N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un voyage au cœur des ténèbres [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Empty
Message(#) Sujet: Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] EmptyMer 2 Avr 2014 - 15:15

Le Seki venait de passer près de deux semaines en territoire ennemi. Il y avait fait toutes sortes de rencontres, qui pour sûr le marqueraient à jamais. Tout d’abord, il y avait cette sunajin dont il n’avait absolument pas prévu la rencontre et à qui il semblait mystérieusement attaché, par un lien qu’il ne s’expliquait pas lui-même. Il y avait cet ex kirijin que le Seki avait croisé il y a quelques jours ainsi quelques hommes aux penchants bizarres, appartenant tous à une mystérieuse organisation regroupant les membres d’un clan habitant le pays des Cascades. Pendant toute une semaine, Zennosuke les avait recherché. Il avait fouiné partout où ils étaient susceptibles de se terrer. Le Kumojin s’étant rendu dans les cimetières du pays, ceux d’importance tout comme ceux des bourgades les plus reculées, par tout temps et à des heures indues. Il y avait longuement patienté, même des soirs de pleine lune, observant du même coup, que certaines présupposées réalités n’étaient que contes de fées. L’homme s’était ensuite rendu dans certaines bibliothèques importantes du pays, passant des heures à étudier l’histoire, les modes de pensées, les coutumes, les codes des membres de cette organisation. Il s’était évertué à s’informer par tous les moyens possibles pour en savoir toujours plus sur ceux, qui depuis ces deux semaines passées en territoire ennemi, constituaient son seul et unique objectif… Et finalement il y était parvenu. Fortuitement, signe que le destin était quelque chose de bien réel, qui guidait la vie des hommes par le biais de ce que les humains appelaient « la chance ».

Au détour d’un de ses nombreux passages à la bibliothèque d’un village, connu pour son passé sombre et ses figures historiques d’envergure, le Seki rencontra l’homme que le destin avait placé sur son chemin. Il s’agissait du bibliothécaire de ce village. Un homme petit et plutôt mince avec des yeux vifs laissant apparaître toute son intelligence. Cet homme avait lui-même intercepté le kumojin. Il s’était intéressé à sa personne après s’être rendu compte du fait que le Jônin ne lisait strictement que le même type d’ouvrage : des livres sur la magie, la nécromancie, les relations entre les humains et la mort, entre les humains et des êtres supposés supérieurs. Assez vite, le Kumojin s’était lié d’amitié avec cet individu. Marco qu’il s’appelait. Un nom peu courant dans un endroit pareil. Un nom que le Seki mit aussitôt, à raison, dans le registre des surnoms. Ce Marco s’était révélé progressivement à Zennosuke, le renseignant par à-coups, comme une mère ferait avec son enfant qu’elle souhaiterait initier à l’alimentation « normale » durant la période de sevrage. Très vite le Seki avait compris le petit jeu de celui qui était devenu une sorte d’ami, dans cet exil au Pays de la Cascade. Pour autant, il fit comme s’il était un parfait novice, comme s’il ne comprenait ni ne voyait absolument rien du manège du bibliothécaire. Quel était le but du Seki dans tout ça ? Obtenir l’information qu’il cherchait : savoir où se trouvaient les membres de ce fameux groupe qu’il recherchait et pouvoir les rencontrer dans l’unique but d’échanger. Dans un avenir plutôt proche, un pacte pouvait être conclu. Un pacte qui induirait des changements majeurs dans toute la région…

Après deux jours d’assidues fréquentations et d’échanges pour le moins animés et passionnés. Marco avait finalement laissé sa chance au Seki. Au détour d’une discussion, il lui avait, à un moment où le kumojin s’y attendait le moins, posé la question fatidique qui poussa notre Jônin à révéler ses intentions. Le Seki alors donna l’objet de ses intenses recherches. Il avoua son intention de rencontrer les membres du groupe de dissidents qui avait pris pour nom : Juuboku Fushi (les serviteurs de l'immortalité). Il s’agit d’un groupe dont le Seki avait appris l’existence en lisant des documents secrets appartenant à Kiri. Il savait exactement quels étaient les buts de cette organisation et quel était le pseudo du leader ainsi que quelques personnages phares de l’organisation. La raison de son entrevue avec ces gens ? Le Kumojin souhaitait la garder pour lui-même plutôt que de la dévoiler au premier venu. Personne jusqu’ici n’était dans la confidence. Lui seul savait ce qui avait faire et pourquoi il comptait le faire. Bien qu’il ait eu le pressentiment que Marco était plus que ce qu’il laissait croire, le Seki allait le cantonner au rôle qu’il s’était lui-même donné. Ce bibliothécaire ne serait rien d’autre qu’un entremetteur, un pont entre Zennosuke et le groupe qu’il souhaitait rencontrer. Tout ce que Marco avait à savoir c’était que Zennosuke était prêt à payer au prix fort sa rencontre avec les membres du Juuboku Fushi, mais seulement si cette entrevue ne leur donnait pas pleine satisfaction. Le prix à payer en quelque sortes, un gage pour avoir l’assurance que ce petit meeting se tiendrait. Un pari risqué de la part du Seki, mais un gage de la bonne volonté du kumojin. Après tout, il se disait que les membres de cette entité étaient très friands de tout ce qui tournait autour de la mort. À tous les coups ils seraient intéressés par cette offre peu conventionnelle.

Le rendez-vous fut fixé à deux jours plus tard. À deux heures du matin dans la forêt à deux kilomètres de du bourg où le Seki se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] EmptyMer 2 Avr 2014 - 15:30

Zennosuke marchait depuis plusieurs minutes déjà seul dans la nuit. Il se rendait calmement à l’endroit qu’on lui avait désigné, la forêt toute proche du bourg dans lequel il était resté plusieurs jours déjà. Il approchait de son but, de plus en plus. Il le savait, il le sentait, il n’était plus qu’à quelques encablures d’un rendez-vous d’une importance capitale pour lui et pour ceux qu’il haïssait en secret. Ses pas raisonnaient dans la nuit. Rythmés, réguliers, fermes, décidés. L’homme savait exactement où il se rendait. Malgré l’excitation qui grandissait en lui à mesure qu’il approchait de son but, le Seki demeurait étrangement calme en apparence et quelque part, au fond de lui-même. Une phase importante de sa destinée allait se jouer pourtant sous peu. Une destinée qu’il s’était choisie et qu’il comptait pleinement assumer. Les choses néanmoins allaient se faire progressivement. Car il ne fallait pas oublier quels étaient ses réels intérêts et quels étaient les objectifs qu’il poursuivait en tentant de s’allier à ceux qu’il rencontrerait sous peu.

Le kumojin déboucha sur un sentier plus exigu que celui qu’il empruntait jusque-là. Au loin, droit devant lui, se faisaient apercevoir de faibles lueurs dans les bois, signe de la présence de ceux qui l’attendait, ceux qu’il avait cherché à rejoindre depuis plusieurs jours déjà. Encore quelques minutes de marche et il pourrait échanger avec eux, discuter de choses de haute importance. La capuche que le kumojin portait sur sa tête fit emplit d’air un court instant, à cause du vent qui par moment se laissait aller à quelques bourrasques inattendues. Ce court moment dévoila des yeux lançant un regard des plus déterminés. Le Seki hâta le pas. À présent il ressentait parfaitement la présence des individus qui l’attendaient. Des présences qui unies, laissaient emplir l’air d’une aura d’où l’on décelait aisément les traits maléfiques sombres, froids peu rassurants. Le kumojin se pinça les lèvres d’excitation comme s’il goûtait à cette aura. Non, l’homme n’était pas devenu un de ces fous attirés par l’interdit, l’omniprésence de la mort ou quelque chose du style. Non, ce qui excitait le Seki c’était le danger, la tension et la montée d’adrénaline indissociable de ce type d’expérience. Il hâta à nouveau le pas, la longue cape qu’il portait, pour se protéger du froid parfois très prononcé dans cette contrée du pays de la Cascade, voltigeant derrière lui. L’homme était quasiment arrivé au lieu secret où devait se tenir la rencontre qu’il attendait. Le petit sentier qu’il empruntait jusque-là bifurquait vers la droite pénétrant plus profondément dans la forêt dense dans laquelle le kumojin se trouvait. Pour autant, il en avait terminé avec ce sentier. Les lumières qu’il cherchait à atteindre étaient là, à quelques mètres de lui. Le Jônin s’engouffra dans la végétation dense ne manquant pas de se faire de fines coupures ci-là à cause de branchages rebelles. Ce n’était rien. D’ailleurs il n’en ressentait même pas la douleur. Écartant les feuilles touffues d’un arbre qui lui gênait la vue, le Seki tomba nez à nez avec un immense arbre dont le tronc était ouvert. De petites bougies illuminaient l’endroit tout autour de l’arbre dont la circonférence le bluffait littéralement. Une ouverture était ménagée à même le tronc de l’arbre. Deux bougies se trouvaient de part et d’autre de l’entrée. Le tout avait l’air à la fois magique pleins de mystères. À côté de l’entrée se tenait debout un homme vêtu d’une longue cape noire avec une capuche sur la tête. Impossible de savoir qui c’était. L’homme fit signe au Seki de le suivre. Quelques secondes d’hésitation… Puis le kumojin se décida à aller de l’avant. Après tout, n’avait-il pas choisi de son plein gré de venir en ce lieu ?

À la suite de l’homme à la longue cape, Zennosuke, qui avait rabattu sa capuche sur sa tête, suivit son prédécesseur à travers un escalier, faiblement éclairé. Cet escalier s’enfonçait dans les profondeurs de la terre en semblant tournoyer autour d'un solide mur de terre. À mesure que le Seki descendait dans les entrailles du monde, l’endroit se faisait plus sombre, plus étroit. Pour autant, le physique de son guide se détachait toujours aussi nettement à travers la pénombre. Après quelques longues minutes de marche. Le Seki et son guide parvinrent à l’endroit recherché. Une grande salle venait de se dessiner devant eux. Haute, le plafond en était très éloigné. Des ouvertures, des portes, menaient à d’autres endroits secrets que le Seki n’aurait probablement jamais l’opportunité de visiter. Tel n’était pas l’objet de sa présence en ce lieu. Une dizaine d’homme, vêtus de noir, capuche sur la tête, tel le guide, étaient assis en cercle autour d’un homme. Cet homme semblait plus petit que les autres, il semblait avachi sur lui-même, recroquevillé dans sa posture assise : nul doute il s'agissait d'un vieillard. D'ailleurs des cheveux blancs attestaient de cette présomption. Le guide du Seki s’assit. Une place était disponible à ses côtés. La dernière place pour que le sol cercle soit parfait, en terme de circonférence. Sans qu’on ne l’y invite, le Seki comprit que telle était sa place. Il marcha lentement en observant chacune des silhouette présente dans cet endroit. Nul n'avait relevé la tête, tous semblaient absorbés dans leurs pensées comme s'ils méditaient. Etant parvenu à ce qui semblait être sa place, le Seki s’assis à son tour.

Presque aussitôt, les membres de cette drôle d’assemblée se mirent à réciter, comme une litanie, des mots qui semblaient des chants ou une invocation… Un chant dont la puissance mystique ne faisait aucun doute. Un chant terrible, à la fois puissant et empli de sombres émanation. Un frisson parcouru le Seki. Pourtant, le kumojin n’était pas peureux. Seulement il était indéniable que des forces que le kumojin n’avait jamais croisé étaient en mouvement. Le vieil homme au milieu du groupe fut prit de convulsions. Ses mouvements devinrent saccadés, imprévisibles, ils semblaient cependant paradoxalement dictés par le chant qu’entonnaient les membres de ce cercle. Le rite se poursuivit pendant de longues minutes qui semblèrent une seconde aux yeux du Seki tant ce qu'il vivait était étranger à tout ce qu'il avait pu voir jusque là. Tout à coup, une lumière sombre, autant que cela puisse être possible, naquit tout autour du vieil homme. Cette lumière après s'être stabilisée, se mit à couvrir progressivement le vieil homme et monter vers les hauteurs imprégnant la salle de vibrations dangereuses. Lorsque la lumière se dissipa, quelque chose se tenait à la place du vieillard. Quelque chose de difforme, d’hideux, de sombre, de grand. Quelque chose de terrifiant qui ne manqua pas de glacer d’effroi le Seki. Cette chose tourna lentement ce qui semblait être sa tête vers le kumojin le plongeant dans une terreur qu'il n'avait jusque là jamais expérimenté de sa vie. Zennosuke voulu crier en cet instant, il voulu pleurer, il voulu disparaître tout simplement, mais il ne semblait plus être maître de lui. Il était paralysé. Retenu par des liens que la peur venait de lui créer. Il fallut la main de celui qui l’avait guidé jusqu’ici pour le ramener à lui-même et lui offrir une parcelle de sécurité dans cet îlot de désespoir.

_ Tu as souhaité parler aux membres de notre ordre, nous t’offrons de parler à notre guide suprême. Tu es chanceux ! avait-dit le guide. Cette voix. Le Seki la connaissait. Il s’agissait du bibliothécaire. Progressivement, la crainte du kumojin se dissipa. La présence du bibliothécaire, le seul individu qu’il connaissait ici, avait quelque chose de rassurant, malgré ce froid surnaturel qui vous glaçait les os. Progressivement, le Seki tenta de se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] EmptyMer 2 Avr 2014 - 17:25

Le "guide suprême"… était-ce cette chose difforme qui se présentait au Seki ? Cette chose qui semblait dépourvue de toute âme tant elle laissait ressentir une aura maléfique ? Voilà la question que se posait Zennosuke tandis qu’il observait la créature qui commençait à se déployer entièrement au sein du cercle des adeptes des serviteurs de l’immortalité. Aucun des membres de cet ordre n’avait quitté sa place. Ils s’étaient tout simplement arrêtés de chanter pour s’affaisser au sol, comme s’ils reconnaissaient la suprématie de cet être qu’ils semblaient avoir invoqué, et qu'ils s’aplatissaient devant lui. Tous, dans un mouvement uniforme tapissaient à présent le sol. Tous hormis Zennosuke. Le Seki n’éprouvait pas le besoin de suivre les membres de cet ordre dans la déférence qu’il montrait à l’égard de la créature. Tout ce qui intéressait le kumojin en cet instant précis, c’était de reprendre totalement le contrôle de son être face à cette peur que lui inspirait l’aura maléfique.

_ Qui es-tu ? avait dit l’être qui avait pris la place du vieillard. Ce dernier semblait avoir totalement disparu des lieux. L’être difforme gigantesque s’adressa au Seki. Les mots qu’ils utilisaient, pourtant simples, furent prononcés lentement. Leurs effets furent indescriptibles pour le kumojin. La crainte qu’il éprouvait jusque-là s’accrut d’un coup, empêchant le Seki de pouvoir répondre, de pouvoir ouvrir la bouche. Sa voix était bloquée, son moral à zéro. Pendant plusieurs secondes, qui semblèrent une éternité, le Jônin chercha à reprendre ses esprits, à contrôler une frayeur que jamais de sa vie il n’avait ressenti. Paradoxalement, plus il s’enfonçait dans cette crainte indescriptible, plus il semblait que la créature difforme prenait de l’ampleur, devenait puissante, terrifiante. Le Seki, pour la première fois depuis qu'il avait pénétré dans cette pièce, baissa les yeux au sol. C’était comme si, malgré lui, il affirmait son infériorité face à cette chose qu’il trouvait devant lui. Il était d’ailleurs tout en sueur, comme s’il avait été pris subitement d’une violente fièvre. Portant son regard tout autour de lui, le kumojin se rendit compte qu’aucun de ceux qui étaient présents n’était empli de cette terreur qu’il ressentait. Comment diable faisaient-ils ?

*Quel est ton but Zenno ? Reprends-toi ! Comment peux-tu craindre cette chose ?* Se dit le Seki pour se redonner confiance. Ces mots avaient quelque chose de réconfortant, car ils touchaient directement à son nindô, à cette maxime qui guidait sa vie. *La grandeur de Kumo est mon seul but ! Je ne peux échouer !* Se dit-il lui-même, augmentant en lui le peu de force qui lui étaient restés. C’est alors qu’il eut la sensation que l’être difforme perdait de l’ampleur et que son aura devenait moins terrifiante. Les forces lui vinrent assez pour qu’il ait le courage de relever les yeux. Lentement. À présent, le kumojin parvenait à regarder dans les yeux cet être qui semblait prendre un malin plaisir à le maintenir dans la peur. Une sorte d’épreuve de courage commença alors pour le Seki. Une épreuve contre cet être aux formes indescriptibles par le langage humain. Une épreuve qui dura un temps que ne saurait décrire le Seki. Une épreuve qui à terme lui permit de vaincre sa peur.

_ T’y voilà donc. Tu es finalement plus courageux que beaucoup d’hommes. Nombreux sont ceux qui meurent de peur à ma vue. L’être avait parlé. Félicitait-il le Seki ? Il semblerait que oui. Chose étonnante, ce dernier fut en mesure de répondre pour la première fois. Ouvrir la bouche lui sembla beaucoup moins pénible. Le kumojin était moins astreint à la crainte à présent.

_ Qui je suis n’a pas d’importance. Ce que je propose me semble plus pertinent à entendre pour votre assemblée. Dit courageusement le kumojin. Il était à présent tout proche de son état normal, quoique ses mains étaient toujours moites à cause du long effet de la peur qu’il avait dû courageusement endurer. L’être difforme continuer à le regarder, semblant sonder sa personne. Au fond de lui, le kumojin eut l’intime conviction que cet être savait qui il était. Pour quelle raison ? Il ne saurait le dire. Cependant tant que son identité restait secrète, tant qu’il pouvait traiter incongnito avec les membres de cet ordre dont il ne savait quasiment rien, il pourrait poursuivre. L’être difforme sembla entendre les pensées du kumojin. Il semblait en phase avec le Seki. Parfait.

_ Parles qu’attendu de moi et de mes sbires ? S’était contenté de dire l’être maléfique. Son regard, ou ce qui semblait l’être était plus tenu que jamais. Il attendait du Seki quelque chose qu’il semblait savoir à l’avance. Pour autant, le kumojin se résigna à répondre. Il savait qu'il ne parlerait pas seulement pour cette chose, mais qu'il se prononcerait plus pour tous ceux qui étaient là, tous ceux qui partageaient cette assemblée.

Courageusement, pour la première fois depuis l’apparition de la chose, le Seki se leva. Face à elle, il traita avec elle d’égal à égal. Ses mots semblèrent percuter dans cette salle raisonnant à travers les murs, pénétrant chacun des membres des serviteurs de l’immortalité. Ce qui animait cette chose, les buts de cette entité, rien de tout cela n’avait d’importance. Tout ce qui comptait c’était que les projets du Seki voient le jour. Pour cela, le kumojin avait besoin d’alliés. Il avait besoin de gens qui puissent prendre la suite après l’acte qu’il poserait. Pour avoir des alliés, il fallait des compromis, il fallait que chacun y trouve son compte… Chose qu'il comptait offrir aux membres de l'ordre à qui il s'adressait.

Une quinzaine de minutes plus tard, le Seki émergea du tronc de l’arbre. Rien n’avait véritablement changé en lui si ce n’est qu’il avait fait un pas de plus vers l’accomplissement de son nindô. À présent, il devait se montrer digne de ses aspirations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Un voyage au cœur des ténèbres [Solo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un voyage au cœur des ténèbres [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-