév 2015 - 20:19

Comme il s’y attendait, le jeune garçon perçut de nombreuses sources de chakra. Elles n’étaient pas très puissantes, mais portaient toutes la même empreinte. Leur chakra était en tout point identique à celui du pauvre rat qui avait fini dans la gueule du félin. Certes c’était un bon point, mais Hiko ne pouvait pas se permettre de courir après tous ces rats à la fois… Il fallait trouver une meilleure solution…

Réfléchissant quelques instants à tous les moyens possibles, le jeune garçon n’eut pas l’idée qui aurait pu lui servir. Non, il ne voyait absolument pas quoi faire. Alors il resta dans le hall, à sonder les alentours. En se concentrant, le périmètre de sa perception s’élargit de quelques mètres mais il n’y avait toujours rien.


* Kuso… *

Alors que le jeune garçon commençait à se dire que son plan ne fonctionnerait sûrement pas… Il ressentit un chakra puissant. Bien supérieur à ceux qu’il ressentait jusqu’à présent. Mais ce chakra n’était pas dans la maison, non, il était dans les jardins. Faisant rapidement volte face, le jeune Hiko se rua sur le perron de la demeure et c’est là qu’il vit la scène se produire.

Venant de la pagode, un homme de taille adulte tentait d’échapper à la surveillance de son senseï et de son ami. Les deux hommes courant derrière lui, Hiko comprit. C’était sûrement lui l’espion ! Le jeune garçon fit vite le rapprochement avec le meurtre du religieux (information de son clone disparu), et il s’apprêta à tout faire pour l’arrêter. Mais alors que le jeune garçon commençait un mouvement pour se saisir d’un de ses kunais, il s’arrêta net. Le fuyard avait semble-t-il disparu d’un coup. Pourtant, pas de toute, son chakra était bien là… Il ne fallut pas longtemps à Hiko pour comprendre, il s’était métamorphosé en rat !

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Ae12

Sachant que ses yeux le tromperaient avec tous les rongeurs… Le jeune garçon ferma les yeux. Il fallait se concentrer sur le chakra ! Ressentant la moindre fluctuation de chakra, le jeune garçon détecta immédiatement le ninja. Il se ruait vers lui en compagnie de petits rats vers l’enfant… Enfin plutôt vers la demeure. Zut ! Il fallait agir et vite, le jeune garçon plongea alors la main dans son sac et en sortit une vingtaine de mashibishis qu’il lança juste devant l’entrée de la maison. Le sol en était recouvert ! Il ferma ensuite les portes et continua à détecter le chakra de l’inconnu. Cela ne serait sûrement pas suffisant pour l’arrêter, cependant il avait une autre idée !

Composant rapidement quelques signes, deux autres Hiko se retrouvèrent à ses côtés. Ce n’étaient que des clones inconsistants bien sûr, mais le fuyard aurait-il la lucidité pour s’en rendre compte à temps ? Rien n’était moins sûr. Mais le jeune garçon ne s’arrêta pas là… Il fallait la jouer fine. Il rouvrit les yeux, voyant toujours les rongeurs foncer dans sa direction. Dans un coin de sa tête, il gardait son attention fixée sur la forte source de chakra. Et c’est à ce moment là qu’il choisit de faire quelques signes tout en fixant avec ses yeux le vrai ennemi. Comme ça il comprendrait qu’Hiko pouvait le voir !

Tout en le fixant, le jeune garçon tendit sa main droite en avant. Elle était entourée d’un halo bleuté. Ce n’était que de l’esbroufe, le jeune garçon n’avait aucune technique offensive et les mudras avaient été effectués pour une autre technique. Non, il venait simplement de concentrer un maximum de chakra dans sa main, tout en fixant son adversaire.


« Amènes toi ! Je vais t’avoir, je sais où tu es !! »

Hiko, dont les clones étaient toujours derrière lui, faux kunais à la main, fixait toujours la forte source de chakra. Il espérait pouvoir gagner assez de temps pour qu’Arekushi et Fuusho encerclent les rats… Eux sauraient sûrement quoi faire !

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyDim 8 Fév 2015 - 19:50

J'observais le rat que pointait Fuusho tomber sur la face de l'un des gardes qui semblaient pris de panique... C'était une scène déplorable et ce type avait une frousse bleu. Je voyais alors Fuusho qui tentait de poursuivre le rat, trop lent et pourtant je pouvais tout voir, il serait assez facile pour moi de capturer ce rat, je ne le perdais pas de vue...Je voyais alors des armes de jets se dirigeaient vers le rat et la suite était assez incroyable quand le rat se dédoublait... Il n'y avait rien d'animal là-dedans, c'était du à un art shinobi. Ce qui se produisait ensuite n'avait plus de sens, un type puis une multitude de rat courant dans tout les sens, c'était un ninja et pas d'un simple niveau... Il fallait donc être très prudent.

« Fuusho, laissons les gardes là, il va falloir faire des brochettes de rats, je pense que si on tue ces petits camarades, ils risquent de se montrer à nouveau sous sa vrai forme. »

Je prenais alors tout une série de shuriken que j'envoyais sur les rats pour les transpercer, récupérant au passage chaque shurikens pour refaire la même chose ainsi de suite alors que tous se diriger vers des lieux différents, je n'avais pas quitter de vue ce ninja étrange et je me dirigeais à toute allure vers lui en évitant les morsures et autres pièges que les rats semblaient poser de manière trop humaine, comme si le tout ne faisait qu'un ensemble. Je n'étais plus sur du tout, mais Hiko pourrait facilement confirmer si je le capture.

Hiko finissait par arriver et il semblait avoir vu toute la scène, il devait sûrement avoir activé ses talents de senseurs. Je le regardais alors tendre sa main droite tout en fixant ce qui semblait être la source de ce chakra... Il n'y avait plus réellement de temps à perdre.

« Fuusho, bouge toi un peu ! »

Je me précipitais alors vers la cible, kunai en main, et j'utilisais mon pouvoir pour accélérer grandement et ainsi foncer vers ce rat, je jetais alors des shurikens pour lui barrer la route avant de le bloquer dans un coin du jardin... Il était maintenant à notre portée...


« Arrêtons de jouer et dis nous qui tu es... Ami ou ennemi ? J'ai l'impression que c'est la seconde option. »

Je parlais à un rat, c'était un peu dingue... mais tout à fait possible.

« Bien joué Hiko... mais restez sur vos gardes, cette chose a l'air assez puissante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yuuryo Fuusho
Informations
Grade : Taichou
Messages : 246
Rang : B+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyDim 8 Fév 2015 - 22:15

Un vrai bordel. Pourquoi la moindre stratégie finit systématiquement en désordre total ? Le destin prend-il plaisir à s'acharner de la sorte sur le sort du trentenaire ? Comme si ses idées ne peuvent-être que la cause d'un chaos abyssal. Fuusho devrait se faire à l'idée, il ne connaitra probablement jamais la joie d'un aboutissement propre et calculé.

Lancé à la poursuite de l'espion, Fuusho laisse son attention dévié vers les fourrés sur sa gauche, l'homme au rats y a lancé quelque chose, quelque chose qui s'agite. Mais rien n'opère. Rien ? Une diversion que ne distingue trop tardivement le trentenaire, voyant avec effroi la disparition de l'homme masqué parmi ses rats... . "Fait chier !" Peste-t-il, le souffle court, avant de se faire rappeler à l'ordre par son sensei. "J'arrive j'arrive !" Le soufflement qui suit se veut être un mélange d'agacement et de fatigue.

- "Il est peut-être neutre !?" Intervient-il finalement, à la question lancée par Arekushi. Après tout, s'il est un mercenaire, il ne souffre d'aucune allégeance sinon celle qui brille à travers l'argent. "Si on le paie davantage que son client, nous pourrions obtenir bien plus d'info que par la force...?" Une nouvelle proposition lancée, une nouvelle chance ratée de garder sa langue dans sa bouche.

Toujours à bonne distance du rat espion suite au conseil du Jisetsu, le fumeur tente une dernière question, bien plus réfléchie cette fois. "N'es-tu pas le protecteur de tes invocations au même titre qu'elles te servent ? Tu peux arrêter ce massacre. Tu peux sauver ceux avec qui tu as signé le pacte !" Termine-t-il en pointant du doigt l'autre bout du parc. Là où les gardes poursuivent avec acharnement le véritable carnage contre les rongeurs. La moindre bestiole passant à leur porté se voit embrochée avec violence. Et ce malgré l'un d'entre eux hurlant de douleur après avoir piétiné les makibishi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyMar 10 Fév 2015 - 0:46




Les opérations avaient été bien menées par l’équipe adverse, et parmi tous ses congénères, il semblait que les renforts étaient parvenus à le repérer … . Une chose bien fâcheuse, car le Ninja jusque là camouflé espérait bien pouvoir s’échapper rapidement, et sans laisser de traces ! Certes, on serait informé de sa présence. Mais il se serait fait discret pendant quelques jours, avant de reprendre sa mission. Après tout, le Samouraï ne l’avait pas repéré jusqu’à présent ! Les dernières pertes financières du Seigneur du Pays des Cascades, sans oublier une légère dose de paranoïa excessive, avait du le mettre sur la voie.

Grâce à une habile combinaison des moyens Ninjas et une bonne coordination de mouvements, voilà le rat mal trouvé dans un angle, à regarder férocement ses adversaires comme s’il allait les ronger tout entier ! Ses poursuivants commençaient à l’interroger … à tenter de mettre la pression. L’un d’eux allait même jusqu’à lui parler de mieux traiter ses invocations. Est-il … débile ?! Des invocations sont faites pour remporter un combat ; pour continuer à se battre, pour invoquer plus, toujours plus d’alliés et remporter la dernière manche !

Comprenant qu’il ne parviendrait pas à s’en tirer, notre homme effectuait une mue des plus surprenantes – et des plus abjectes pour ceux ayant le cœur trop sensible – pour retrouver cette allure élancée, cette chevelure blonde et ce regard de tyran. Il ne pipait toujours pas mal, mais laissait ses pupilles valdinguer d’un bout à l’autre de la pièce. Visiblement, il aurait du mal à s’en sortir … . Même s’il pouvait se lancer à corps perdu dans l’affrontement qui suivrait, il pourrait toujours en abattre un, voire deux … mais pas en ressortir indemne. Or, ces idiots étaient pour l’instant prêts à l’interroger de la manière douce. Ce qui lui laissait un peu de temps. Sous forme de méfiance, il avait plaqué son dos au mur … et ses mains également.

¤ Kuchiyose …

Une violente explosion secoua la scène, alors que des centaines de rats sortaient des pierres du mur, dévalant sur le terrain, et se glissant partout ; vêtements, buissons, portes et lattes de couloir … . Prenant complètement les trois Ninjas de l’Alliance par surprise, ces derniers avaient de quoi s‘affairer !! Et même si l’un d’eux venait à réfléchir et à réagir le plus rapidement possible, il serait quand même trop tard.

Ayant effectué quelques pas contre le mur, l’Étranger avait fait un bond, le hissant à une hauteur de cinq mètres … les bras droits vers le ciel ! Et – qu’il s’agisse d’un coup de chance ou d’un calcul finement réalisé – ses mains agrippèrent les griffes d’un Aigle Royal d’une taille monstrueuse ! Bienvenue dans le Seigneur des Anneaux ! Laissant les crétins d’en bas se dépatouiller avec leurs problèmes, l’individu masqué disparaissait et s’envolait vers d’autres cieux … hors de toute menace éventuelle ! Il ne reviendrait probablement pas de si tôt … .


Des cris, des sursauts et les grognements sauvages d’un fauve enragé vinrent tirer les trois spectateurs de leur hébétement et de leur profonde déception. Alors que les rats et souris s’échappaient dans tous les coins, et rejoignaient pour la plupart la forêt la plus proche, le Daimyo de Taki no Kuni apparaissait, accompagné de son Garde du Corps et de quelques soldats attachés à sa sécurité.

| Est-ce que quelqu’un aura l’intelligence et l’obligeance de me dire de quoi il retourne ?!





Dernière édition par Narrateur le Dim 15 Fév 2015 - 20:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yuuryo Fuusho
Informations
Grade : Taichou
Messages : 246
Rang : B+

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyMer 11 Fév 2015 - 20:14

Le vacarme des actions qui s'enchaînent trop vite, la frustration d'une proie qui s'échappe. Fuusho persiste dans sa léthargie lorsque le fauve s'annonce d'un grondement sourd ; seules les paroles du Daimyo lui permettent de quitter ses pensées. Un dernier couinement de rat retentit sous la patte de l'animal domestique, avant que celui-ci n'achève de ses crocs la bestiole piégée.

- "Ces rongeurs sont... votre espion, Daimyo-dono. Invoqués par l'initiative d'un homme, ils n'en restent pas moins, chacun à leur échelle, un infiltré scrutateur et attentif. Les talents de votre gardes du corps sont indéniables, preuve en est de votre santé intacte, ces nuisibles n'ont donc été présents que pour vous dérober de l'information." Pression, connaissance de l'adversaire, détenir l'information revient à détenir le pouvoir. Mais le seigneur n'a nul besoin d'une leçon sur ce sujet, après tout il l'exerce quotidiennement, et excelle dans son rôle de politicien... .

- "Le prêtre de votre pagode a été sauvagement assassiné, très certainement pour avoir découvert le stratagème. Je me suis accordé une prière pour lui, dans l'espoir de purifier son âme et lui permettre l'évolution vers le monde supérieure. Un Mamoru pourrait vous aider à converser avec lui... peut-être...?" Sa voix diminue progressivement, à chaque nouveau mot émis, l'hésitation comme la crainte des conséquences s'abattent un peu plus fort sur ses épaules. "L'assassin et maître des rats a ensuite profané les sépulture de vos ancêtres..." Lentement il glisse derrière Arekushi, imageant ainsi la protection qu'il recherche. "...puis s'est envolé à l'aide d'un oiseau gigantesque." Le poids de la culpabilité se fait si fort que ses dernières paroles en sont presque inaudibles.

Les yeux clos, la prière qu'il émet à présent se veut principalement dirigée vers ses deux camarades et lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... EmptyVen 13 Fév 2015 - 15:30

Et bah ça pour une surprise… Il venait de prendre la fuite. Leur adversaire était d’un niveau élevé. Il avait réussi à tromper la vigilance de trois shinobis sur leurs gardes et avait pris la fuite sans aucun souci. Malgré les rats, Hiko pouvait se déplacer facilement et ainsi les éviter. C’était sans doute grâce à la technique d’anticipation qu’il avait effectué auparavant. Il s’apprêta donc à partir à la poursuite de l’intrus et se mit alors à courir. Mais ce moment de sprint fut vite interrompu. Le seigneur était là, son fauve aussi ainsi qu’une petite troupe de gardes armés, ainsi que l’archer.

Hiko s’arrêta net. Quelque chose clochait… Il fixa alors les nouveaux arrivés. Le seigneur ne semblait pas dans les meilleures dispositions pour entendre quoi que ce soit. Il semblait légèrement en rogne. Il devait avoir eu vent du meurtre dans la pagode. Hiko recula alors et se mit à la hauteur de Fuusho et d’Arekushi. Fuusho fit alors une description de la situation, il le fit parfaitement d’ailleurs. Hiko lui était reconnaissant car lui même n’aurait pas pu faire un résumé aussi exact des différents évènements qui venaient d’avoir lieu. Il regarda alors ensuite son ami qui avait fermé les yeux et avait commencé une sorte de méditation.

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Ae14

Mais il ne dit pas un mot, attendant une réaction de son senseï. Cependant, il sentait venir le danger. Les trois shukaijins avaient laissé filer la seule preuve de leur innocence concernant le meurtre commis dans la pagode. Et Hiko le savait, ils étaient dans de sales draps. Il se tenait donc prêt. Loin de lui l’envie de contrarier un des seigneurs… Cependant, il n’allait pas se faire accuser pour un meurtre qu’il n’avait pas commis. Et il ne laisserait pas tomber son senseï et son ami non plus… C’était une certitude. C’est donc prêt à réagir que le jeune garçon attendit la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty
Message(#) Sujet: Re: [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... [MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[MD -1]Un juge pour le seigneur de ces dames...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-