N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 2:14

Suite:
 
Montant les marches, nous arrivions au sommet de la Montagne surplombant le village de la Feuille...

    « Je possède deux désirs qui me sont chers... Je suis incapable de dire lequel je privilégie... Mais je peux en faire une alliance... Ils concordent. Regarde devant toi...»


Je prenais une pause, sur un ton explicatif, mais neutre.

    « Le Monde et Konoha. Voilà mes désirs les plus chers. Être libre, et le bien-être de mon village. Le voir s'épanouir et grandir, et unifiant toutes les nations de ce monde sous une même bannière. Ainsi, je serai libre, le monde sera en paix, et mon village sera paisible et heureux. C'est ça, le désir qui m'est le plus cher. Ce projet est difficile, et je sais que, probablement, je ne le verrai pas de mes propres yeux. Néanmoins, la volonté du Feu persiste de génération en génération. Ils se passeront mutuellement le flambeau. Je serai mort, néanmoins, ma volonté persistera. »


Je faisais désormais silence. La volonté du Feu nous guide, et ne meurt jamais. C'était la leçon de base pour un Shinobi de la Feuille...

    « Tu te trompes. Il n'y a aucun hasard, ni influence de ta famille dans notre rencontre, ni dans le fait que je te prendrai, ou non, comme élève. Ces questions n'avaient pas pour but de tester ta franchise, ni de savoir si je pouvais avoir confiance en toi. Non, c'était pour dresser ton profil psychologique, et savoir si tu étais apte à suivre mes traces et mon enseignement... »


Je faisais une nouvelle fois silence. J'avais encore sa dernière question et une dernière leçon de base à lui apprendre...

    « La soif de pouvoir sans but final mène à la destruction de soit. Il n'y a aucune légitimité à vouloir du pouvoir, si ce n'est pas dans un but particulier... Si c'est ce que tu veux, atteindre seulement la puissance d'un Intendant ou d'un Kage, alors je ne t'enseignerai pas plus. Je t'éliminerai s'il le faut, car tu es sur la voie pour devenir un danger pour le village. Je pousse mes élèves vers l'excellence, pas vers la folie. Mais entre ces deux voies, il n'y a qu'une barrière incroyablement fine et difficilement différentiable... »


Comment la voir ? J'allais effectivement lui répondre.

    « Retiens bien ceci. Trop de pouvoir te consumera. C'est pourquoi il te faut de la puissance... »


À ce moment-là, j'allais différencier les deux notions les plus fortes de mon enseignement. La puissance et le pouvoir.

    « La puissance et définis principalement par ta volonté. Avoir un objectif final, faire preuve de discernement, des capacités d'analyse. Oui, cela correspond à la force de l'esprit, et à la capacité de prendre toujours la bonne décision. Le pouvoir, à tes possibilités. L'un ne marche pas sans l'autre, car ici, c'est une question d'équilibre. »


J'exposais désormais les dangers d'un déséquilibre...

    « Trop de puissances et trop peu de pouvoir te mènera à la frustration. L'appel du pouvoir annihilera alors tes objectifs, et la finalité de ton être. La destruction de ce que tu es... Tu deviendras alors un fou, soumis à ses pulsions primaires, ne recherchant uniquement le pouvoir pour le pouvoir, sans aucune possibilité d'avoir un autre but. Un être aveuglé, assoiffé, incomplet. »


La deuxième possibilité suivait juste ses paroles...

    « En revanche, trop de pouvoir et trop peu de puissances te mènerai à la perdition. La perte de tes moyens, et de contrôle sur tes pouvoirs. À la servitude, et à l'erreur... L'incapacité d'agir, et aucune confiance en soit... Un être ayant du pouvoir, mais faible, sans aucune possibilité d'évolution, et condamné aux doutes... »


Mais il était temps d'exposer aussi les termes de grandeurs...

    « Néanmoins, l'équilibre entre puissance et pouvoir te permettrons de ne jamais perdre ton chemin... D'avoir des perspectives d'évolution infinie, et d'apprendre continuellement. Chaque jour de ta vie, à te rapprocher de la perfection, et de l'accomplissement de soit. C'est ce que l'on reconnait chez les excellents Shinobi. Ils ont toujours des choses à apprendre, et ont une évolution constante. Si tu suis mes pas, alors tu te concentreras sur le maintien de ce fragile équilibre. »


J'allais finir mon long discours par une ultime question, tandis que mon élève mangeait ses biscuits en m'écoutant avec attention...

    « Ceci sera mes trois dernières et ultimes questions, qui décideront si, oui ou non, tu deviendras mon élève. La première, qu'est-ce qui te pousse à acquérir du pouvoir ? La seconde, que donnerais-tu en échange de celui-ci, et la troisième, que serais-tu prêts à faire pour moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 3:29


- Tu sais, ça fait beaucoup d’information d’un coup, mais ce qui me pousse à obtenir du pouvoir c’est ma volonté d’être libre dans un monde meilleur. Ensuite, je donnerais ma propre vie pour en obtenir puisqu’elle est obsolète è comparer de toutes celle que je dois protéger et finalement j’imagine que je sacrifierais cette même puissance pour un membre de mon village. Tes enseignements son juste et ils me montrent que je ne dois pas être focalisé sur moi même, mais bien sur une vision globale de ma volonté propre. Se monde est un chaos constant et la façon de l’unifier m’est encore inconnu, mais il est vrai qu’il mérite plus que de simple guerre de territoire, unifier les hommes n’est certes pas la tâche la plus facile à faire, mais la volonté se transmet là-dessus tu as bien raison, alors si mes actes pousse le monde dans la bonne direction, d’autre suivront et ainsi un jour peut-être nous verrons la liberté sur le visage de l’humanité.

Seitô était en fait un grand sensible préoccuper par son village, mais ça convenait à Matawa. Il avait raison, il était temps de grandir et de ne plus penser à soi, mais de penser au monde, être un ninja s’était plus qu’être un simple pion, s’était être le pion à l’intérieur d’une seule et unique stratégie. Malheureusement l voie qu’avait choisi les shinobi pour s’en tirer s’était la guerre et tout en terminant son dernier biscuit, le jeune blondinet se précipita au bord de la falaise afin de sentir le vent sur son visage et puis il se retourna, toujours équiper de son déjeuner pour pointer son professeur.

- Indéniablement, tu m’intéresses, j’accepte de te prendre comme maitre, mais pour cela il faudra que tu continues de travailler fort.

Puis sur cette petite blague innocente, Matawa se retourna de nouveau pour admirer la beauté du village.

- De plus, il faut bien qu’une équipe comme la nôtre les protègent, ensemble nous bâtirons un monde meilleur, voilà mon nouvel objectif, car je n’ai clairement plus le droit de penser qu’une seule personne changera ce monde. Mes actes eux par contre influenceront les générations à venir et j’accepte de les guider vers la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 4:05

Il n'avait rien compris. Rien apprit. C'était décevant. Moi qui avais pris la peine de lui expliquer calmement, et méthodiquement. Mais mon jeune apprenti n'avait absolument rien compris, et avait interpréter ses paroles de manières insensées. J'avais essayé la manière douce, cela avait échoué. Mon élève avait pris des libertés, trop de libertés, me manquant presque de respect. Pensait-il avoir eu l'illusion de la décision finale afin de rejoindre mon équipe, comme si je le demandais ? Non... C'était moi qui déciderai.

Attrapant vivement par le col le Genin, je le plaçais juste en dessous de la falaise. S'agrippant à mon bras pour ne pas tomber, il était désormais en état d'écoute et d'apprentissage. J'avais eu l'illusion qu'il apprendrait sans avoir recours à des moyens extrêmes, mais apparemment, il n'apprenait seulement en rentrant dans un état second. Prenant un ton neutre et froid, le regard intensément sévère, semblable à un tueur sans aucun remords, ni émotion. Une colère froide destructrice et intense, parsemée de pulsion meurtrière et d'un calme sans pareil. La Terreur à l'état pur.

    « La première méthode a échoué. Tu n'as rien appris, et tu comprends tout de travers. Je suis un tueur de sang-froid, ta vie est désormais entre mes mains. Elles étaient teintées du sang des enfants et des femmes d'Ame dès mes 3 ans, et je n'ai aucun regret. Aucun remords. Tu penses que tu avais le choix de m'accepter comme Maître ? Non. Alors écoute et retiens bien, je ne me répéterai pas. Je vais me contenter de mot simple pour que ton petit esprit simplet enregistre correctement. Voici tes 5 commandements. »


Resserrant mon emprise sur son col, je démontrais ici ma force physique. Oui, il ne pesait strictement rien.

    « Premièrement : ta vie et ton Sang pour moi et pour le village. Je t'interdis de mourir inutilement, et je t'ordonne de crever si cela est en faveur de moi ou du village. À partir d'aujourd'hui, c'est ton seul but.
    Secondement : La Fin Justifie les Moyens. Pas de remords, pas de désobéissance. Tu m'appartiens, et ceux, jusqu'à la fin de ta vie. Si torturer et tuer un millier d'enfants, massacrer des milliers de populations ou autres est nécessaire pour atteindre l'objectif final en faveur de moi ou du village. Tu le fais.
    Troisièmement : allégeance à ton Maître et à Konoha. On se fiche du sort du monde si c'est dans l'intérêt de Konoha. Tu m'appartiens à partir d'aujourd'hui. Corps et Âme.
    Quatrièmement : L'échec ou l'Abandon n'est pas une option. Rentre bien dans ta tête que si tu abandonnes ou si tu échoues, ta vie ne tient qu'à mon bon vouloir.
    Cinquièmement : atteindre la perfection. Je ne tolère pas l'échec, si tu échoues, tu seras puni. Compris ?! »


Je regardais et me nourrissais de la peur de mon élève... Oui, cette peur de mourir. Oui... Ce pouvoir enivrant de vie et de mort sur une personne... Tellement doux, tellement intense, et tellement puissant. De quoi dire au Genin " Je suis le Maître, et tu n'es qu'un Apprentis, et ceux, jusqu'à la fin de ta vie.".

    « Voici mon dernier test. Survie, et tu seras mon élève. Meurs, et tu crèveras en déchet.»


Et d'une impulsion rapide, je le poussais et le lâchais dans le vide. Je l'ai dit, je ne tolère pas l'échec. Alors survie, ou meurt. Montre-moi que tu es digne de mon enseignement, Hyô Matawa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 4:32



Sans avoir le temps de réagir, de s’enfuit ou de l’insulter avant se dernier test dégradant, Matawa tombait du plus haut pic rocheux de tout les environ, une descente qui s’avérait être mortelle à coup sûr même pour un Hokage s’il se laissait tomber tout bonnement. Seulement, les cinq commandements il allait s’en rappeler, il n’avait pas droit à l’échec et c’était le moment idéal de prouver qu’il avait bien plus de potentiel qu’il n’en avait l’air.

Tout d’abord, il devait s’assurer de survivre, et ce grâce a tous les moyens possibles. Il s’empara donc de toute l’encre possible et se prépara à passer à l’action, il devait trouver le moyen d’appliquer son encre sur une surface et c’est à se moment que lui vint l’idée d’oublier cette même surface. Utilisant sa maitrise unique de l’encre il dessina l’un des petits renards qu’il avait utilisés la veille dans l’entrainement, mais à peine avait-il eu le temps de l’invoquer qu’il l’utilisait comme tremplin pour se rapprocher de la paroi rocheuse qui défilait, ce qu’il réussit à merveille. Une fois proche de celle-ci et tout en gardant un état d’esprit des plus calme, il enfonça la lame de son Kunai directement dans la pierre pour déraper et finalement stopper sa course. Le problème désormais, c’était qu’il n’avait aucun moyen de remonter, il se dit donc qu’il était temps de jouer le tout pour le tout et usant de la paroi comme d’une toile, il dessina brièvement son invocation la plus puissante. Ensuite, il utilisa toute l’encre qu’il lui restait pour créer deux filaments qui espèrent le, tiendrait la route. Ses deux cordes improvisées lui serviraient de pendule, il ne lui restait plus qu’à invoquer le contrepoids qui le propulserait.

Injectant la bonne dose de chakra dans son dessin, il pria l’espace d’un instant pour que la bête ne tombe pas directement dans le vide, or dès son apparition il comprit qu’il vivrait. Un gigantesque renard à l’effigie du célèbre démon Kyubi apparu, neuf queues, des griffes et une mâchoire à toute épreuve qui s’empressa de bondir vers lui tout en marchant sur la paroi rocheuse.

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Bcbbbdhzcihrqlal
Agrippant son bras restant, la bête avec toute la précaution du monde s’empressa de courir sur la paroi tout en le tirant, il fallait avouer que son plan était judicieux et parfaitement orchestrer, les deux lianes d’encre s’étaient étirées jusqu’à s’agripper sur la rambarde du sommet, probablement même juste sous le nez de son maitre et c’est ainsi que le renard, du haut de ses trois mètres de haut commença à lui donner l’élan nécessaire, dans sa course il créaient un effet de balancier et juste quand il arriva à l’extrémité gauche de l montagne, le renard lâchât prise pour le laisser filer vers la droite.

Le mastodonte lui parcourut le reste à la course pour rejoindre le sommet du mont. Quant à son invocateur, il faisait une petite balade en Tyrolienne tout en prenant la vitesse désirer, puis au moment où il atteint ce qu’il voulait, il rembobina les fils jusqu’à être propulsé vers le haut. Il lâchât tout trois mètres avant d’arriver et s’en trouva propulser beaucoup plus loin au-dessus de Seitô qui pensif était rester là à attendre le résultat. Ce connard l’avait lancé du haut de la montagne et bien il n’allait pas se laisser abattre si facilement. Kyubi réceptionna Matawa comme un digne destrier et le voilà enfin revenue sur la terre ferme, débarquant du colosse d’encre sous le regard de son maitre, il lui envoya la main alors que la créature elle venait demander des caresses.

- Seitô, je te présente mon hommage à Kyubi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 16:30

J'attendais patiemment mon élève. J'avais préparé le terrain en posant des sceaux utiles... S'il venait par les airs, il aurait un assaut de Kunai avec des parchemins explosifs. S'il venait du sol, mes sceaux s'occuperaient de lui avant de sortir l'artillerie lourde. Attendant patiemment son retour, je jouais avec mes Kunai...

Et voici qu'il revient aux côtés d'un imposant renard. Assez confiant en ses capacités... Je souriais... Pensait-il que je lui réservais un accueil en héros pour avoir réussi à survivre ? Loin de là. Il était désormais mon élève, et l'entraînement était déjà commencer.

    « Très bien, mais... Est-ce suffisant ? »


Mon piège se refermait sur lui-même. Paralysé, son Renard ne bougeait plus d'un chouilla tandis que mon gaz s'échappait, avec son odeur caractéristique de brûlé. Envoyant des parchemins explosifs, le tout fit une assez grande explosion de flammes. Mais ce n'était pas fini.

Effectuant une série de Mundra à vitesse grand V, j'entourai l'Hyô dans un dôme de Terre, avant de lui envoyer un puissant Gaz composé de virus, qui sécrétait une toxine à effet hallucinatoire relativement puissant... Et je n'avais pas fini.

Etat:
 


Dernière édition par Sabakyô Seitô le Mar 19 Aoû 2014 - 23:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 19:59



À la seconde où son nouveau maitre lui demandait ironiquement si le tout serait assez, Matawa compris qu’il n’irait pas de main morte en continuant. Ce qui se confirma assez rapidement alors que son invocation la plus puissante se retrouva paralyser et enfin, détruite. Elle éclaboussa presque toute la zone dans cette explosion et malgré lui, le Hyô ne put récupérer qu’une petite partie de l’encre utilisée qu’il laissa en suspend tout près de lui.

Ensuite, alors que son maitre balançait l’artillerie lourde, Matawa comprit qu’il devrait le combattre avec pleine capacité, un utilisateur redoutable du Dôton et des gaz en tout genre… Mais quelles autres cartes avait-il de caché ? Là était la plus grande crainte du jeune élève qui avait déjà prévu une possibilité d’Affrontement alors même qu’ils étaient sortis de la résidence souterraine. Appuyant fortement le masque qu’il avait reçu un peu plus tôt sur son visage, Matawa incorpora cette protection dans sa défensive tout en envoyant le peu d’encre récupérer sur le monstre d’encre.

Cette même encre toujours enflammée par le Kunai explosif se dirigea en direction de Seitô avec pour seul but d’enflammer tout gaz qu’il aurait pu envoyer, chose qui ne se produisit effectivement pas, mais ayant prévue le coup, car il avait bien montré que son encre était inflammable la veille, Matawa se dépêcha d’extirper le produit inflammable de l’encre qu’il lui restait avant de s’en couvrir de la couche la plus épaisse qu’il lui restait. Un mur de flamme ériger entre les deux combattants était désormais la seule barrière visible entre leur affrontement, car dans l’explosion de son invocation, l’encre s’était rependue et avait pris feu.

Ainsi affuté d’une pseudo combinaison d’encre, le jeune Hyô avait dissimulé le masque à la vue de son maitre et pouvait donc foncer à l’offensive armée de ses deux Kunai. Bondissant au travers des flammes pour rajouter un effet de surprise-choc, le jeune blondinet devenu tout noir tenta une double attaque en lançant le premier Kunai à hauteur de tête, se qui techniquement donnerait envie à Seitô de l’éviter tout en s’accroupissant, mais lui avait bel et bien un deuxième Kunai près pour peur rencontre.

Dans le cas ou il l’éviterait d’une autre façon, Matawa se prépara à encaisser un choc de sa main libre, mais à l’intérieur de celle si se trouvait une fiole d’encre inflammable qu’il réservait à son maitre, s’il le frappait ou tentait de fuir, il n’aurait donc qu’à lui lancer cette troisième partie de son offensive afin d’éventuellement soit lui bloquer la vue ou l’enflammer. Toutes les manières étaient bonnes contre un ninja comme lui.

Matawa avait déjà consommé presque la moitié de son chakra, mais il gardait son esprit clair. N’abandonne pas. Donne le meilleur de toi même et seul le résultat compte. Voilà ce qu’avait en tête notre jeune et déterminé petit ninja.

Etat:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 23:21

Exposion. Les flammes jaillissaient désormais devant moi, dégageant une chaleur incroyable. À cette vitesse de combustion, l'encre que L'Hyo avait mit entre nous ne ferai pas long feu. Mais ce n'était pas important. En vérité, j'avais prévu deux possibles défenses à mon précédent assaut. La première était que Matawa soit assez douteux pour enlever son masque et privilégié les virus, dans ce cas, il aurait eu les effets hallucinogène, et beaucoup plus de difficultés pour combattre. La seconde, qu'il se serve du masque pour contrer mon virus... Mais dans ce cas, le piège se refermerait sur lui-même.

Effectuant une simple Mundra, je scellais le masque sur l'Hyô. A moins de connaître le fonctionnement de ce Fuînjutsu, il lui était désormais impossible de le perdre, et encore moins de l'enlever. Sauf que, ce qu'il ne savait pas, c'est que ce Fuînjutsu avait une fonction particulière : il pouvait empêcher tout gaz de passer. Bien évidemment, j'avais eu l'occasion d'empêcher la fonction filtrante du masque, et faire d'une pierre deux coups, mais cela aurait était moins instructifs. Je voulais mettre au défi l'Hyô de sortir de mon piège...

Effectuant une série de Mundra, je concentrai mon chakra en deux techniques. Mais l'Hyô quant à lui avait commencer une contre-attaque intéressante. Sautant dans les flammes, il envoya un Kunai avant de prendre appui sur le sol et d'attaquer, un autre Kunai en main. D'un seul mouvement, je fis une roue arrière, esquivant le Kunai, et le coup. Et lors de l'action, ma main chargea le sol de chakra Dôton, affaissant ainsi la terre et déstabilisant l'Hyô, tandis qu'il sortait de ma bouche une large boue chargée de chakra, fonçant droit sur l'Hyô.

La surprise, et la déstabilisation dût à l'affaissement de terrain avait rendu la boue quasiment impossible à esquiver. Se collant à sa peau, elle se durcît soudainement, paralysant ainsi totalement Matawa, tandis que je revenais sur mes pieds, maintenant une mundra. Le temps jouait désormais contre lui... L'oxygène devait déjà lui manquait, tandis qu'il ne pouvait plus faire le moindre mouvement, paralysé par la terre que je maintenais en place... Qu'allait-il faire ? Je me languissais de le savoir...

Etat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMer 20 Aoû 2014 - 0:01



Dans une situation comme celle-ci, il n’avait qu’une option. Prenant sa dernière respiration avant que le masque ne se referme sur lui, Matawa concentra son énergie sur la masse Dôton qui recouvrait tout son corps, heureusement pour lui, le flacon d’encre était toujours dans ses mains, il n’eut donc qu’à concentrer son énergie pour transformer son chakra en flamme sous la pression de la terre, le tout fonctionna, mais pas sans laisser son propre corps endommager par l’explosion qu’avait propulsée cette petite dose d’encre embouteillée. Par contre, Seitô se trouvait à quelques mètres devant lui et il pouvait donc espérer qu’il ne lui fonce pas dessus sans raison. L’explosion n’avait pas libéré tout son corps, malheureusement ses épaules et ses pieds étaient encore entravés, mais sa main droite de nouveau libre, il ouvrit grand la bouche è l’intérieur même de son masque et n’hésita pas une seconde avant de se poignarder le visage. Sachant qu’il frapperait juste, il atteignit sa cible et une bourrasque d’air frais pénétra dans sa gorge lui redonnant espoir par la même occasion. Il venait de risquer gros, mais au moins l’air entrait dans ses poumons signe qu’il ne tomberait pas d’une simple asphyxie. Cependant le gaz de Seitô était-il toujours présent ? Même lui n’en avait aucune idée, sa seule option désormais était de porter un coup à son adversaire, mais il ignorait comment l’atteindre, or il devait prendre ses jambes à son coup pour réfléchir.

Brisant le reste de la prison Dôton avec son Kunai, il entreprit une course à sens inverse, mais cette fois il n’avait plus d’idée, vraiment il était perdu…

- Je n'ai aucune chance de te vaincre ! C'est ridicule !

Etat:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMer 20 Aoû 2014 - 20:18

Astucieux. C'était ce que je remarquais chez l'Hyô. Ce n'était qu'en situation d'urgence que l'Hyô révélait tout son potentiel, faisant preuve d'une créativité hors du commun, et d'une puissance dépassant bien ses capacités normales. Hors, pris dans cette prison de Terre avec un manque d'oxygène certains, il n'avait même pas hésité à faire exploser son encre inflammable grâce à une technique Katon, et à se poignarder le visage afin de briser le masque à gaz et laisser l'air entré.

Dans ce labs de temps, je pouvais le frapper, même mortellement, mais ce n'était pas le but. Le but de cet entraînement était de voir où allaient les limites de l'Hyô. Tandis qu'il brisait le reste de la terre avec un Kunai, j'arrêtais de maintenir la technique, avant de récupérer un seul Kunai de ma réserve. Me tournant le dos et partant à toute allure, il faisait une drôle de remarque. Aucune chance de me vaincre ? C'est vrai. Mais ça valait le coup d'essayer.

Chargeant mon Kunai de chakra, je l'envoyais avec précision sur l'Hyô. L'emplacement de l'impact ? Le cœur. Et en moins de quelques secondes, le Kunai avait touché sa cible, le Hyô gisant au sol... Son sang se rependant, je m'en approchais lentement, avant de lui écraser la nuque avec mon pieds pour la briser. Il allait mourir, il n'était donc plus utile.

C'est exactement ce que j'aurai fait si c'était mon ennemi, hors, ce n'était pas mon ennemi. Envoyant le Kunaï à côté de lui, j'activais le sceau une fois à porter. En moins de quelques secondes, j'étais téléporté devant l'Hyô, le poussant avec violence au sol. À peine avait-il eu le temps de comprendre, que j'activais déjà un autre Fuînjutsu sur mon bras, sortant un Katana, et lui plaçant sous la gorge...

    « Retiens chacune des sensations que tu ressens. Oui, retiens-les. Sauvegarde-les touts au fond de ta mémoire. Ceci sont tes limites, jeune Hyô. Ces limites qu'il te faudra repousser jusqu'à la perfection. Maintenant récite tes 5 commandements. Jure allégeance à ton Maître, et ne te relève pas en tant que simple Shinobi, mais en tant que mon élève, et élément de l'équipe Yose : Le Dernier Mouvement. »


Un choix décisif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyMer 20 Aoû 2014 - 21:19



Comme il était dans une situation fâcheuse et que son maitre l’obligeait à lui réciter les cinq commandements, Matawa allait lui servir, cependant celui si était loin de se douter de l’ingéniosité de son élève.

Tout avait été calculé et il s’était même fait prendre volontairement. Sachant très bien qu’une phrase insistant l’impossibilité de le battre le mettrait dans un état second, Seitô lui avait sauter dessus alors même qu’il n’avait pas encore tout donné, comme prévue il avait succomber à ses émotions. C’était parfait et le sourire narquois sur le visage de son élève lui fit faire un drôle de visage. Peut-être qu’il venait de se rendre compte de son erreur, peut-être même qu’il venait de voir cette lueur d’espoir dans le visage de Matawa, ça ou la possibilité d’une victoire trop éphémère encore pour pouvoir l’affirmé.

Usant de la ruse, il avait apporté sa cible dans une proximité qu’il n’aurait lui-même pas réussi à obtenir d’une autre façon, bloquant du mieux qu’il le pouvait la lame contre son coup avec sa main déjà invalide et sentant celle-ci pénétrer dans sa chair, Matawa ouvrit la bouche, comme s’il allait parler. Sauf qu’au lieu de cela, il expulsa à une vitesse incroyable un mélange de salive, d’encre et de chakra directement au visage de son maitre, se qui avait au moins pour but de le déstabiliser et de l’aveugler, ensuite, usant de se qu’il avait appris la veille, il chargea ses jambes de son énergie interne et donna un coup de pied qui propulsa le maitre en hauteur, juste assez pour lui donner le temps d’invoquer une fois de plus et probablement pour la dernière fois son invocation favorite.

- KYUBI !

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Bcbbbdhzcihrqlal
Dessinant avec un mélange de sang, de sueur et d’encre, l’animal féroce apparut directement entre le maitre et l’élève avant de s’enflammer, ensuite la bête propulserait Seitô contre le reste du dôme en espérant que le feu qui englobait tout l’animal et bientôt le visage du maitre le mettrait hors d’état de nuire pour un bon moment. Pendant ce temps, le blondinet se mit à hurler.

- Je dédie ma vie et mon sang au village, je n’ai pas le droit de mourir en vain et je donnerai ma vie en faveur de celui-ci, même si c’est contre toi !

Dit-il en prenant son dernier Kunai.

- La fin justifie les moyens, peu importe l’action tant qu’elle favorise le premier commandement.

Rajouta-t-il en prenant une posture de défense.

- Je n’appartiens qu’au village, à personne d’autre. L’échec et l’abandon ne sont pas une option, de plus j’atteindrai la perfection !

Finit-il par dire avant de retourner au combat, Kyubi masquait la présence de Seitô, mais le jeune shinobi s’attendait bien à le voir sortir de l’ombre comme si de rien n’était, de plus il avait pratiquement consommé tout son chakra, le tout devait se terminé rapidement.


Etat:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyJeu 21 Aoû 2014 - 1:36

Quelque chose clochait. Ou plutôt, plusieurs choses. D'après ce que j'avais vu de lui, c'était quelqu'un de plutôt directe. Quand je demandais quelque chose, il ne prenait pas vraiment de pause avant de répondre. Et il serrait si fort ma lame qu'elle se plantait dans sa chaire... Ce regard. Ce n'était pas quelqu'un prêt à capituler... Loin de là. C'était quelqu'un pour qui l'abandon n'était pas une option. Un regard de battant déterminé à réussir. Un regard de Shinobi.

Concentrant rapidement mon chakra, j'effectuais une permutation particulière. Puissante, mais coûteuse, je comprenais que Matawa avait encore des forces en réserves. Déstabilisant mon clone de boue, il invoqua une nouvel fois son Kyûbi avant de l'enflammer et de l'envoyer sur ma réplique. Si j'avais pris cet assaut, j'aurais survécu... Mais j'aurai eu une bonne partie de mon corps brûlé. S'acharnant contre le clone de boue, le Kyûbi était déjà entré en phase de décomposition avancée. Mais il était encore présent.

Sous-terre, je me déplaçais juste en dessous de l'Hyô. Il était temps pour moi de mettre fin à ce combat. Attrapant sa cheville, j'effectuais une technique peu commune, et l'enfoncer sous le sol, ne laissant que sa tête à l'air libre. Sortant du sol à mon tour, je le regardais simplement... Avant de me retourner vers le renard, et d'effectuer un simple mundra. Des éclairs sortant soudainement de mes pieds, et fonçant sur le renard, et détruisant ce dernier...

Une nouvelle fois, je regardais l'Hyô. En position accroupie, je lui murmurai à l'oreille.

    « Tu m'appartiens. Toi et tout ce que tu es. Et ceux, bien avant le village. »


Me relevant et le libérant de sa prison, je lui dis d'une voix neutre.

    « L'entraînement est terminé. Te voilà membre de l'équipe Yose. La suite des évènements est simple. Tu vas partir à l'Hôpital et te faire soigner. Ensuite, tu me rejoindras chez moi qui serai aussi ton chez-toi. Tu auras des zones bien précises ou tu pourras accéder, les autres te seront interdites. Le temps que tu ailles à l'Hôpital, cela me laissera le temps de faire tous les papiers administratifs pour ton appartement et déplacer tes affaires. On se retrouve là-bas. »


Je fermais les yeux, me concentrant sur mon chakra. Je l'avais déjà bien entamé... J'ai utilisé bien plus de chakra que je ne l'avais prévu... Il va me falloir faire attention lors du déménagement... Dans un mouvement rapide, j'effectuais un Shunshin no Jutsu. M'éloignant rapidement de mon élève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyJeu 21 Aoû 2014 - 3:16



Après tout ceci, Matawa aurait bien aimé avoir encore la force d’invoquer Kyubi, mais il n’eut que la force d’invoquer la version inférieure, grosse comme un chien de guerre, elle ferait cependant amplement l’affaire pour le mener jusqu’à l’hôpital le plus proche.

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Bcbbbafzrfsnxjrn
Accroupi sur son fidèle destrier, voilà qu’il arrivait enfin devant les portes du fameux hôpital, l’endroit même où sa cousine travaillait. Épuisé, il ne lui restait plus de force, si bien qu’il sentit son invocation faiblir, puis exploser dans un fracas d’encre sous lui. Il se retrouvait donc là, dans la rue à moins d’une demi-enjambée de son but. Cependant, il se trouvait dans un village de shinobi et se fut cours tout en était bien trop long pour lui, mais deux infirmières vinrent à sa rencontre avant de l’emporter plus loin.

Puis… Ce fut le noir total.

Une heure plus tard, alors qu’il en avait presque oublié le combat contre son maitre, une infirmière des plus séduisante se présenta sous le nom de Kumi, natif du village elle arborait en plus de ses deux généreux attributs, une magnifique chevelure brune et des yeux d’un vert d’émeraude. Bref, il était sous le charme, mais selon elle c’était à cause des drogues, car lui il avait exprimé tout haut son désir de l’embrasser… Gênant. Vinrent ensuite les questions, comment ? Pourquoi ? Qui ? Où ? Seitô ? L’infirmière n’en crut pas ses oreilles, ce ninja lui donnait plus de travail que la guerre elle-même non de dieu ! Elle lui fit donc un petit mémo sur laquelle on ne pouvait malheureusement pas lire son numéro, mais plutôt une recommandation de thérapie antistress.

Ensuite elle lui expliqua calmement comment ils avaient réussi avec des concentrés énergétiques à lui rendre tout son chakra, à penser ses blessures et réparer sa dent cassée, car oui, il s’était cassé une dent avec sa tentative de survie à la noix. Ensuite vint sa cousine qui le réprimanda durant un bon quart d’heure et finalement il pue s’enfuir.

Ne voulant pas trop en rajouter, il eut à expliquer à sa cousine comment tout cela était arrivé et gracieusement elle lui fit don d’une caisse de supplément médical, des pilules d’énergie, des anti venin et, etc. … il y avait là-dedans un peu de tout, mais surtout des armes médicales contre les virus en tout genre. Seitô n’avait qu’à bien se tenir la prochaine fois, il s’était même fait installer une capsule sous sa dernière molaire afin de pouvoir regagner un peu d’énergie en plein combat.

Sa journée sembla prendre fin quand il arriva devant l maison de son maitre, qui se trouvait maintenant être la sienne… Senseï avait surement prévu quelque chose pour les virus pensât-il, maintenant qu’il était un membre à part entière de l’équipe… Enfin, il l’espérait.

- Seitô ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyVen 22 Aoû 2014 - 20:22

J'étais épuisé. Le combat contre mon nouvel élève m'avait fait dépenser beaucoup plus de Chakra que prévu, et le déménagement était tout aussi coûteux. Au final, il ne me restait plus qu'un tiers de mon chakra... Un tiers. Je ne le disais pas, ni même ne le montrais, mais j'étais affaibli. Dans ce monde, personne n'est invincible. Tout le monde peut-être vaincu, même difficilement.

Me déplaçant à toute vitesse dans le village, j'avais eu le temps de récupérer le dossier médical de mon ancien élève. Malheureusement pour moi, il était clair que celui-ci n'avait pas vraiment eu d'exposition à la maladie, même en tant qu'objet. Il fallait donc que je prenne les mêmes dispositions que mon précédent élève : Hyô Kôhei...

Arrivant devant chez moi dans un énième Shunshin no Jutsu, je m'avançais vers Matawa...

    « Te voilà... J'ai lu ton dossier médical, il va falloir être vigilant à partir d'aujourd'hui... Ton corps, bien que tu eus un passé lourd, n'a jamais était réellement exposé aux Virus. Tu as donc une sensibilité commune... D'autant plus que les Virus des Sabakyô sont les plus virulents au monde. Mais tant que tu respectes strictement les règles de sécurités, ça ira... »


Je sortais ensuite de mon attirail Ninja une boîte, l'ouvrant, et dévoilant des seringues avec un produit bleuâtre à l'intérieur...

    « Ce sont des injections d'anti-corps sortant droit de mon organisme, adapté pour être injecté à autrui. Fais-toi une injection quotidienne, par précaution. Ensuite, cette maison est divisée en quartier. Tu n'as le droit d'accédé qu'au premier et deuxième quartier. Le troisième, quatrième et cinquième m'étant réservé. Je ne porte pas mon masque là-bas, alors ne t'y aventure jamais. Les anti-corps ne te sauveront pas d'une grande exposition soudaine. Bien... Suis-moi. »


Je présentais donc les deux premiers quartiers. Le Quartier n°1 était celui réservé à l'espace de vie. Cuisine, Salon, Salle d'étude ainsi qu'une Salle de détente, tandis que le n°2 était réservé aux chambres, qui possédait chacune une salle de bains et un WC. Je présentais la chambre réservée à mon élève, avec toutes ses affaires personnelles. Il serait bien ici.

    « Petite règle de sécurité... Si en mission, j'enlève mon masque. Fuis. Le plus loin possible. Et si je te dis de fuir, encore plus. Tu es aussi responsable du ménage de ta chambre et des deux quartiers, au même titre que Kôhei. Il n'est pas là, mais c'est un Hyô, comme toi. Enfin, tiens-toi prêt, nous partons en mission demain matin. »


Et je l'abandonnais dans sa chambre, entrant dans le mystérieux troisième quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] EmptyVen 22 Aoû 2014 - 22:10



Cette nouvelle vie serait très intriguant, après tout vivre dans un endroit comme celui-ci en étant obligé de se faire des injections, s’était plutôt intense, même pour un mec comme Seitô. Enfin, il s’était retrouvé seul après que celui-ci lui donne son ordre de mission pour le lendemain, il le déposa donc sur la table de chevet et alla prendre une douche.

En sortant, Matawa fut surpris de voir à quel point la médecine du village était avancée, son corps ne sentait plus la douleur et quasiment tout son chakra était revenu, même les traces de brulures étaient refermées.

Ensuite vint l’heure du souper, retournant dans la sale commune afin de se préparer un petit quelque chose, il se remit à penser à tout ce que Seitô lui avait dit. Un Autre Hyô… C’était intriguant, mais également une grande opportunité pour lui d’éventuellement le rencontrer, puisqu’il était de l’équipe également cela signifiait qu’il était tout aussi combattif que son maitre, se qui était hors de l’ordinaire pour les membres de son clan qu’il connaissait. Sans vraiment attendre ou espérer que l’un des deux nouveaux colocataires ne se pointe, il fit une vieille recette apprise lors de son voyage au pays des nuages, une sauce épicer avec du poisson frais et des tranches de poulpes grillés avec du riz. Il en fit une grosse marmite et bien que l’odeur soit alléchante, personne ne vint le rejoindre. Il remballa donc le tout et se présentât avec deux bols supplémentaires qu’il laissa devant les deux barrières qui le séparaient du reste de son équipe.

Demain, sa première mission, mais avant, il devait étudier un peu le tout afin d’être préparé pour cette nouvelle épreuve.

Pour commencer, des prêtresses de l’ordre du démon renard s’était fait enlever, se qui était déjà désastreux, mais sans se le cacher, lui-même adorait se culte ou seul les femmes venaient prié, les hommes étant redirigé vers le combat. À ce moment, Matawa eut une pensée pour sa mère, sa tente et sa cousine… Toutes trois étaient de fervente admiratrice et ils les savaient membre de cet ordre… heureusement la prochaine rencontre n’était que demain soir, il pouvait donc se coucher sur ses deux oreilles en réfléchissant à qui voudrait bien leur jouer se mauvais tour…

Il se jura de trouver le coupable et de lui faire payer, s’il s’en prenait à sa religion, il était clair que le destin jouait en leur faveur en le choisissant lui pour défendre ses idéaux. Il lui ferait mordre la poussière et offrirait ce sacrifice à Kyubi.

Il n’avait pas d’autre choix.

Puis Morphée fit son œuvre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty
Message(#) Sujet: Re: La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô-