N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyJeu 28 Aoû 2014 - 8:25


Ordre de mission:
 
Taki no Kuni...Ses cascades, ses sublimes paysages, ses villages modestes et accueillants... De mémoire c'était sûrement l'un des plus beaux pays que la jeune femme avait eu l'occasion de découvrir. Mais comme bien souvent ce n'était pas le désir de flâner qui avait poussé Setsuna à se rendre dans la nation des cascades mais la volonté de mener à bien une mission. Une mission délivrée par le Shûkai, rien que ça!

*Tu n'as pas intérêt à échouer!*

C'était la première fois qu'elle travaillait pour l'Alliance et il fallait qu'elle se donne à fond pour montrer de quoi elle était capable en vue d'une éventuelle intégration. Setsuna n'avait toujours pas décidé si oui ou non elle rejoignait le Shûkai. Mais dans le cas de la première éventualité, il valait mieux avoir un des états de service dignes de ce nom. La noiraude allait en plus travailler avec Yuki Samui. Le prénom ne lui disait pas grand chose même si l'intéressée en question semblait jouir d'une excellente réputation au sein la capitale. D'après les dires de certains commerçants, elle était même l'une des shinobis les plus talentueuses de sa génération. Raison de plus pour se montrer à la hauteur...

Le nom des Samui ne lui était pas inconnu en revanche. C'était l'un d'eux, Aokiji, qui l'avait menée jusqu'au Shozaichi malgré les doutes et les appréhensions. Et elle avait entendu parler de Kakequelquechose Samui, un membre haut placé de l'alliance. Et un sadique notoire si l'on se référait aux dires d'Aokiji. Il n'y a avait plus qu'à espérer que cette Yuki tirait davantage du jeune homme que du vieux capitaine. Quoi qu'il en soit, elle faisait de toute façon parti d'un clan puissant et respecté. Setsuna se promit de garder ce détail à l'esprit lorsqu'elle serait en sa présence...

Elle arriva enfin en vue du relais qui servait de lieu de rendez-vous. Situé sur une route fréquentée par les commerçant et les voyageurs, l'établissement était de taille modeste mais bien entretenu. De la fumée s'élevait d'une cheminée et des chevaux vagabondaient librement dans un champ d'herbe verte portant encore les traces du passage de la rosée. La noiraude les observa un moment en inclinant la tête de côté, séduite par la puissance tranquille que dégageaient ces animaux. Délaissant finalement son observation pour rejoindre le relais, Setsuna se fit un devoir de trouver sa coéquipière pour cette mission.

Elle s'arrêta devant une table où une adolescente à la peau pâle et aux yeux cristallins qui contrastaient avec sa chevelure noire aux reflets violets. Cette dernière dégageait l'assurance et la tranquillité qui caractérisaient les Shinobis confiants en leurs capacités. Ce n'était pas vraiment ainsi que Setsuna avait imaginé la Samui mais elle dut rapidement se rendre à l'évidence: la description qu'on lui avait donnée de Yuki était conforme à l'adolescente qui se trouvait devant elle. Après un bref regard autours d'elle, la manipulatrice du Haiton vint prendre place en face de sa coéquipière désignée. Ou celle qui semblait l'être...

- "Quel temps fait-il au Nord?" demanda-t-elle en relevant son regard vermeille pour croiser celui de sa vis-à-vis.

L'ordre de mission était accompagné d'un mot de passe constitué de deux phrases. Si la noiraude en face de la nukenin était bien Yuki, elle saurait la réponse à donner à cette question en apparence anodine. Sinon c'est qu'il y avait erreur sur la personne et qu'il ne s'agissait pas de la jeune Samui. C'était amusant de se dire qu'un truc aussi basique faisait aujourd'hui encore ses preuves...

- "Setsuna, enchantée!" fit-elle après s'être assurée qu'elle s'adressait à la bonne personne. "J'ai hâte de travailler avec toi..."

*... et de voir si tu mérites vraiment ta réputation.* se garda-t-elle d'ajouter.

Mais trêve de bavardage, l'heure n'était pas à l'échange de futilités. La cascade qui abritait la grotte était à environ une heure de marche. Une partie du travail avait été mâché dans la mesure où le butin avait déjà été découvert. Ne restait plus qu'à démanteler cette bande et à l'envoyer derrière les barreaux. Et chaque bande, justement, avait forcément des informateurs.

- "Je propose que nous rentrions directement dans le vif du sujet?"

Elle accompagna sa phrase d'un mouvement du bras pour déposer une bourse de cuir sur la table. Le cliquetis qui s'en éleva et son volume laissait présager qu'elle était remplie à ras-bord de ryos, même s'il ne s'agissait que de petites pièces métalliques ayant leur forme.

Il y avait deux manières d'appréhender une partie de chasse: soit on traquait l'animal et on le poussait dans ses derniers retranchements avant de l'abattre, soit on l'appâtait en attendant patiemment qu'il se pointe. Vu la position du relais par rapport à la cascade, Setsuna était prête à parier qu'il y avait des informateurs en son sein. Un ou deux, pas plus. Juste ce qu'il faut pour repérer les cibles faciles et les désigner à leurs copains. Ces derniers n'avaient qu'à la détrousser lorsqu'ils reprenaient la route. Simple et efficace...

- "Deux jeunes femmes sans protection et avec un bourse aussi pleine, j'imagine que ça va attirer l'attention..." fit-elle en haussant les épaules.


Dernière édition par Nakagawa Setsuna le Ven 29 Aoû 2014 - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyVen 29 Aoû 2014 - 2:58

Mon voyage et ma mission de rapprochement avec les pays voisins s'étaient donc ainsi arrêtés au pays des cascades ou bien entendu, on ne me laissait pas de répit et déjà, je me retrouvais affubler d'une nouvelle mission. J'étais lasse, mais je savais que je n'avais pas le choix. Le bon côté des choses dans cette dernière était le fait que je rencontrais une nouvelle shinobi. Une recrue potentielle pour le Shukaï d'après l'ordre de mission. Voilà qui était intéressant, car grâce à cette dernière, j'allais pouvoir tester au mieux ses capacités tout en m'assurant qu'elle ne subisse pas trop de dégâts.

Cela m'allait plutôt bien en finalité, mais pour l'heure, j'avais tout un tas d'autres choses en tête. Notamment, vous vous en douterez la prévision de ce fameux mariage qui me laissait un certain goût âpre au fond de la gorge quant à tout ce qu'il faudrait prévoir pour ce dernier. Je soupirais tout en descendant de ma monture et en l'attachant à l'un des piliers présents devant l'auberge qui se trouvait être notre lieu de rendez-vous. J'allais pouvoir me restaurer et me reposer un peu en attendant la jeune femme qui devait me rejoindre et cette idée n'était donc pas pour me déplaire.

Je pris la direction du bar pour simplement y commander un chocolat chaud ainsi qu'une portion de ragout. Le mélange était bizarre, mais j'avais besoin d'un petit remontant, d’où le chocolat et j'avais terriblement faim. Quoi de mieux qu'un ragout bien consistant dans le cas présent.

Je m'installais à une table ou quelques secondes plus tard, on me servait ce que j'avais commandé.
L'attente commençait alors, mais elle ne dura pas bien longtemps. La jeune femme était plutôt ponctuelle visiblement et un simple coup d'œil me permit de la reconnaître tout en la dévisageant subtilement avant qu'elle ne se rapproche de moi et s'installe finalement à ma table.

Un mince sourire se dessina sur mon visage alors que d'une main calme et détendue, je plongeais ma cuillère dans le ragout et en savourais une nouvelle portion.

Une phrase fut alors prononcée et j'y répondais presque sans y prêter un grand intérêt :


"Sans doute comme d'habitude ..."


Inutile dans dire plus, le message était passé et nous pouvions passer à des choses plus ... Officielle désormais.
Je posais ma cuillère sur la table et la dévisageais posément, sans non plus trop insisté pour ne pas la gêner. Je lui souriais alors gentiment :


"Samui Yuki, de même, j'ai hâte de te connaître un peu mieux !"


Je n'en disais pas plus. Je ne pensais sincèrement rien sur cette jeune femme ne la connaissant pas, pourtant, elle eut une façon bien à elle de m'exposer son plan et j'eus un moment d'hésitation avant de lui sourire une nouvelle fois. J'aimais les gens directs, qui n'hésitaient pas à bousculer les portes. J'appréciais donc grandement son initiative et je me contentais d'un petit hochement de tête :


"Oui, nous rejoindrons demain la capitale, qu'elle dommage que mon garde du corps n'est pas pu m'escorter ! J'ai un peu peur de ce qui pourrait arriver à mon diadème de mariage !"


Je tapotais doucement ma sacoche en disant cela avant de tourner un œil entendu vers la jeune femme. Tout cela commençait bien, mais j'avais quand même besoin d'un peu de repos :


"Nous passerons la nuit ici ... En attendant, parle-moi de toi, puis j'irais m'occuper de ma jument ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyVen 29 Aoû 2014 - 11:27


Le courant semblait étonnement bien passer avec Yuki. Mieux encore, les deux jeunes femmes semblaient sur la même longueur d'onde quant à la marche à suivre pour le reste de la mission. C'était assez inattendu, voir carrément étrange. D'habitude Setsuna tombait sur des partenaires plus... difficiles. Il y avait peut-être une chance pour que la mission se déroule dans l'entente et la bonne humeur.

*Ça changerait pour une fois...*

Elles échangèrent un sourire lorsque la jeune Samui poursuivit en parlant d'un diadème et du garde du corps qui n'avait pas pu l'escorter. La noiraude fronça ensuite légèrement les sourcils en entendant le mot "mariage". La petite était douée parce qu'elle n'arrivait pas à dire si c'était la vérité ou une simple ruse de plus pour attirer l'attention. Quoique... Dans les clans nobles il y avait peut-être une politique dirigiste pour ce genre d'unions. Après tout ils ne devait pas accepter n'importe qui dans leurs rangs, ce qui était plutôt logique. Les torchons ne se mêlaient pas avec les serviettes...

Quoi qu'il en soit si cette phrase avait attiré l'attention de Setsuna, il y avait fort à parier que c'était également le cas des gens qui leur jetaient des regards aussi réguliers qu'intéressés. S'il y avait un poisson à ferrer dans cette assemblée, il y avait fort à parier que c'était déjà fait. La noiraude laissa son regard vermeille vagabonder sur les personnes présentes dans l'auberge avant de commander à son tour un ragoût. Puisque Yuki souhaitait passer la nuit ici, autant en profiter. Elle en profita pour réserver deux chambres séparées mais adjacentes puis reporta son attention sur sa coéquipière. À supposer que le terme soit approprié: pour ce qu'elle savait de la Samui, cette dernière était bien plus puissante qu'elle. Setsuna faisait office d'assistante, rien de plus...

- "Te parler de moi?" répéta-t-elle avec un manque d'enthousiasme évident. "C'est qu'il n'y a pas grand chose d'intéressant à dire à mon sujet, en fait..."

Elle trempa les lèvres dans le bouillon qui accompagnait le ragoût et approuva doucement de la tête comme pour signifier qu'il était bon. Après avoir goûté la viande - qui confirma que l'auberge avait un bon cuisinier - Setsuna releva les yeux vers sa partenaire. Après avoir rapidement fait le tri entre ce qu'elle pouvait dire et ce qu'elle devait garder pour elle, la noiraude se hasarda à répondre:

- "J'ai grandi à Hai no Kuni, dans un petit village que personne ne connaît parce que trop reculé pour être d'une importance significative. Après la bataille contre Makka j'ai été blessée à cause de l'onde provoquée par la tempête de phosphore. J'ai bien failli y passer mais ça m'a aussi ouvert les yeux sur pas mal de chose. Notamment le fait que l'inaction ne mène à rien et que la guerre vous rattrape toujours..."

Elle reprit rapidement un morceau de ragoût et l'accompagna d'une rasade d'eau avant de reprendre:

- "Et puis je me suis sentie inutile, faible et dépassée par les événements. Je me suis promis que ça n'arriverait plus jamais et j'ai pris la décision de parcourir le monde pour tenter d'apporter ma pierre à l'édification d'une paix durable." Elle marqua une courte pause, le temps de lâcher un petit rire contrit. "Je n'ai pas trouvé la paix par contre je me suis nouveau sentie faible et inutile à plusieurs reprises. Je crois... Je crois que j'ai été un peu optimiste en pensant pouvoir changer les choses à moi seule! Voir carrément naïve..."

Setsuna tourna la tête en direction d'une tablée d'où s'élevaient des éclats de rires. L'auberge semblait elle aussi avoir ses piliers de bars.

- "J'ai décidé ensuite de me rendre au Shozaichi avec l'espoir que l'alliance pouvait servir les mêmes ambitions que moi, qu'elle voulait vraiment la paix et qu'elle n'était pas condamnée à devenir une puissance tyrannique comme les autres nations. Pour être honnête je n'en suis toujours pas convaincue même si ça fait quelque temps que je me suis installée à la capitale. Et le Shûkai semble se méfier de moi puisque c'est la première mission officielle qu'ils ont accepté de me confier malgré de multiples demandes. Mais je ne peux pas leur en vouloir, surtout après ce qu'il s'est passé avec les Furyous."

La jeune femme trempa un morceau de pain dans le bouillon avant de décocher un léger sourire à sa vis-à-vis:

- "Je te retournerais bien la question mais je sais déjà beaucoup de choses sur toi. Du moins celles qui sont de notoriété publique. La dame aux ours, tout ça... J'imagine que c'est la rançon du succès!"

La conversation se poursuivit encore quelques instants, le temps qu'elles terminent leurs repas. Setsuna en profita pour lui parler de sa maîtrise du Haiton et de son affinité Katon. Ce genre d'informations ne pouvait que renforcer l'efficacité de leur binôme en cas d'affrontement. Il était toujours bon de savoir de quoi son binôme était capable... ou non!

- "Ça te dérange si je reste avec toi pendant que tu t'occupes de ta jument?"

La shinobi n'appréciait pas vraiment le contact des autres mais cette Yuki était différente. Peut-être parce qu'elle avait une apparence engageante, un visage qui donnait envie de faire confiance. Et puis il valait mieux rester ensemble maintenant que la mission avait débuté. D'autant plus qu'elle pourrait en apprendre plus sur sa partenaire.

- "Quelque chose m'intrigue en fait..." reprit-elle après être arrivée à l'écurie et vérifié qu'elles étaient seules. "Si ce qu'on dit de toi est vrai, tu es sur-qualifiée pour cette mission non? Pourquoi accepter un contrat de rang C?"

Elle était punie? Elle s'ennuyait? Setsuna ne comprenait pas vraiment ce qui l'avait poussée à accepter cette mission. Mais quelque chose d'autre avait également attiré son attention:

- "Et cette histoire de mariage, c'est vrai ou c'était juste de la comédie?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyVen 29 Aoû 2014 - 15:16

La discussion s'entamait donc plutôt calmement et elle me présentait sa vie de façon plutôt succincte, mais sommes nul doute convenable alors que je me commandais un dessert. Des profiteroles au chocolat. Prendre un peu de poids ne me ferait pas de mal même si je doutais y parvenir avec tout le sport que je faisais. Je secouais alors négligemment ma cuillère devant mon visage tout en l'écoutant :


"Le triste sort du citoyen sans pouvoir ... C'est triste de penser que l'on ne peut rien faire pour changer l'humanité dans son ensemble !"


Je m'essuyais alors la bouche d'un revers de ma serviette de table avant de la regarder plus sérieusement désormais. Elle avait du potentiel cette petite et elle me rappelait étrangement un jeune homme qui avait eu le courage de me demander en mariage il y a quelques semaines maintenant. Cela me fit rougir et je secouais doucement la tête :


"Je ne te trouve pas forcément naïve, n'y trop optimiste ... Nous avons toute notre façon de voir les choses dans ce monde. Et puis il ne faut jamais oublié certaines choses ..."


Ma phrase en suspend, j'attrapais une première profiterole que je coupais en deux et déposais dans son assiette avant de faire de même avec les trois suivantes, reconstituant le dessert en certes, plus petit, mais une preuve de partage. Je faisais coulait un peu de crèmes vanillé par-dessus :


"Il ne faut pas grand chose pour changer une situation ... Ne l'oubli pas !"


Je souriais doucement avant de m'attaquer une nouvelle fois à la dégustation alors qu'elle-même me parlait des aprioris sur le Shukaï. Elle n'avait pas tort, mais ce n'était pas qu'à cause des furyous et je choisissais de lui en donner la raison :


"Ce n'est pas qu'à cause de cela ... Il y a plus de six mois nous avons subit une attaque et un ancien errant que nous avions recruté à permis à des shinobis de s'infiltrer dans nos murs ... Beaucoup de civils et de soldats sont morts ce jour-là et j'y ai perdue ma propre sœur ..."


Aoji était bien entendu toujours vivante, mais j'avais eu comme l'impression de la perdre lorsqu'elle avait-elle-même fait diversion pour leur permettre cette attaque. Aujourd'hui, je ne la considérais plus que comme une relique détruite de mon passé.


"Nous sommes plus méfiants désormais avec les étrangers, mais ne prends pas cela personnellement, nous vous demandons juste de faire vos preuves désormais.


La conversation se poursuivait alors sur une note plus joyeuse et je ne pus retenir un ricanement en déposant la somme d'argent sur la table pour payer nos deux repas sans même me soucier de récupérer la monnaie, toujours dans l'objectif de notre mission bien sûr :


"Et bien ... Je ne pensais pas que j'étais aussi connue ... Mais je pense que les gens extrapolent un peu trop sur mon compte, je ne suis pas aussi puissante qu'il le pense, ou du moins le croient. Je suis encore jeune et il me reste tellement de choses à apprendre ..."


J'avais le regard brillant désormais et lorsqu'elle me demandait si elle pouvait m'accompagner, je lui répondais juste par un hochement de tête positif alors que nous quittions l'auberge pour nous rendre devant cette dernière-là ou Panach était attachée.
Je commençais alors à défaire les sangles de sa selle et lui retirer de son dos avant de m'atteler au nettoyage de son pelage tout en continuant à répondre à la discussion de la jeune femme :


"Ça fait du bien de revenir parfois aux fondements de notre art ... Et puis toutes les missions ont une importance pour un village, il ne faut pas l'oublier ! Et puis je voulais surtout apprendre à mieux te connaître ..."
"Et pour le mariage ... C'est en prévision, je dirais !"



Petit sourire entendu à l'intention de ma nouvelle protégée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyVen 29 Aoû 2014 - 16:28


Setsuna resta immobile lorsque Yuki eut terminé de lui répondre. Elle la dévisagea avec méfiance comme si elle s'attendait à ce que l'adolescente lui saute dessus à tout instant. La surprise laissa néanmoins place à la réflexion et la shinobi se détendit quelque peu. Elle termina le geste qu'elle avait arrêté quelques instants plus tôt, à savoir caresser doucement l'encolure de la jument.

*Elle n'est pas là pour me tuer sinon elle ne prendrait pas la peine de me parler. Et encore moins d'en apprendre plus sur moi...*

Sa première crainte mise de côtés, la noiraude chercha les raisons de la présence de Yuki. Il y avait plusieurs possibilités et toutes n'étaient pas réjouissantes. Choisissant la plus probable, Setsuna se tourna une nouvelle fois vers sa "partenaire".

- "Je suis en train de passer un autre examen, c'est ça? Après la fouille de mémoire, le Shûkai veut savoir si je peux lui être utile d'une manière ou d'une autre j'imagine?"

C'était plutôt logique à vrai dire, elle aurait sans doute fait pareil si les rôles avaient été inversés. Grâce à cet affreux Yamanaka, les dirigeant du Shûkai savaient tout de sa vie. Maintenant ils souhaitaient sans doute voir de quoi elle était capable en conditions réelles. À moins que l'initiative vienne de Yuki elle-même. Ce qui était peut-être plus rassurant même si ça restait peu probable. Pourquoi une personne avec sa position s'arrangerait pour faire une mission en sa compagnie? Le tout, sans la connaître autrement qu'à travers le dossier que Len avait constitué sur elle. Comme bien souvent dans ce genre de situations, la curiosité vint se mêler à la méfiance:

- "Et si j'échoue?" ajouta-t-elle, le visage impassible. "Je perdrai mon autorisation de séjour au Shûkai ou quelque chose dans ce genre-là?"

Setsuna n'avait rien contre les examens, loin de là. Grâce à eux on pouvait se situer par rapport aux autres et progresser avec plus d'efficacité. Mais les tests du Shûkai n'étaient pas vraiment conventionnels, comme elle avait pu s'en rendre compte avec le morveux qui se faisait pompeusement appeler "le passeur". Et puis elle n'appréciait pas spécialement qu'on lui force la main. Quel genre de surprise cette rencontre pouvait bien cacher?

- "Tant qu'à faire... il y a d'autres choses que tu me caches?"

La jeune femme voulait savoir dans quoi elle s'engageait précisément avant de devoir affronter ces bandits. Elle aurait déjà bien assez à faire avec eux sans en plus devoir regarder derrière elle. Yuki était certainement aussi douée qu'on le disait, mais la manipulatrice du Haiton n'était qu'une débutante dans les arts shinobis. Elle ne pouvait pas surveiller deux fronts à la fois. Pourtant quelque chose lui disait que Yuki n'était pas une menace pour le moment. Et puis d'une certaine manière l'adolescente s'était montrée honnête en lui disant qu'elle était là pour apprendre à la connaître.

- "Pardonne-moi si je me montre méfiante mais je crois que c'est justifié vu les circonstances, non?" releva-t-elle

Tellement justifié, en fait, qu'elle avait toujours la main dans la sacoche sur sa cuisse droite. Ce qui n'avait certainement pas échappé à Yuki d'ailleurs puisque l'intention n'était pas de le faire discrètement. C'était une sorte de précaution et d'avertissement en même temps à l'intention de la jeune Samui. Précautions sûrement dérisoire vu la différence de niveau qui devaient séparer Setsuna de sa partenaire. Mais c'était aussi le signe qu'elle n'hésiterait pas à se battre si la situation l'exigeait.

*Faites qu'on en arrive pas là...* supplia-t-elle en silence une quelconque divinité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptySam 30 Aoû 2014 - 12:00

L'œil actif alors que je démêlais avec soins les crins de l'animal, je n'en cessais pas pour autant de regarder à intervalle régulier la Nakagawa pour en apprendre plus sur elle et sur son comportement. Elle était méfiante. Très méfiante et cela se comprenait. Était-ce un examen ?


"Oui ... Mais je ne compte pas te laisser échouer à mon propre examen !"


Cela répondait à deux de ses questions pour le coup. Oui effectivement, j'allais la tester grâce à cette mission et oui, j'étais bien l'investigatrice de cette dernière.
Je me baissais alors pour curer les sabots de l'animal en prenant un soin tout particulier à l'examen de chacun de ses membres. J'avais beaucoup solliciter ma monture ces derniers temps et un bon onguent apaisant ne lui ferais pas de mal :


"Pour ce qui est de l'autorisation du Shukaï, réussir ou non cette mission ne sera pas symbole de renvoi de la nation rassure-toi ! Et puis comme je te l'ai dit précédemment, je ne compte pas te laisser échouer, je veux juste voir comment tu te débrouilles sur le terrain et en apprendre plus sur toi ! Tiens tu peux prendre dans les sacoches de selle le gros pot blanc s'il te plait !"


Je passais à présent un bon coup de brosse sur chacune des pattes de l'animal et lorsque j'eus le pot en main, je l'ouvrais et me saisissais d'une bonne quantité de crème que je répandais sur chacun des muscles avant de me redresser et de pousser un petit soupir en regardant ma future élève. J'avais les mains pleines de graisses, pour une fois que ce n'était pas du sang. Je la regardais alors avec une expression entre agacement et compréhension :


"Je ne pense plus te cacher quoi que ce soit qui te concerne désolée ! Je comprends ta méfiance, mais tu vas devoir prendre sur toi et mettre tout ça rapidement de côté car demain, nous aurons une dure journée !"


Je m'avançais donc vers une fontaine pour me rincer les mains tout en poursuivant :


"Maintenant, j'aimerais savoir quel plan tu préconises pour demain ! Dis-toi que je ne suis plus la shinobi dont on t'a parlé ! Je suis juste Yuki, une shinobi comme toi et tu es mon chef d'équipe ! Alors qu'est-ce qu'on fait ?"


Je venais de reprendre Panach en main et je la tirais à présent vers un petit champ adjacent à la ferme tout en attendant les explications de ma consœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptySam 30 Aoû 2014 - 13:27


La jeune femme s'exécuta et donna à Yuki le pot blanc dont elle avait besoin pour poursuivre la toilette de son gracile animal. Elle la regarda masser l'animal avec la crème qu'il semblait contenir en restant silencieuse. Les révélations de Yuki avaient beau clarifier un peu la situation, de nombreuses zones d'ombres persistaient. Mais Setsuna se sentait déjà plus rassurée, plus en confiance. Elle comprit alors que l'adolescente ne lui avait pas caché des informations mais s'était simplement contentée d'attendre le bon moment pour lui en faire part...

La noiraude acquiesça donc doucement lorsque son interlocutrice lui fit remarquer qu'elle devait prendre sur elle et se concentrer sur la mission. D'autant plus que la journée suivante allait sans doute être riche en rebondissement. Mieux valait d'abord s'occuper de ces voleurs et les mettre hors d'état de nuire avant de se laisser distraire par les dire de Yuki.

*Plus facile à dire qu'à faire...* s'amusa-t-elle.

D'autant plus que la Samui lui demanda de lui exposer un plan pour le lendemain en considérant qu'elle n'était qu'une shinobi comme les autres. Un mince sourire éclaira le visage de Setsuna alors qu'elle réfléchissait à la marche à suivre. À vrai dire elle avait plutôt pensé se reposer sur sa partenaire pour cette mission et profiter de l'expérience de cette dernière pour établir une stratégie. La question pouvait semblait anodine, mais seulement apparence. L'adolescente voulait sûrement tester le sens tactique de sa coéquipière...

Mettant de côté les appréhensions qui lui restaient et les questions qui lui brûlaient les lèvres, Setsuna fit abstraction de la situation pour se focaliser sur la meilleure manière de mener à bien la mission. Elle accompagna en silence Yuki sur quelques mètres et ne répondit pas avant d'être arrivée vers le petit champ où la jument passerait la nuit.

- "Si j'étais le chef d'équipe je chercherais avant tout à m'assurer que cette bande de voleurs au grand complet soit mise hors d'état de nuire." commença-t-elle avec une hésitation évidente. "Nous pourrions certainement en arrêter un grand nombre en fonçant directement à la grotte mais certains d'autres eux échapperont au coup de filet. On ne ferait que repousser le problème sans le solutionner..."

Elle marqua une courte pause, le temps de balayer du regard les environs. Ceci fait elle se rendit compte qu'elle avait toujours la main dans sa sacoche et elle la retira doucement avec un petit air gêné.

- "En fait je ferais exactement ce que nous avons déjà entrepris: j'attirerais l'attention de ces voleurs en supposant qu'ils ont des informateurs qui leur désignent les cibles faciles. Je m'arrangerais ensuite pour nous faire attaquer, capturer l'un de ces voleurs et le... questionner."

Vu les cibles qu'attaquaient les voleurs, il y avait fort à parier que ces derniers n'étaient pas des combattants confirmés. Ils se limitaient à des proies vulnérables qui n'avaient guère la possibilité de se défendre. Et les survivants avaient confirmé qu'ils attaquaient en bande. Ils palliaient leurs faiblesses par le nombre. Setsuna doutait donc fortement que l'un de ces enfoirés soit capable de résister à un interrogatoire en règle. Partant de là...

- "Je ferais ensuite une nouvelle fois le point en fonction des informations qu'il nous aura livré. S'ils ont l'habitude de se retrouver à une heure précise dans leur grotte, s'ils sont une poignée ou une véritable petite armée, s'il connaît les noms de ses collègues ou pas... Autant de détails qui nous permettraient d'y voir plus clair et d'aviser ensuite sur la meilleure stratégie à adopter!"

Setsuna n'aimait pas se projeter trop loin dans le futur alors qu'elle avait appris à vivre au jour le jour. Quand on était pas certaine de voir le soleil se lever le lendemain on évitait en général de faire des plans d'avenir. Cette façon d'être se reflétait donc également dans sa manière d'aborder les choses. Un défaut? Sans doute...

- "Tout compte fait j'interrogerais deux prisonniers séparément pour pouvoir recouper ce qu'ils nous diraient et m'assurer que c'est bien la vérité. Un seul d'entre eux pourrait très bien nous mentir ou inventer n'importe quoi pour éviter la souffrance. Ça ce serait déjà vu..."

Elle haussa les épaules avec une certaine indifférence, comme si elle parlait d'un sujet anodin. Torturer les gens ne lui posait pas le moindre problème moral. Mais elle ne l'avait jamais fait et si elle s'en sentait capable, la noiraude n'était pas convaincue qu'elle y parviendrait. Entre la théorie et la pratique, il y a deux mondes...

- "Si j'ai la finalité de notre mission en tête, je préfère ne pas m'arrêter sur une seule option pour y parvenir et aviser au fur et à mesure." fit-elle en conclusion. "Ce qui est certain, en revanche, c'est que je ferais le nécessaire pour m'assurer qu'ils ne recommencent pas de sitôt à détrousser les gens..."

Sans s'attarder sur les moyens qu'elle mettrait en œuvre pour y parvenir, Setsuna tourna un regard interrogatif vers Yuki. La noiraude avait tenté de répondre honnêtement sans chercher à dire ce qu'elle supposait que la Samui voulait entendre. Est-ce que cette réponse lui convenait? S'était-elle attendu à quelque chose de plus abouti? Setsuna se surprit à espérer qu'elle n'allait pas la décevoir...

- "Tu ferais quoi, toi? Si tu avais l'obligation d'établir un plan complet dès maintenant et si tu estimais que le mien n'était pas bon? Le tout en gardant à l'esprit que je suis la cheffe d'équipe, bien sûr!" lui demanda-t-elle avec un léger sourire au coin des lèvres.

Quitte à inverser la situation, autant le faire jusqu'au bout. Et puis la réponse de Yuki lui permettrait de voir ce qu'elle attendait de ses élèves dans ce genre de situation. Ce qui serait très utile à Setsuna à l'avenir, si la Samui était bien là pour les raisons qu'elle supposait. Ce petit jeu était assez amusant finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyMar 2 Sep 2014 - 8:57

L'air de rien, alors que je semblais prêter une attention toute particulière au bien-être de ma jument, je n'en démordais pas moins à écouter les dires de la jeune femme. Son plan restait simple, mais allait droit au but. C'est ce qui nous permettrait sans nul doute de retrouver rapidement les détrousseurs de grand chemin. Je m'installais alors sur une pierre en faisant mine de réfléchir à sa proposition avant de me tourner vers elle en tripotant mes doigts :


"Ton idée reste simple et réalisable. Elle va droit au but et nous permettra donc rapidement d'en savoir plus sur nos potentiels ennemis bien que comme tu le fais toi-même remarquer, je ne pense pas que ça soit des voleurs avec un grand sens du combat ... De ce côté-là, sauf surnombre exceptionnel, nous n'aurons pas de mal à les arrêter ... Le souci comme tu le dis toi-même ... C'est d'arriver à tous les débusquer ..."


Je me posais encore quelques secondes pour réfléchir, le regard vague tout en restant silencieuse. Dans une situation pareille que pouvions-nous faire ? En soit pas grand-chose de plus que ce qu'elle avait proposé et la solution la plus évidente restaient encore de jouer la comédie, à savoir les riches jeunes femmes voyant sans protection et avec des objets de valeur sur elle.
Je n'aimais pas trop la perfidie, mais je devais reconnaître que parfois, cela pouvait servir. Autant jouer le rôle à fond :


"C'était pas mal l'idée de la bourse... J'ai rebondi dessus comme tu as pu le voir ..."


Je lui faisais un petit clin d'œil avant de poursuivre :


"J'ai l'air beaucoup plus fragile que toi physiquement, du coup demain, nous allons les prendre dans notre piège. Ce soir, tu me remettras ta bourse en faisant croire qu'elle contient un objet de valeur. Joue les grandes sœurs inquiètes ..."

"Je prendrais alors la route seule avec Panach. Ils ne mettront pas longtemps à me tomber dessus ... Ça sera alors à toi d'intervenir puisque tu me suivras tout en restant caché ..."



La suite, je lui laissais le soin de l'imaginer, mais elle n'était pas bien difficile à comprendre au vu du plan que nous avions exposé un peu plus tôt. On capturait l'un de ses bandits, voir deux et on les interroge tranquillement ... J'aimais beaucoup cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyMar 2 Sep 2014 - 14:40


Yuki semblait séduite par l'idée et c'était déjà un bon point. Bien sûr le plan pouvait certainement être amélioré avec un peu de temps et de réflexion mais c'était précisément ce que le duo n'avait pas. La nuit régnait désormais sur cette partie du monde et la température chutait lentement mais sûrement. Setsuna resta silencieuse jusqu'à ce que la Samui s'installe sur une pierre et se mette à tripoter ses doigts.

Elle écouta ensuite calmement la belle adolescente lui donner son avis sur le plan qu'elle avait proposé quelques minutes plus tôt. Yuki semblait séduite par l'approche préconisée et ajouta même un petit compliment sur son initiative avec la bourse. De mémoire, ça devait au moins faire quelques années qu'on ne l'avait pas complimentée sur quelque chose. C'était bizarre mais pas désagréable...

Setsuna écouta ensuite les instructions de la Samui pour la journée qui allait suivre. Ainsi donc elle suivrait l'adolescente - qui prendrait la route seule - de loin et interviendrait lorsqu'elle se ferait attaquer. Si elle se faisait attaquer, encore. Pour le moment rien n'indiquait que les voleurs avaient mordu à l'hameçon. Donner sa bourse à Yuki, comme cette dernière le préconisait, était donc une manière de mettre davantage de chances de leur côté. Par contre Setsuna redoutait un peu le moment où elle devrait jouer la grande soeur inquiète. La comédie ce n'était pas vraiment son truc et même si la Samui était sympathique, il n'en restait pas moins que c'était une quasi-inconnue.

*À la guerre comme à la guerre...*

Une fois la toilette de Panach terminée, le duo rejoignit le relais. L'ambiance était plus calme et quelques clients avaient déjà déserté les lieux. Il ne restait que les habitués et une bande de nouveaux arrivants vêtus de long manteaux. Après un regard volontairement méfiant à leur intention - dans le but, justement, d'attirer leur attention - elle décrocha sa bourse et la glissa à Yuki d'un mouvement qui se voulait discret mais qui restait néanmoins parfaitement visible pour un éventuel observateur. Restait le plus difficile à faire maintenant:

- "Tu as bien compris hein?" glissa-t-elle à voix suffisamment haute pour être entendue. "Si tu n'amènes pas ces bijoux à père avant demain soir, il ne pourra pas payer les festivités pour le mariage! Tu prendras donc la route à l'aube, seule. Tu es à cheval et moi à pied, je ne ferais que te ralentir! C'est sur toi que tout repose désormais... petite soeur!"

Setsuna se dit qu'il était définitivement plus facile de tuer quelqu'un que de jouer la comédie. Mais même si elle n'était pas très bonne comédienne, ça devait suffire à donner le change. Et puis les deux jeunes femmes se ressemblaient, avec leurs cheveux noirs et leurs peaux pâles. Un éventuel observateur aurait pu les prendre pour des sœurs s'ils n'y regardaient pas de trop près...

- "Je te rejoindrai dès que je le pourrai, promis! En attendant tu vas me promettre de faire bien attention en route d'accord? Des gens seraient prêts à faire n'importe quoi pour la petite fortune que tu transportes..."

Elle lui décocha un regard qui se voulait empli de tendresse avant de la serrer dans ses bras. Setsuna déposa ensuite un baiser sur sa joue et la serra une dernière fois contre elle avant de s'écarter. Ça, c'était la maximum qu'elle pouvait faire! Maintenant si le ou les informateurs n'avaient pas mordus à l'hameçon, elle ne voyait pas que faire. Ceci fait elles montèrent à l'étage et rejoignirent la chambre commune qu'elles avaient louée. Rien de plus normal pour deux sœurs que de dormir dans la même pièce, surtout avec la fortune qu'elles étaient sensées transporter.

Setsuna eut de la peine à s'endormir et elle ferma finalement les yeux deux ou trois heures seulement avant l'aube. Le réveil fut difficile mais la perspective de mettre hors d'état de nuit les voleurs qui sévissaient dans la région suffit à la motiver. Après un rapide petit déjeuner, l'heure du départ était enfin arrivée. La jeune femme accompagna sa "petite soeur" à l'extérieur et lui fit ses adieux avant de la regarder s'éloigner sur Panach. Elle lui emboita le pas quelques minutes plus tard en prenant soin d'adopter une allure normale. Lorsque le relais fut hors de portée, elle quitta la route pour rejoindre le couvert d'un bois. Elle progressa de branches en branches jusqu'à retrouver Yuki.

Ceci fait, elle garda une distance raisonnable avec la Samui et se tint prêt à intervenir. Ne restait plus qu'à attendre et voir si leur petit stratagème avait fonctionné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyMer 3 Sep 2014 - 12:41

Je pense qu'on aurait du me dire que j'avais une artiste dans ma troupe. La comédie jouait par la jeune femme aux cheveux noirs était plus qu'excellente et sous couvert de ma timidité et de ma fragilité, je me laissais dorloter sans hésitation par cette dernière sous le regard intéressé des hommes nous entourant. Dès lors, je savais que l'on avait ferré le poisson, il ne nous restait plus qu'à le remonter tranquillement à la surface avant de pouvoir le déguster comme il se doit.

C'est de cette façon que le lendemain, je prenais la route après avoir harnaché Panach et être monté sur son dos. Un dernier regard en direction de ma "grande sœur" et je m'élançais sur la route. Jouer la comédie jusqu'au bout.
Il ne me fallut pas longtemps avant d'une nouvelle fois ressentir la présence de la jeune femme, mais il me restait surtout à attendre désormais. Je ne savais pas combien de temps cela prendrait, mais j'étais certaines que les voleurs ne tarderaient pas à se manifester d'une façon ou d'une autre.

C'est d'ailleurs ce qui se produisit. Une vingtaine de minutes s'écoulèrent lorsque soudain, j'entendis un grand bruit de cavalcade dans mon dos. À peine, le temps de me retourner que je voyais quatre chevaux se précipiter dans ma direction aux grands galops. Je fais mine de prendre une allure surprise et légèrement effrayée pour voir ce qu'ils vont faire.

Ils m'entourent soudainement :


"La gamine file ton fric !"


Je les regarde l'air toujours effrayé en apparence pour laisser à Setsuna le temps de se rapprocher :


"Je n'ai rien sur moi ..."
"Arrête de mentir, on vous a entendu à l'auberge, toi et ta sœur ! On sait que tu en as ! Donne-nous ça !"


L'un d'eux s'approche pour me tirer ma cape de voyage et l'air de rien, je réagis immédiatement. Je lui file un puissant uppercut en plein dans le menton, envoyant ainsi valser quelques dents alors que d'un coup de talon, j'ordonne à Panach de se cabrer pour laisser ma coéquipière agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyMer 3 Sep 2014 - 16:26


Tout se passait comme prévu: les voleurs ne tardèrent pas à se manifester et abordèrent Yuki une vingtaine de minutes après son départ de l'auberge. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne perdaient pas de temps. Que ce soit la perspective de mettre la main sur des richesses ou simplement de l'impatience, le fait est qu'ils avaient fini par montrer le bout de leur vilain nez. La stratégie du duo avait donc parfaitement fonctionné et les coquins s'étaient précipités dans le piège sans même s'en rendre compte...

*La chasse commence!* s'amusa-t-elle.

Setsuna se laissa tomber de l'arbre qu'elle utilisait comme point d'observation et se réceptionna sur le sol en faisant le maximum pour ne pas faire de bruit. Ceci fait et après s'être assurée qu'elle n'avait pas attiré l'attention, la jeune femme progressa en direction de leurs cibles, à moitié baissée pour éviter d'être repérée. La noiraude attendit ensuite que la Samui passe à l'action, ce qui ne tarda pas. Le type qui venait de se manger un uppercut allait certainement s'en souvenir un bon moment. Encore une fois, la jeune femme fut impressionnée par la force de l'adolescente. Elle cachait décidément bien son jeu et si les voleurs pensaient avoir affaire à une cible facile, ils allaient rapidement déchanter.

Le coup de poing de sa possible future senseï marquant le début des festivités, Setsuna passa à son tour à l'action quand Panach se cabra. Elle prit de la vitesse et termina son approche par un bond qui attira finalement l'attention sur elle. Lorsqu'elle se réceptionna, la noiraude effectua rapidement quelques mudras avant de poser sa paume contre le sol. Une onde qui prit la forme d'une vague de cendres se propagea dans toutes les directions, sauf celle de Yuki. Les cheveux des voleurs se cabrèrent à leur tour et projetèrent trois des cavaliers à terre, le dernier réussissant à se maintenir sur le dos de sa monture.

- "Vous avez manqué de jugeote sur ce coup-là!" fit-elle en guise de salutations.

Setsuna aimait ce genre de situation, lorsqu'elle pouvait frapper par surprise et lire l'étonnement sur le visage de ses cibles. C'était plutôt rare à vrai dire mais ça ne rendait la situation que plus savoureuse encore. Elle ne leur laissa pas le temps de se reprendre et fit apparaître deux fouets incandescents dans ses mains. Le Kenjutsu n'avait jamais été l'une de ses grandes spécialités mais ses capacités dans ce domaine devaient être suffisantes pour venir à bout de quelques voleurs sans entraînement. Trop concentrée pour faire attention à ce que Yuki faisait pendant ce temps, la jeune femme balaya l'air de ses armes brûlantes. Elle entoura l'une d'elle autours du cou d'un voleur et une odeur de chaire brûlée se manifesta bien vite.

La noiraude faisait son possible pour éviter les coups et les distribuer en retour mais elle se rendit compte rapidement que la partie n'allait pas être aussi facile qu'elle l'avait espéré de prime abord. Un coup de poing la cueillit au visage et un katana manqua de peau de lui trancher le bras. Elle se recula juste à temps mais ne put éviter une coupure sur l'avant-bras. Setsuna fit alors un bond et essuya d'un revers de la main le sang qui coulait de sa lèvre...

*Ils sont plus coriaces que prévus!* remarqua-t-elle en jetant un regard au sang qui maculait désormais sa main. *Voila qui rend les choses plus compliquées et plus intéressantes à la fois...*

Prévenue et plus prudente, la shinobi en devenir se lança une nouvelle fois dans la bataille avec la volonté de tuer cette fois-ci. Elle entailla la gorge de l'un des hommes après avoir évité un coup de sabre et fonça immédiatement sur le suivant. Elle dut infléchir sa course quand une lance vint lui barrer le passage et fit un bond pour atterrir sur l'indélicat. Un échange de coup eut lieu jusqu'à ce que la jeune femme parvienne à lui enfoncer son kunaï en pleine poitrine.

Deux des assaillants étaient morts et il fallait maintenant garder en vie les deux autres si elles souhaitaient en tirer des informations utiles. Setsuna enroula donc ses deux fouets autours du torse et des jambes d'un troisième voleur et l'immobilisa. Ce dernier émit des cris de douleurs quand les cendres incandescentes commencèrent à brûler sa peau. Le dernier agresseur, toujours à cheval, en profita pour prendre la poudre d'escampette. Avec son cheval, il risquait de leur fausser compagnie d'autant plus que Setsuna devait garder sa prise sur son prisonnier.

- "Yuki?"

Avec la puissance qu'on l'on prêtait à la jeune Samui et grâce au concours de Panach, il y avait fort à parier que le fuyard n'irait pas très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyVen 5 Sep 2014 - 13:53

Profitant de la cohue engendrée par l'apparition soudaine et agréable de mon élève, j'avais préféré reste en retrait, toisant du regard ce qui se déroulait devant mes yeux. L'action était rapide et j'avais immédiatement fait en sorte d'éloigner le cavalier toujours en selle de ma coéquipière pour éviter que cette dernière ne soit blessée par son cheval. Voilà bien longtemps que je dressais Panach à être un cheval d'attaque, un cheval qui n'a pas froid aux yeux. D'un mouvement habille du bassin, je la pousse à se cambrer contre mon ennemi, à le faire reculer, tout en gardant un coup d'œil actif sur la jeune femme en train de se battre avec les trois hommes que j'ai désarçonné. L'un d'eux est déjà salement amoché par mon uppercut et elle l'achève sans même ralentir dans son rythme. Ses mouvements sont bons. Souples et précis, mais elle manque encore un peu de force et de perception de la chose. Cela viendra avec l'entraînement.

Je continue donc en reportant mon attention à mon adversaire et lorsqu'il prend la poudre d'escampette, je réagis immédiatement, m'élançant à sa poursuite au grand galop. Je profite de la concentration de Panach pour composer une série de mudras :


"Hyouton, Aisu Gen'Saku, Kyuushi !"


Aussitôt, je forme un arc de glace entre mes doigts ainsi qu'une série de flèches. J'encore immédiatement une flèche dans ce dernier et je bande la fine cordelette de l'arc à son maximum tout en visant. La position d'un cavalier est due à plusieurs points essentiels. Les jambes, les épaules, le bassin et les hanches.

J'opte pour l'épaule. La plus douloureuse, mais surtout la moins dangereuse au niveau des dommages internes ...
Je relâche la flèche et elle va se planter dans mon fuyard qui tombe immédiatement de cheval et s'assomme dans sa chute. Je le récupère donc comme une fleur et après l'avoir soigneusement attaché et vérifié qu'il n'avait rien de grave, je le traine sur le sol avec l'aide de ma jument jusqu'à ma coéquipière dont le fouet continuer à bruler notre deuxième témoin. Parfait, nous allons pouvoir passer aux négociations dés à présent, mais d'abord, je tiens à soigner la vilaine entaille de la jeune femme.

Prévenante, je m'approche immédiatement d'elle :


"Montre ton bras, je vais te soigner !"


Je m'exécute alors d'une main salvatrice avant de commencer l'interrogatoire presque en même temps sur l'homme à moitié conscient :


"J'ai un anti douleur sur moi ... Si tu parles, je t'en donne et les brulures s'apaiseront ... Au contraire, si tu refuses, je lui demande d'augmenter la chaleur de son fouet ! Tu as le choix !"


Puis, je me tourne vers ma coéquipière :


"Je te laisse l'interroger, l'autre est inconscient de toute ..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyVen 5 Sep 2014 - 15:03


En voyant Yuki produire un arc de glace et décocher une flèche avec précision sur le fuyard, Setsuna se rendit réellement compte de la différence de niveau qui les séparait. Une esquisse de sourire se dessina au coin de ses lèvres lorsqu'elle l'homme tomba en avant contre le sol, inerte. La jeune femme observa sa senseï ligoter le voleur tout en gardant un œil sur celui qu'elle immobilisait avec ses fouets. Couché sur le sol et brûlé par les cendres incandescentes, il ne semblait pas disposé à semer le moindre trouble...

- "Ne t'en fais pas ce n'est qu'un mauvais moment à passer..." lui murmura-t-elle alors que la Samui revenait à leur hauteur. "Profites-en pour méditer sur tes erreurs!"

L'élève eu un léger mouvement de recul lorsque la maitresse voulut soigner la coupure sur son bras. La douleur était supportable et puis ça la mettait dans une position de faiblesse. Se faire toucher par des voleurs sans envergures était plutôt embarrassant, surtout sous les yeux de Yuki. Cette dernière devait sûrement se dire qu'elle allait avoir beaucoup de travail avec elle. La noiraude se laissa finalement faire tout en gardant sous contrôle leur prisonnier. Elle augmenta ensuite brièvement la température des cendres lorsque l'adolescente lui exposa la situation et les options qui s'offraient à lui.

- "À la bonne heure!" s'amusa-t-elle lorsqu'elle reçut l'autorisation de l'interroger.

Setsuna n'aimait pas particulièrement faire souffrir les gens, même les criminels. Mais en adoptant une attitude agressive et désinvolte, le prisonnier serait peut-être plus enclin à croire que c'était le cas. Après tout, la psychologie prenait une part importante dans les rapports entre humains. La torture n'y faisait pas exception... La noiraude fit disparaître le fouet de sa main droite, celui qui entourait les jambes du voleur. Une fois que la Samui eut terminé de la soigner, elle tira ensuite sa dague et se baissa à côté de l'homme. La jeune femme entreprit ensuite de balader le bout de la lame sur le visage du prisonnier.

- "On va commencer par des questions simples: combien êtes-vous dans votre joyeuse bande et quand avez-vous prévu de tous vous retrouver la prochaine fois? J'insiste bien sur le tous..." demanda-t-elle d'une voix douce en approchant sa lame de l’œil puis des parties génitales de l'homme. "Si tu réponds honnêtement, tu vas en prison. Tu seras nourri et logé, même si ce ne sera pas le grand luxe. Si tu laisses ta loyauté envers tes... camarades t'aveugler ou si tu as envie de jouer au héros, je te prive de ce qui fait de toi un mâle! Les yeux, le nez, les dents, les oreilles, les ongles... J'imagine que tu es assez imaginatif pour deviner tout ce que je pourrais te faire après ça, hein?"

Elle lui décocha un sourire avant de lui donner deux petites tapes sur la joue comme s'ils étaient de vieux amis. C'était plutôt amusant de jouer avec ses nerfs et puis c'était aussi un peu le but du jeu.

- "Je vais quand même être plus sympa que tes petits copains et toi: je te donne quelques instants pour réfléchir, ce sera toujours plus que ce que tu as laissé à Yuki senseï avant de l'attaquer..."

Setsuna se retourna vers sa maîtresse et lui adressa un léger sourire tandis que cette dernière terminait de la soigner. Elle la remercier d'un vague signe de la tête avant de reporter son attention sur le voleur à terre. La noiraude augmenta une nouvelle fois la température de son fouet, suffisamment pour lui arracher quelques cris de douleurs.

- "Temps écoulé!" clama-t-elle avec un faux enthousiasme "Alors, on commence par les grappes ou la tige?"

Elle n'eut même pas besoin de se pencher pour simuler une menace que l'autre craquait.

- "Non, non!!! C'est bon, je vais parler! Je vais tout vous dire mais arrêtez d'agiter cette dague, s'il-vous-plaît!"

Setsuna obtempéra et invita d'un regard plus qu'évocateur leur victime à parler. Ce faisant elle joua avec sa dague avec nonchalance comme pour lui donner davantage de motivation. Le voleur comprit d'ailleurs rapidement le message:

- "La grotte sous la cascade, lorsque vous longez la rivière. Vous la reconnaitrez à la tête de lion gravée dans la roche, à sa base. On s'y retrouve tous les semaines pour y amener nos butins et fêter nos prises! La prochaine fois c'est ce soir, trois heures après la tombée de la nuit. Tout le monde y sera! Je sais pas moi, on est..." il réfléchit un instant. "Treize! Enfin... dix, maintenant! Satisfaites?"

- "Et?"

- "Et quoi? Et rien! Je ne vois pas ce que je pourrais vous dire de plus..."

Setsuna le jaugea quelques longues secondes du regard et finit par acquiescer. Il confirmait ce qu'elles savaient déjà sur la grotte et sa location. Il y avait fort à parier qu'il ne mentait pas sur le reste. Pour le coup, ce dernier avait carrément chanté. La jeune femme fit disparaître son fouet et tandis sa gourde au prisonnier. Elle l'invita ensuite d'un geste insistant à boire. Elle se tourna ensuite vers Yuki.

- "Vous voulez interroger l'autre Yuki senseï ou on se base sur les informations de celui-ci? À mon avis je crois qu'on peut partir du principe qu'il est fiable. Allons nous embusquer près de cette grotte, attendons qu'ils se réunissent et fondons-leur dessus! Ils ne comprendront même pas ce qui leur arrive, comme ceux-ci!"

Elle tourna légèrement la tête sur le côté pour s'assurer que le prisonnier buvait. Ceci fait, elle se retourna vivement et lui enfonça d'un mouvement gracile la longue lame de sa dague dans le coeur. Setsuna accompagna ensuite la chut de l'homme sur le sol et le dévisagea d'un air impassible jusqu'à ce qu'il rende son dernier souffle. Une mort rapide et inattendue, c'était toujours mieux que ce qu'il méritait...

La noiraude se redressa ensuite et vient se placer devant sa senseï pour attendre le verdict pour la suite des événements. Elle était pressée de passer à l'action et régler une bonne fois pour toute le cas de cette bande de voleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyLun 8 Sep 2014 - 2:48

Setsuna se débrouillait relativement bien et j'étais plutôt fière d'elle alors que je l'écoutais avec une attention toute particulière s'occuper de notre otage ... Les informations étaient concordantes et intéressantes, pourtant une ombre se dessina au tableau lorsque je la vit abattre de sang froid l'homme en question. Immédiatement, je me précipitais pour tâter son poul ... Mais il était déjà trop tard et en me redressant, mon regard à son encontre se fit froid et sévère :


"Pourquoi l'as tu tué ?"


Il était un criminel certes, un voleur, mais il ne méritait pas un tel sort et j'étais contre la violence et la destruction gratuite comme ce qu'elle venait de faire. C'était cruel :


"Ne refais plus jamais cela devant moi !"


Comment se mettre à dos son sensei en une leçon par Nakagawa Setsuna. Je faisais vite fait disparaitre le cadavre dans la forêt avant de m'approcher de l'homme que j'avais attrapé dans la forêt. Une ou deux gifles plus tard, voilà que le malheureux sortait de sa torpeur, me dévisageant avec une certaine frayeur alors que j'examiner ses pupilles comme n'importe qu'elle médecin :


"Hey ! Vous m'entendez ? Ne bougez pas, vous être sous mon contrôle ! Un geste de travers et vous en subirez les conséquences..."


L'homme m'observa d'un œil vide et secoua positivement la tête.
Dix minutes plus tard, j'avais toutes les informations dont j'avais besoin. Les mêmes que nous avons divulgué son coéquipier, il ne mentait donc pas et il ne nous restait plus qu'à remettre ce dernier au autorité compétente du pays avant de retourner à notre mission et nous charger de la suite de cette dernière.
Je me retournais donc vers ma coéquipière. Ma colère était passée à présent et je pouvais reprendre le rôle que je devais tenir depuis le début. Elle était le chef et je n'étais que la subordonnée. Je lui adressais donc un regard encourageant :


"Je vous écoute chef ! Que faisons-nous ?"

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyMar 9 Sep 2014 - 1:39


Setsuna ne s'était pas attendue à une réaction aussi vive de la part de Yuki. Elle avait pourtant fait son possible pour se montrer humaine et ôter rapidement la vie à leur prisonnier mais l'idée même du meurtre semblait révulser l'adolescente. Pourtant c'était quand même le moyen le plus rapide et le plus efficace de régler le problème à jamais. Lorsque la Samui lui demanda pourquoi elle avait fait ça, la jeune femme haussa les épaules d'un air ennuyé.

- "Et bien je..." commença-t-elle, surprise de devoir se justifier pour si peu. "Cet homme aurait été sans doute été jugé puis condamné à un séjour en prison, nous sommes d'accord! Mais il serait ressorti quelques temps plus tard et aurait sans aucun doute recommencé à piller les marchands, à détrousser les voyageurs et peut-être même à les tuer. Je croyais que je faisais ce qui était... juste, c'est tout!"

C'était sans doute le côté pessimiste de Setsuna qui s'exprimait dans cet acte. Elle avait tendance à oublier que l'humain était aussi capable de faire le bien et de changer. Du moins, en théorie... La noiraude resta donc silencieuse et en retrait lorsque la Samui s'occupa d'interroger le second prisonnier. La façon de faire de l'adolescente était différente mais tout aussi - voir plus - efficace que celle de son élève. Le voleur se montra coopératif et leur donna toutes les informations dont elles avaient besoin. Informations qui par ailleurs concordaient parfaitement avec les déclarations de son défunt collègue.

Lorsque sa senseï lui demanda ce qu'elles devaient faire maintenant qu'elles avaient atteint leur premier objectif, Setsuna ne put réprimer sa surprise. Pratiquement certaine que la mort du premier voleur lui avait retiré le droit de guider leur petit duo, la jeune femme n'avait pas envisagé un seul instant qu'elle restait aux commandes de l'opération. Elle s'accorda un instant de réflexion et élimina de facto la possibilité de tuer le second prisonnier. La noiraude devait composer avec lui et la perte de temps qu'il représentait...

- "Nous ramenons cet homme au poste de la milice le plus proche et on le remet entre les mains de la justice. Le tout en espérant qu'elle ne soit pas trop clémente..." soupira-t-elle, résignée.

C'était difficile d'agir contre ses convictions mais ce n'était pas elle qui fixait les règles après tout. Mais Setsuna tenait tout de même à exprimer clairement son avis sur cette manière de faire. D'accord, c'était tout à fait moral et honorable. Mais il y avait longtemps que l'honneur et la moral avaient désertés le monde shinobi. Ces concepts dépassés n'avaient plus leur place sur terre...

- "Ensuite on rejoint la cascade et on met au point un plan d'action pour mettre hors d'état de nuire ces salopards!"

Ramener l'homme aux autorités ne fut pas bien compliqué. Il leur fallut quelques heures pour aller au poste de la milice et autant de temps pour en revenir. Si bien que lorsque le duo fut en vue de la grande cascade qui abritait le repère des voleurs, la soirée était déjà bien entamée. La grotte était flanquée de deux parois rocheuses à l'aspect très glissant. Un passage avait été creusé dans le roc pour former un petit tunnel qui s'enfonçait derrière la chute d'eau. L'entrée était masquée par un buisson touffu. Ce n'était peut-être pas très recherché mais largement assez subtil pour berner un éventuel observateur. Heureusement, Yuki et Setsuna savaient où se trouvait précisément le repère sans quoi elles auraient pu chercher un sacré moment avant de le trouver...

À l'heure indiquée par les voleurs capturés dans la journée, une poignée d'hommes et de femmes s'approchèrent du buisson et s'y faufilèrent après avoir observé les environs. Ils disparurent peu après derrière la cascade. Quelques faibles lueurs filtrèrent à travers le rideau d'eau comme pour signaler que la grotte était désormais occupée. D'autre voleurs firent leur apparition, au compte goutte. Ils suivirent le même chemin que leurs collègues et se faufilèrent à leur tour le long du tunnel pour disparaître à la vue du duo. Le manège se répéta jusqu'à ce que ce que le neuvième et dernier voleur - du moins, d'après leurs informations - encore en liberté arrive. Setsuna se tourna alors vers sa maîtresse, couchée à ses côtés sur le petit promontoire rocheux qui leur servait de point d'observation.

- "Est-ce que vous pourriez déployez vos oursons autours de la cascade?" demanda-t-elle à la Samui, couchée à ses côtés. "Si un petit malin arrive à nous filer entre les doigts, ils pourront ainsi les arrêter dans leur fuite! Si vous pouviez poser un ou deux sceaux à l'entrée du tunnel ce serait aussi une bonne chose..."

L'élève avait toujours de la peine à considérer le maître comme une subordonnée mais elle le faisait maintenant avec plus de sérieux. Vu qu'elles touchaient au but, l'hésitation n'était plus recommandée. La noiraude fit ensuite signe à la Samui de la suivre pour rejoindre l'entrée de la grotte. Setsuna laissa un peu de temps à Yuki pour éventuellement poser des sceaux susceptibles de bloquer un éventuel fuyards. Puis elle se faufila à travers le buisson et pénétra dans la grotte.

Cette dernière n'était pas très profonde mais suffisamment large pour y installer deux grandes tables en bois massifs et étaler contre le mur une foule de richesses. Un petit bar avait même été grossièrement installé entre deux pitons rocheux. Signe que ces voleurs avaient trop longtemps pu agir dans l'impunité totale. Les neufs coquins étaient installés autours de l'une des tables et s'apprêtaient visiblement à festoyer. Là encore, les renseignements qu'elles avaient obtenus étaient correctes. Setsuna décocha un regard à sa maîtresse et haussa les épaules. Visiblement, la petite bande n'avait pas encore remarqué leur présence.

- "Votre attention s'il-vous-plaît!" clama la noiraude en sautant sur un petit rocher qui l'exposait à leur vue. "Suite à de nombreuses plaintes et conformément aux lois en vigueurs au sein de l'Alliance des Pays Neutres, vous allez être arrêtés et mener devant un tribunal compétent qui statuera sur votre sort!"

Elle se sentait vraiment stupide de réciter ce genre d'inepties, d'autant plus que les neufs abrutis ne devaient absolument rien y comprendre. Mais au moins Yuki ne pourrait pas lui reprocher de ne pas avoir tenté la diplomatie avant de distribuer des claques. Après un instant de silence la noiraude reprit avec plus d'insistance:

- "Je vais donc vous demandez de déposer vos armes et de vous rendre sans opposer la moindre résistance. Dans le cas contraire, nous nous ferons une joie de vous botter les fesses pour vous faire entendre raison. Alors?"

La surprise passée, la tablée se leva à l'unisson. Armes aux poings et air bête sur le visage, la bande commença à s'approcher du duo avec l'intention évidente de s'opposer à leur arrestation. Tellement prévisible...

- "D'accord, va pour la manière forte alors..." acquiesça-t-elle avec désinvolture.

Après un autre regard à sa senseï, Setsuna avança à son tour à la rencontre de leurs adversaires tout désignés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyMer 10 Sep 2014 - 9:58

Les remontrances passées, j'avais bien évidement laissé mon élève reprendre la suite des opérations. Ce qui en soit était on ne peux plus normal vue que comme je lui avais signifié, je voulais voir de quoi elle était capable. Et elle marqua d'ailleurs un bon point en ne répliquant pas et en se remettant immédiatement en selle pour poursuivre notre opération.

Nous avons donc conduit le voleur au repère le plus proche où je leur confiais aussi le soin de s'occuper de ma jument. Pratique pour les longs voyages, mais manque de discrétion pour la filature que nous allions désormais mener et c'est avec une certaine curiosité, que je voulais à présent voir comment aller procéder la Nakagawa.
Pour commencer une simple observation, cela m'allait parfaitement bien. Aussi, je m'exécutais sans emmètre le moindre désaccord, allant même jusqu'à m'entailler le doigt pour faire apparaître les trois oursons de mon clan avant de les envoyer dans des directions opposées pour surveiller les environs et empêcher tout fuyard comme elle me l'avait demandé. Pour la suite par contre, je restais perplexe devant le manque d'informations et je ne tardais d'ailleurs par à lui en demander plus à ce sujet :


"Tu attends quoi comme sceau de ma part ?"


Je n'étais pas, bien sûr, de comprendre là où elle voulait en venir, pourtant lorsqu'elle m'avait donné de plus amples informations, je m'exécutais sans rechigner avant de la suivre dans la grotte. Et là ... Catastrophe. Les yeux ouverts tel des boules de billard, je la regardais se mettre en spectacle comme jamais. Je comprenais que ma petite remontrance l'ai chamboulé ... Mais de là a agir de la sorte !

Résultat, je lui sautais dessus juste à temps pour éviter un coup d'arme à feu tiré dans son angle mort et je la plaquais vigoureusement au sol avant de me redresser aussi sec pour me mettre dans son dos tout en toisant le plus grand nombre de nos adversaires :


"Hum ... Il faudra que l'on rediscute de ta façon de rentrer dans le cœur du problème ! Tiens-toi sur tes gardes désormais !"


Le mot était donné et désormais, pas de quartier.
Sans plus attendre, je composais plusieurs séries de mudras pour modifier entièrement l'aspect visuel de la grotte. J'en glaçais le sol et fermais les issus à l'aide de solides murs de glace. Plus aucune échappatoire possible désormais pour nos brigands et s'est sans plus attendre, que je m'élançais vers eux pour m'en débarrasser au moyen de Sembons, Kunaï et autres armes avant de finalement en venir au corps-à-corps après avoir invoqués mes deux tonfas. Nous étions clairement en position d'infériorité malgré notre force bien supérieure à la leur, mais je ne pouvais m'empêcher de garder un coup d'œil attentif sur mon élève quitte à prendre des risques inutiles, si bien que je ne perçus par la machette qui me heurta l'épaule de plein fouet, m'entaillant profondément en même temps que ma clavicule se rompait sous le choc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] EmptyMer 10 Sep 2014 - 21:05


Le bruit sourd et le sifflement d'une balle s'éleva en raisonnant dans la grotte tandis que Yuki se jetait sur elle pour la plaquer au sol. Que ce soit les flammes vacillantes des torches ou simplement l'effet de son imagination, Setsuna eut l'impression de voir quelques fines mèches de cheveux tomber à ses côtés sur le sol. Le projectile l'avait sûrement plus frôlée que ce qu'elle s'était imaginée Décidément, la noiraude n'appréciait pas ces armes à poudres. Si elles étaient indéniablement efficaces, elles n'en restaient pas moins irritantes...

- "Merci!" finit-elle par murmurer à sa senseï avant de se redresser pour se mettre dos à dos avec elle. "Et oui, je crois que je peux largement améliorer mes entrées..."

Mais le problème n'était pas là pour le moment et la jeune femme se tint sur ses gardes comme le lui avait ordonné Yuki. S'il est vrai qu'elle avait agi stupidement cette fois-là, c'était avant tout par manque d'expérience pour la diplomatie. Jusqu'à maintenant, elle s'était contentée de tuer les fauteurs de troubles et ne s'était jamais embarrassée de prisonniers ou de discussions avant l'affrontement. Les capturer vivant était bien plus compliqué et un exercice qu'elle n'avait que rarement pratiqué. Quoi qu'il en soit, elles auraient tout le temps de débattre sur ce détail qui n'en était pas un lorsque cette mission serait terminée...

La Samui glaça la grotte après quelques mudras et condamna les sorties de la même manière. Setsuna écarquilla les yeux de surprise en voyant la cavité changé d'aspect grâce à la simple volonté de sa Senseï. L'instant d'étonnement passé, la noiraude se jeta sur les traces de l'adolescente et décocha à son tour quelques shurikens au niveau des jambes des détrousseurs. Une manière de s'assurer qu'ils resteraient en vie tout en limitant leurs mouvements. Mais les tirs étaient compliqués et la plupart des projectiles n'atteignirent que le vide. Changeant d'approche, Setsuna effectua à son tour des mudras et invoqua cinq copies élémentaires d'elle-même qu'elle disposa en face d'elle avec l'intention d'en faire des boucliers. Elle rejoignit ensuite sa maîtresse pour se placer une nouvelle fois dos à dos avec elle.

*Ils n'ont pas la moindre chance avec Yuki-senseï!* se réjouit-elle silencieusement. *Ils vont vite comprendre leur douleur...*

Mais à défaut d'être entraînés comme des shinobis, les voleurs avaient l'indéfectible volonté de vaincre. Ils palliaient leurs mouvements hésitants par une motivation sans borne et le duo en fit rapidement les frais. Un bruit affreux résonna dans le dos de Setsuna lorsqu'une machette vint s'enfoncer profondément dans la chair au niveau de sa clavicule. Setsuna se retourna rapidement en envoya l'un de ses clones sur le voleur qui avait donné le coup avant de joindre ses paumes pour le faire exploser lorsqu'elle eut légèrement retiré Yuki de la zone de déflagration. Cette dernière envoya l'indélicat se fracasser sur un rocher. Les quatre clones restant s'occupèrent de maintenir à distance les assaillants le temps que la noiraude jette un regard à la blessure. Son premier réflexe fut d'apposer sa main sur la plaie mais elle se ravisa bien vite.

*Le combat avant tout!* se rappela-t-elle à l'ordre. *N'oublie pas les priorités!*

Yuki était expérimentée et sa blessure - bien que certainement très douloureuse - ne l'empêcha pas de poursuivre le combat. Setsuna, de son côté, envoya le reste de ses copies exploser contre autant d'adversaires. Le nombre de leurs adversaires réduits, le reste du combat ressembla davantage à une simple formalité. Si bien que quelques instants plus tard les voleurs étaient tous immobilisés grâce aux sceaux de la Samui. Du moins, ceux qui avaient survécus. Une bonne moitié d'entre eux gisaient sur le sol, immobiles à jamais.

- "Le premier qui prononce un mot, je lui fait avaler tellement de cendres qu'il en crachera jusqu'à la fin de ses jours!" les avertit-elle avec le plus grand sérieux.

Après avoir demandé à sa maîtresse d'envoyer l'un de ses kuchiyose avertir le poste du Buki le plus proche afin qu'ils viennent prendre en charge les prisonniers, l'attente commença. Setsuna en profita pour questionner Yuki sur les erreurs qu'elle avait commises et les choses qu'elle pouvait améliorer pour ne pas les répéter à l'avenir. Les quelques heures d'attente permit au duo de faire plus ample connaissance et d'en apprendre plus l'une sur l'autre.

Et quand le Buki arriva enfin, c'était avec la satisfaction du devoir accompli que le binôme reprit la direction du Shozaichi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] [Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission C] Le vol c'est mal, voyez? [Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-